08 février 2014

Danse avec ton Dieu !



              Et ceux qui chantent et ceux qui dansent s'écrient: Toutes mes sources sont en toi. Ps 87.7
Samedi 8/02/14

Sur tous les continents, chaque peuple, ou tribu,  selon les pays  se reconnaît par des danses traditionnelles, exprimant  ainsi son  identité culturelle où sa joie, lors de fêtes. Cependant une partie  d’entre elles, sont des rituels occultes et  servent à adorer  des idoles comme ce fût le cas devant Baal et le veau d’or (Ex 32/19) où bien à séduire les hommes (Marc 6/22) Rien n’a changé sous le soleil..!
Les « boîtes de nuit » sont de plus en plus florissantes dans nos sociétés matérialistes  et  pendant ce temps, l’Eglise décadente a perdu le sens de la joie et des fêtes de l’Eternel. ..  L’ennemi a détourné et perverti  également dans ce domaine, l’adoration destinée au Créateur,  au seul Dieu vivant.

Car  nous retrouvons la danse tout au long de la Parole..

Oui, nous avons un Dieu joyeux, qui chante, qui rie, joue et danse !
Le Seigneur jouait et dansait aux jours de la création (Prov 8/39) et il  fait danser également la nature et les animaux. Même les étoiles chantent : Alors que les étoiles du matin chantaient en chœur, que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ! (Job 38/7). Aujourd’hui les sondes spatiales enregistrent ces « musiques »
Pour nous montrer sa joie  de nous aimer,  le Seigneur danse aussi pour nous !  Le Seigneur, ton Dieu est au milieu de toi, héros sauveur ! Il exultera de joie pour toi. Il te renouvellera dans son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. Soph 3/17(B.J)
  
Plusieurs disent: Qui nous fera voir le bonheur ? (Ps 24/5)

L’Eternel avait prévu dés la création un temps de repos et de réjouissance  par semaine pour l’homme, le sabbat : Les enfants d'Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d'Israël un signe qui devra durer à perpétuité ; car en six jours l'Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son oeuvre et il s'est reposé.
Et  dans l’année des  » temps de bonheur » pour son peuple, des temps de fêtes en son honneur,   lui enjoignant  de « SE LIVRER A LA JOIE » ! Tu célébreras la fête  pendant sept  jours en l'honneur de l’Eternel, ton Dieu, , dans le lieu  que choisira l'Eternel car l'Eternel, ton Dieu, te bénira dans toutes tes récoltes  et dans tout le travail  de tes mains, et tu te livreras entièrement à la joie Deut 16/15.  Fêtes des pains sans levain, fêtes des semaines, fêtes des tabernacles..Fêtes  prophétiques, et fêtes du souvenir …

Il y a un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser  Ecc 3/4.  Notre Dieu sait prévoir  aussi des temps de fêtes après les temps d’épreuves  comme  au temps d’Esther :
Il leur prescrivait de célébrer chaque année le quatorzième jour et le quinzième jour du mois d'Adar comme les jours où ils avaient obtenu du repos en se délivrant de leurs ennemis, de célébrer le mois où leur tristesse avait été changée en joie et leur désolation en jour de fête, et de faire de ces jours des jours de festin et de joie Esther 9/20

Ainsi, tout au long de son histoire, la danse a fait  partie de la vie du peuple hébreux, danses chorégraphiques où danses spontanées quand le peuple célébrait  la victoire.. Lors du retour de David après qu'il eut tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d'Israël au-devant du roi Saül, en chantant et en dansant, au son   des tambourins et des triangles, et en poussant des cris de joie (1 Sam 30/16). Sacrificateurs, rois et prophètes, petits et grands,  tout le monde dansait pour célébrer l’Eternel avec des cris de réjouissance !

David par exemple,  adorait ainsi  son créateur pour exprimer sa joie et la plénitude de sa relation  avec Dieu. Entrainant avec exubérance le peuple d’Israël avec lui   ! David et tout Israël dansaient devant Dieu de toute leur force, en chantant, et en jouant des harpes, des luths, des tambourins, des cymbales et des trompettes 1Ch 13/8
Tu aimeras l ‘Eternel de tout ton cœur, de toute ta pensée, de toute ta force ! nous dit la Parole David aimait tellement  l’Eternel  qu’il sautait et dansait sans complexes …

La Danse sert à la louange divine : «  Louez-le avec des danses !  » Ps 150/4. Ainsi, danser, c’est aussi  glorifier l’Eternel. Nous glorifions Dieu  non seulement avec notre âme  mais aussi avec notre corps, qui est le temple du St Esprit,  « Glorifions  donc  Dieu dans notre corps et notre esprit. » Pour  lui exprimer notre louange et notre adoration intérieure, ou  lui manifester  notre joie..
 Nous avons acquis la liberté d'entrer dans le lieu très saint grâce au sang de Yeshua.  Il suffit d’un cœur sincère. N’ayons pas peur de danser avec foi et confiance  devant notre Père  simplement,  sans honte et fausse pudeur,   comme David qui dansait librement  devant la face de son Dieu,  conscient de sa propre  faiblesse et de la gloire divine.. Bien sûr les premiers pas (des Occidentaux hi hi ) seront hésitants,  mais la présence de l’Esprit Saint libère  la danse qui accompagne si souvent et spontanément  la joie,   la louange et la victoire dans la Parole.  

