22 février 2014

Que les Lévites crient à haute voix !


                                       Parole reçue pour le Sabbat du  22 Adar 5774       
                            
                               Que les Lévites CRIENT à HAUTE VOIX vers l'Éternel, leur Dieu et disent :

LEVEZ-VOUS,  bénissez l'Éternel,
Votre Dieu, d'éternité en éternité !
Que l'on bénisse ton nom glorieux,
Au-delà de toutes les  louanges!
Éternel, toi seul, as fait les cieux,
Les cieux des cieux et toute leur armée,
La terre et tout ce qui s'y trouve
Les mers et tout ce qu'elles renferment.
Tu donnes la vie à toutes  choses,
L'armée des cieux s’incline devant toi.

C’est Toi seul, qui a choisit Abram,
Pour le faire  sortir de  Chaldée,
Tu lui donnas le nom d'Abraham.
Tu as  trouvé son cœur fidèle
Et Tu fis une  alliance avec lui,
Tu as promis de lui donner
Et à ses enfants après lui,
Le pays des Cananéens, des Héthiens,
Des Amoréens, des Phéréziens,
Des Jébusiens,  des Guirgasiens.
Et ta Parole s’est Accomplie
 Car Tu es le Dieu juste et fidèle
  
Tu  vis la souffrance  de nos pères
Tu entendis leurs cris vers la mer Rouge.
Tu fis des miracles et des prodiges contre Pharaon,
Ses serviteurs et  tout le peuple du pays,
Voyant de quel orgueil ils les traitaient.

Tu as fait paraître ta Gloire
    Comme elle paraît AUJOURD’HUI
Nous avons marché au milieu de la mer
Car Tu l'as fendu devant nous,
Tu as précipité dans l'abîme,
Comme une pierre au fond des eaux,
Ceux qui nous poursuivaient,
Leurs chevaux et leurs cavaliers.
Une colonne de nuée nous guida le jour,
Une colonne de feu,  la nuit
Nous indiquant la marche à suivre.

Tu descendis sur le Sinaï,
Pour nous parler du haut des cieux,
De tes lois justes et véritables,
Nous révéler  ton saint sabbat
Tes ordonnances et ta loi.
Du haut des cieux, tu as donné
Le  pain du ciel pour la  faim,
L'eau du rocher pour la soif.
Tu nous as dit de conquérir  le  pays
Que tu avais juré de nous donner…

Tu es le  Dieu qui pardonne,
Lent à la colère,  riche en bonté.
Dans ta grande miséricorde
Tu ne nous as pas laissé au désert,
Tu n’as jamais cessé de nous guider
Par ta nuée le jour,  par ton feu, la nuit
Sur  le chemin que tu nous montrais.

Tu  répandis sur nous ta Sagesse.
Pendant quarante années de désert
Il n’y eut pas un jour sans manne
Tu as  pris soin de nous, de notre vie.
Nous n’avons jamais  manqué de rien,
Nos habits ne s'usaient pas,
Et nos  pieds n’ont pas enflés

Tu nous as livré des royaumes et des peuples,
Dont tu partages entre nous les contrées,
Et nous  possédons le pays de Sihon,
Roi de Hesbon,  le pays d'Og, roi de Basan.

Tu multiplies nos  fils comme les étoiles des cieux,
Tu nous fais entrer dans le pays et nos fils après nous.

Tu humilias devant nous les habitants du pays,
Les Cananéens, que tu  livras entre nos  mains,
Avec leurs rois et les peuples du pays,
Pour  les traiter à notre gré.

Nous serons maîtres de villes fortifiées et de terres fertiles ;
Nous  posséderons  des maisons remplies de biens,
Des puits creusés, des vignes, des oliviers,
Et des arbres fruitiers en abondance ;
Nous  mangerons,  nous nous rassasierons,
Et nous vivrons  dans les délices par ta grande bonté !

Adapté  de Néhémie 9/1 à 25
Deborah


                          


                  


 

13 février 2014

Côte d'Ivoire, l'heure est venue...





