11 mai 2014

Côte d'Ivoire, nous y sommes !



11 Mai 2014 - 11 Iyar 
Nous sommes au mois d’Iyar,  qui est le 2ème mois biblique,  temps où était célébré la seconde Pâques au 14ème jour du mois, lorsque les circonstances s’y prêtaient. Nombres 9 /6-14

 Pâques,  la sortie d’Egypte, fût l’alliance du   mariage divin avec Israël  ....selon l'Alliance que je fis avec leurs pères, au jour où je les pris par la main pour les faire sortir du pays d'Egypte, mon Alliance qu'ils ont rompue, quoique Je les eusse épousés, dit l'Éternel  Jer 31/32  Revenez, fils infidèles, dit l'Éternel, car Moi je vous ai épousés Jer 3/14
La Côte d'Ivoire comme l’Afrique attends sa sortie d’Egypte, ses épousailles dont l’Eternel a  publié les bans !

Pour l'amour de Sion je ne me tiendrai point tranquille, et pour l'amour de Jérusalem je ne serai point en repos que sa justice ne sorte dehors comme une splendeur, et que sa délivrance ne soit allumée comme une lampe.
Alors les nations verront ta justice, et tous les Rois, ta gloire ; et on t'appellera d'un nouveau nom, que la bouche de l'Eternel aura expressément déclaré. Tu seras une couronne d'ornement en la main de l'Eternel, et une tiare royale dans la main de ton Dieu. On ne te nommera plus, la délaissée, et on ne nommera plus ta terre, la désolation ; mais on t'appellera, mon bon plaisir en elle ; et ta terre, la mariée, car l'Eternel prendra son bon plaisir en toi, et ta terre aura un mari. Car comme le jeune homme se marie à la vierge, et comme tes enfants se marient chez toi, ainsi ton Dieu se réjouira de toi, de la joie qu'un époux a de son épouse Es 62

 Car voici ce que dit l'Eternel: "Je ferai affluer, dans ses murs, la paix comme un fleuve, et comme un torrent impétueux la richesse des nations, et vous vous en nourrirez, portés dans leurs bras, bercés sur leurs genoux.  Comme un fils que sa mère console, ainsi vous consolerai-je; et c'est dans Jérusalem que vous trouverez votre consolation.  Vous le verrez, et votre cœur sera joyeux, et vos membres, comme l'herbe nouvelle, en seront rajeunis; la main de Dieu se signalera à ses serviteurs, et il fera peser sa colère sur ses ennemis. Esaie 66/9-14

Deborah

                                                        Enfin, nous y sommes !
 
L’Éternel des armées déclare en Habacuc 2 : 2-3 : Écris la prophétie: Grave - la sur des tables, afin qu'on la lise couramment.  Car c'est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, car elle s'accomplira, elle s'accomplira certainement.
Aussi, il y a-t-il un temps pour la prophétie et un autre pour son accomplissement. Entre les deux moments, que d’épreuves !
Mais, rien qu’à la gloire de Dieu. Juste un moment de séparation du vrai grain de l’ivraie, des incrédules des personnes de foi, des intéressés des Hommes de conviction…

En effet, annoncée depuis des lustres et confirmée au matin du 11 avril 2011 en Esaïe 2:2-5, la nouvelle Côte d’Ivoire tant attendue, est enfin là. Dans toute sa beauté et sa splendeur !!
Que d’épreuves et d’humiliations subies !!! Que d’espoirs déçus !!! Que de trahisons enregistrées !!! Mais, nous y sommes enfin !!! La grossesse a été longue, l’attente douloureuse. Mais, elle est à son terme.  Les nouvelles sont bonnes, la Côte d’Ivoire entre en travail dans quelques jours. Avec joie, la nouvelle Côte d’Ivoire sera bercée d’ici peu.

Ivoiriens, Ivoiriennes, peuple de Côte d’ivoire, la gloire de Jésus Christ pour toi, pour ta nation est arrivée. La gloire, la lumière de Dieu demandée de tous tes vœux est à ta porte. Lève-toi simplement pour l’accueillir.
En effet, Dieu annonçait de façon récurrente qu’il briserait le joug du diable du dessus du cou de la Côte d’Ivoire sans l’aide d’aucune main. Paraphrasant, Mathieu 26:31, on pouvait dire que l’Éternel briserait le père de nos malheurs de sorte que les brebis de nos douleurs soient dispersées.

Eh bien, depuis le 2 février 2014, c’est chose faite. Le père de la souffrance des ivoiriens, celui qui sème mort et désolations dans le peuple de Côte d’Ivoire a été frappé par l’Éternel des armées  Lui-même et il ne s’en remettra plus jamais. Les yeux spirituels ont assez vu, le temps est venu pour que l’œil physique, incrédule voit la matérialisation de la manifestation de la puissance de Dieu,  dans ce pays qu’Il s’est lui-même choisi.
 Dieu dans quelques jours,  marquera physiquement sa victoire sur Satan dans le conflit ivoirien. Il mettra un terme à l’existence physique de l’incarnation de celui-ci dans la tragédie ivoirienne.

Par ce fait, l’Éternel des armées aura donné le top départ de la délivrance de notre nation, ouvert la porte de notre liberté.
Après ce signal fort et puissant de la prise en main de notre nation par l’Éternel des armées, il reviendra à chaque ivoirien épris de liberté vraie, au-delà de toute appartenance politique et religieuse de se lever spontanément afin que soient effectivement et totalement dispersés les brebis de malheurs qui écument notre pays.

Cette lutte finale sera rude mais Jésus Christ est notre certitude de victoire. Car, depuis le 23 avril 2014, il a achevé totalement et parfaitement de vaincre tous les ennemis ( sans aucune distinction) à notre profit.
Dans l’union d’action, ayant foi que tout nous est acquis et avec le courage digne de notre Seigneur, marchons résolument vers notre délivrance.
Dieu est pour nous, qui peut nous résister ???

Que l’Éternel des armées nous couvre et nous soutienne !!!

Fait le 9 avril 2014
Le Ministre Charles Rodel Dosso

Esaie 2/2-5 Il arrivera, dans la suite des temps, Que la montagne de la maison de l'Éternel Sera fondée sur le sommet des montagnes, Qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, Et que toutes les nations y afflueront.  Des peuples s'y rendront en foule, et diront: Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu'il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de l'Éternel. Il sera le juge des nations, L'arbitre d'un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, Et de leurs lances des serpes: Une nation ne tirera plus l'épée contre une autre, Et l'on n'apprendra plus la guerre.  Maison de Jacob, Venez, et marchons à la lumière de l'Éternel!