Danser en l’honneur de l’Eternel était un signe d’humilité pour David..
 Il s’abaissait à ses propres yeux,  il agissait uniquement  pour plaire à Dieu, sans crainte du ridicule comme s’il était seul au monde.   Il ne cherchait ni à briller devant le peuple, ni à le séduire !   Aucun esprit impur, aucune trace de séduction, dans toutes  ses attitudes
Mais Mikal sortit au-devant de lui et lui dit : « Qu'il était glorieux, aujourd'hui, le roi d'Israël, lorsqu'il s'est donné en spectacle devant les servantes de ses serviteurs, à moitié nu comme le ferait un homme de rien ! » David lui répondit : « C'est en l'honneur du Seigneur que j'ai agi ainsi, lui qui m'a choisi, de préférence à ton père et à toute sa famille, pour faire de moi le chef d'Israël son peuple ; et je manifesterai encore ma joie en son honneur. Je m'abaisserai, je m'humilierai encore plus à mes propres yeux, mais c'est ainsi que je serai glorieux, même pour les servantes dont tu parlais. » 2 Sam 6/21 La  femme de David, est devenue stérile et l’est restée,  car en méprisant  David qui dansait devant l’arche, c’est la Royauté qu’elle a méprisé  « Mical, n'eut point d'enfants jusqu'au jour de sa mort. »

La danse comme la louange, peut libérer la prophétie (Ex 15/20) et  nous donne la victoire sur nos ennemis  (Ps 149) La danse est également associée à la joie du salut et à la repentance. Enlève mon péché, et je serai pur, lave-moi, et je serai parfaitement purifié. Fais que j'entende l'allégresse et la joie, et qu'ils dansent, les os que tu as broyés Ps 51/10
C’est  aussi  la promesse et le signe  dans la Parole de notre pleine restauration :
Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; je changerai ( haphak) leur deuil en allégresse, et je les consolerai; je leur donnerai de la joie après leurs chagrins. Jér 31.13
Le verbe « haphak « traduit ici par « changer » signifie  en hébreux : » renverser,  transformer, se retourner,  être changé,  être renversé,   bouleverser, souffler,  devenir, sens dessus- dessous etc »  qui évoque l’idée plus forte  d’un bouleversement radical, d’une transformation totale !
Si Dieu nous dit de danser,  c’est qu’il va créer les conditions qui vont nous conduire à danser ! Il sait ce qu’il faut faire pour transformer nos pleurs en joie. Pour  faire de nous une plantation à sa gloire ! (Es 61)

A qui donc comparerai-je les hommes de cette génération, et à qui ressemblent-ils ? Ils ressemblent aux enfants assis sur la place publique, qui s'appellent les uns les autres et disent : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé ; Nous avons chanté des complaintes, et vous n'avez pas pleuré. Car Jean-Baptiste est venu, il ne mangeait pas de pain et ne buvait pas de vin, et vous dites : Il a un démon. Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites : C'est un homme qui fait bonne chère et un buveur de vin, un ami des péagers et des pécheurs. Mais la sagesse a été justifiée par tous ses enfants.. (Luc 7/31) Ne nous privons pas  de cette grâce, et ne la méprisons pas ! A l’image d’une génération qui  n’a compris ni le message de Jean Baptiste, ni celui du Fils
Si nous prenons la peine de méditer et de faire  quelques recherches sur les différents verbes hébreux  utilisés pour  «  célébrez, dansez », l’Eternel nous montrera la signification  de la danse à ses yeux, et les bénédictions qu’elle nous apporte.
En voici quelques unes …en partie.
                                                                                                                     
1,- Danser, c’est célébrer  l’Eternel (1)
Célébrer vient ici du verbe hébreux  «  Chagag « qui veut dire : » danser, fête, célébrer, célébrer la fête »
Vous conserverez le souvenir  de ce jour  et vous le célébrerez  (chagag) par une fête  en l'honneur de l'Eternel ;  vous le célébrerez  comme une loi perpétuelle  pour vos descendants Exode 12.14  Tu célébreras la fête  pendant sept  jours en l'honneur de l’Eternel, ton Dieu …et tu te livreras entièrement à la joie. Deut 16/15
Trois fois  par année, tu célébreras des fêtes en mon honneur. Ex 23.14 
Que chaque génération célèbre tes oeuvres, Et publie tes hauts faits! Ps 145.4
Et  le jour viendra  où les nations danseront devant Lui : Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. Zac 14/16