Le 13 Février 2014 - 13 Adar (1)

Père, l'heure est venue ! Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie ! Jean 17/1
Mais c'est ici votre heure et la puissance des ténèbres. Luc 22/5

Il y a de cela 5 ans soit le 9 mars 2009,  correspondant  au 13 Adar, le Seigneur me demanda de publier, un décret du Roi des Rois sur  la Côte d'Ivoire, afin de « changer les temps et les circonstances « comme il le fit au temps d'Esther, et qui donna lieu à la fête de Pourim célébrée chaque année du  13 au 15 Adar. 

L’Eternel a émis des décrets ce 13 adar 2009 qui sont en cours d’exécution et  la situation va bientôt se retourner  en Côte d’Ivoire comme il l’a annoncé : Au douzième mois, qui est le mois d'Adar, le treizième jour du mois, jour où devaient s'exécuter l'ordre et l'édit du roi, et où les ennemis des Juifs avaient espéré dominer sur eux, ce fut le contraire qui arriva, et les Juifs dominèrent sur leurs ennemis Esther 9 /1

L’Ange  tient entre ses mains l’encensoir  remplie de la prière des saints,  ointe du feu de l’autel, la coupe du jugement,  pour la jeter sur le pays, accompagnée de signes et du son des trompettes :
Et un autre ange vint, et il se tint sur l'autel, ayant un encensoir d'or; on lui donna beaucoup de parfums, afin qu'il les offrît, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône. La fumée des parfums monta, avec les prières des saints, de la main de l'ange devant Dieu. Et l'ange prit l'encensoir, le remplit du feu de l'autel, et le jeta sur la terre. Et il y eut des voix, des tonnerres, des éclairs, et un tremblement de terre. Et les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner. Apo 8: 2

Nous savons que le Seigneur se servira  de la Cote d'Ivoire comme d’un "signe". Pour préparer et annoncer son retour,  comme il s'est servi de Jean Baptiste pour préparer le chemin du Seigneur. C’est un plan prévu avant la fondation du monde.  
Mais le destin de la CI n'est pas pour elle seule.  Son destin est lié à celui d’Israël, et aux autres nations.
Plus exactement Le Seigneur va se servir de cette nation pour relever l’Afrique et pour accomplir ses desseins envers  Babylone. Toi qui habites près des grandes eaux, Et qui as d'immenses trésors, Ta fin est venue, ta cupidité est à son terme ! Jer 51/13
Voici la parole qui me fut donné en 2003 :
Vous tous, assemblez-vous, et écoutez ! Qui d'entre eux a annoncé ces choses ? 
Celui que l'Éternel aime exécutera sa volonté contre Babylone, Et son bras s'appesantira sur les Chaldéens. Moi, moi, j'ai parlé, et je l'ai appelé ; Je l'ai fait venir, et son œuvre réussira. Es 48/14
C'est le plan actuel de Dieu qui nous dépasse,  et qui se fera  avec le concours des anges.

La Côte d’Ivoire sera comme cette petite pierre venue de nulle part dont parle Daniel : Tu regardais, lorsqu'une pierre se détacha sans le secours d'aucune main, frappa les pieds de fer et d'argile de la statue, et les mit en pièces. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre.. 
Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d'un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement.  C'est ce qu'indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne sans le secours d'aucune main, et qui a brisé le fer, l'airain, l'argile, l'argent et l'or. Daniel 2/33-45

Babylone est un système  multifactoriel et tentaculaire (économique, politique, spirituel) en perpétuelle évolution. N’oublions pas que  la Parole la décrit comme «  un mystère ». A la fin des temps,  elle nous montre que  toutes ces puissances se sont coalisées et sont réunies sous un seul nom «  Babylone »,  pour faire la guerre à toute la terre… Malheur à vous, habitants de la terre et de la mer ; car le diable est descendu vers vous en grande fureur, sachant qu'il n'a que peu de temps. Apo 12/12

L’heure est venue !
 Le combat spirituel se fait plus violent pour beaucoup dans leur  chair et dans leur âme.   Et j’ai également  ressenti les mêmes douleurs physiques, la même angoisse qu’Esaie lorsqu’il voit le jugement de Babylone arriver :
Une vision terrible m'a été révélée. L'oppresseur opprime, le dévastateur dévaste. Monte, Élam! Assiège, Médie! Je fais cesser tous les soupirs. C'est pourquoi mes reins sont remplis d'angoisses; des douleurs me saisissent, comme les douleurs d'une femme en travail; les spasmes m'empêchent d'entendre, le tremblement m'empêche de voir. Mon coeur est troublé, la terreur s'empare de moi; la nuit de mes plaisirs devient une nuit d'épouvante…
Elle est tombée, elle est tombée, Babylone, Et toutes les images de ses dieux sont brisées par terre!  O mon peuple, qui a été battu comme du grain dans mon aire! Ce que j'ai appris de l'Éternel des armées, Dieu d'Israël, Je vous l'ai annoncé. Es 21

L’ennemi  hait par-dessus tout notre foi   et il a essayé cette  année de la combattre par tous les moyens,   afin de nous convaincre que ce pays ne sortirait jamais de sa situation !  Il a encore mis à « feu et à sang » certains pays d’Afrique pour en donner une vision désespérée et démontrer ainsi que Dieu l’aurait abandonnée..
Comme Paul, il nous a criblés de tous côtés : "Nous avons été excessivement accablés, au delà de nos forces".. mais le Dieu d'Israël ne nous abandonne jamais, même dans les pires conditions : Nous avons été  pressés de toute manière, mais non réduits à l'extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir;  persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus;  portant toujours avec nous dans notre corps la mort de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre corps.2 Cor 4/10. C'est lui qui nous a délivrés et qui nous délivrera encore..

 « Je te rendrai pareille à l'épée d'un vaillant homme » nous dit l’Eternel. A travers ce combat de persévérance et de foi, le Seigneur nous a  aiguisé comme le fer de son épée, la flèche de son carquois.. Nous avons persévéré et nous continuons de persévérer dans les paroles que le Seigneur  nous a donné malgré  tout. C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. Apo 13/12
Et par le combat de notre foi, nous triompherons du monde :

Et je vis comme une mer de cristal, mêlée de feu,
Et les vainqueurs de la bête, de son image et du chiffre de son nom,
Debouts sur la mer de cristal et tenant les lyres de Dieu
Ils chantent le chant de Moïse, l'esclave de Dieu, et le chant de l'agneau :
Tes œuvres sont grandes et admirables Seigneur Dieu, Tout-Puissant !
Tes voies sont justes et véritables, Roi des nations !
Qui ne craindrait et ne glorifierait ton nom, Seigneur ? Toi seul es saint.
Et toutes les nations viendront et se prosterneront devant toi,
Parce que ta justice s'est manifestée. Apo 15/2-5

«  Père, l'heure est venue !
 Glorifie la Côte d’Ivoire  afin qu’elle  te glorifie, et accomplisse tes desseins. « 

Deborah

(1) Cette année, le calendrier biblique compte 13 mois,  le 12ème et le 13 mois d'Adar  (Adar I et II- correspondant à Février et Mars 2014)

08 février 2014

Danse avec ton Dieu !



              Et ceux qui chantent et ceux qui dansent s'écrient: Toutes mes sources sont en toi. Ps 87.7
Samedi 8/02/14

Sur tous les continents, chaque peuple, ou tribu,  selon les pays  se reconnaît par des danses traditionnelles, exprimant  ainsi son  identité culturelle où sa joie, lors de fêtes. Cependant une partie  d’entre elles, sont des rituels occultes et  servent à adorer  des idoles comme ce fût le cas devant Baal et le veau d’or (Ex 32/19) où bien à séduire les hommes (Marc 6/22) Rien n’a changé sous le soleil..!
Les « boîtes de nuit » sont de plus en plus florissantes dans nos sociétés matérialistes  et  pendant ce temps, l’Eglise décadente a perdu le sens de la joie et des fêtes de l’Eternel. ..  L’ennemi a détourné et perverti  également dans ce domaine, l’adoration destinée au Créateur,  au seul Dieu vivant.