2.  - Sacrificateur, chante et danse devant ton Dieu comme David  !
David dansait ( karar) de toute sa force devant l'Éternel, et il était ceint d'un éphod de lin. 2 Sam 6/14  Comme l'arche de l'Éternel entrait dans la cité de David, Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et, voyant le roi David sauter et danser devant l'Éternel.. 2 Sam 6.16
«  karar » : virevolter,  tourner sur soi, danser

3- Par des danses prophétiques …
Marie, la prophétesse, soeur d'Aaron, prit à la main un tambourin, et toutes les femmes vinrent après elle, avec des tambourins et en dansant ( mechowlah ) Ex 15/20 « mechowlah » :     danse, danser, en dansant vient de «  machashabah » pensée, dessein, projet, but, invention

4. "Raqad" : danser en bondissant,  sauter, prendre les ébats, faire bondir, roulement des chars.
- . La création  danse
Les montagnes sautèrent  comme des béliers  Les collines comme des agneaux Ps  114.4
Il les fait bondir comme des veaux, et le Liban et le Sirion comme de jeunes buffles. Ps  29.6
Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et voyant le roi David sauter et danser, elle le méprisa dans son cœur .  1 Chro 14/29
- Le roulement et le bruit des chars sont « comparables » à  une danse de combat !
On entend le bruit  du fouet, le bruit des roues le galop des chevaux, le roulement   des chars Nah 3.2   
A les entendre, on dirait un bruit de chars Sur le sommet des montagnes où ils bondissent, On dirait un pétillement de la flamme du feu, quand elle consume le chaume. C’est comme une armée puissante qui se prépare au combat. Joel 2/5

5. Danser, est aussi  le signe  de notre restauration
« machowl « : danse, manifestation de joie traduit par  danse,  allégresse
Et tu as changé mes lamentations en allégresse, Tu as délié mon sac, et tu m'as ceint de joie, afin que mon coeur te chante et ne soit pas muet. Ps 30/11
Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse. Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai; je leur donnerai de la joie après leurs chagrins.  Jer 31/13
Qu'ils louent son nom avec des danses, Qu'ils le célèbrent avec le tambourin et la harpe! Car l'Éternel prend plaisir à son peuple, Il glorifie les malheureux en les sauvant. Ps 149/3

6. « sachaq » traduit par : divertir, jouer (y compris musique instrumentale, chant, danse) chanter, battre, danser, se rire de, sourire, se jouer, moqueries, moqueurs, plaisanter, réjouissances, (danses)  joyeuses
- Le Seigneur joue,  chante et danse  lors de la création !
J'étais à l'oeuvre auprès de lui, Et je faisais tous les jours ses délices, jouant sans cesse en sa présence,  jouant sur le globe de sa terre, et trouvant mon bonheur parmi les fils de l'homme. Prov 8/39
- Quand le Seigneur se rit de ses ennemis, il « danse » 
Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d'eux Ps 2/ 4
Il ( le cheval) se rit de la crainte, il n'a pas peur, Il ne recule pas en face de l'épée.
Sur lui retentit le carquois, Brillent la lance et le javelot. . Job 39/20
Le cheval décrit dans Job est une représentation du cavalier blanc, Christ ..Apo 19/11
- Ceux  qui « dansent » se rient de l’avenir …
Elle est revêtue de force et de gloire, Et elle se rit de l'avenir. Prov 31
Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues. Zach 8/5
David répondit à Mical: C'est devant l'Éternel, qui m'a choisi de préférence à ton père et à toute sa maison pour m'établir chef sur le peuple de l'Éternel, sur Israël, c'est devant l'Éternel que j'ai dansé. 2 Sam 6/21

-La «  maison » de notre Père céleste résonne de danses et de musique
 Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. Luc 15/24 David et toute la maison d'Israël jouaient devant l'Éternel de toutes sortes d'instruments de bois de cyprès, des harpes, des luths, des tambourins, des sistres et des cymbales. 2 Sam 5
Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, Vierge d'Israël! Tu auras encore tes tambourins pour parure, Et tu sortiras au milieu des danses joyeuses. Jer 31/4

Pousse des cris de joie, fille de Sion! Pousse des cris une d'allégresse, Israël! Réjouis-toi, et  triomphe de tout ton cœur, fille de Jérusalem!
En ce jour de shabbat, quittons la robe de tristesse qui nous enveloppe parfois si facilement et comme les petits enfants  
ENTRONS DANS LA DANSE …!
car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent..

Deborah


(1) D’après la bible Segond Strong