Car  nous retrouvons la danse tout au long de la Parole..

Oui, nous avons un Dieu joyeux, qui chante, qui rie, joue et danse !
Le Seigneur jouait et dansait aux jours de la création (Prov 8/39) et il  fait danser également la nature et les animaux. Même les étoiles chantent : Alors que les étoiles du matin chantaient en chœur, que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ! (Job 38/7). Aujourd’hui les sondes spatiales enregistrent ces « musiques »
Pour nous montrer sa joie  de nous aimer,  le Seigneur danse aussi pour nous !  Le Seigneur, ton Dieu est au milieu de toi, héros sauveur ! Il exultera de joie pour toi. Il te renouvellera dans son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. Soph 3/17(B.J)
  
Plusieurs disent: Qui nous fera voir le bonheur ? (Ps 24/5)

L’Eternel avait prévu dés la création un temps de repos et de réjouissance  par semaine pour l’homme, le sabbat : Les enfants d'Israël observeront le sabbat, en le célébrant, eux et leurs descendants, comme une alliance perpétuelle. Ce sera entre moi et les enfants d'Israël un signe qui devra durer à perpétuité ; car en six jours l'Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il a cessé son oeuvre et il s'est reposé.
Et  dans l’année des  » temps de bonheur » pour son peuple, des temps de fêtes en son honneur,   lui enjoignant  de « SE LIVRER A LA JOIE » ! Tu célébreras la fête  pendant sept  jours en l'honneur de l’Eternel, ton Dieu, , dans le lieu  que choisira l'Eternel car l'Eternel, ton Dieu, te bénira dans toutes tes récoltes  et dans tout le travail  de tes mains, et tu te livreras entièrement à la joie Deut 16/15.  Fêtes des pains sans levain, fêtes des semaines, fêtes des tabernacles..Fêtes  prophétiques, et fêtes du souvenir …

Il y a un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter, et un temps pour danser  Ecc 3/4.  Notre Dieu sait prévoir  aussi des temps de fêtes après les temps d’épreuves  comme  au temps d’Esther :
Il leur prescrivait de célébrer chaque année le quatorzième jour et le quinzième jour du mois d'Adar comme les jours où ils avaient obtenu du repos en se délivrant de leurs ennemis, de célébrer le mois où leur tristesse avait été changée en joie et leur désolation en jour de fête, et de faire de ces jours des jours de festin et de joie Esther 9/20

Ainsi, tout au long de son histoire, la danse a fait  partie de la vie du peuple hébreux, danses chorégraphiques où danses spontanées quand le peuple célébrait  la victoire.. Lors du retour de David après qu'il eut tué le Philistin, les femmes sortirent de toutes les villes d'Israël au-devant du roi Saül, en chantant et en dansant, au son   des tambourins et des triangles, et en poussant des cris de joie (1 Sam 30/16). Sacrificateurs, rois et prophètes, petits et grands,  tout le monde dansait pour célébrer l’Eternel avec des cris de réjouissance !

David par exemple,  adorait ainsi  son créateur pour exprimer sa joie et la plénitude de sa relation  avec Dieu. Entrainant avec exubérance le peuple d’Israël avec lui   ! David et tout Israël dansaient devant Dieu de toute leur force, en chantant, et en jouant des harpes, des luths, des tambourins, des cymbales et des trompettes 1Ch 13/8
Tu aimeras l ‘Eternel de tout ton cœur, de toute ta pensée, de toute ta force ! nous dit la Parole David aimait tellement  l’Eternel  qu’il sautait et dansait sans complexes …

La Danse sert à la louange divine : «  Louez-le avec des danses !  » Ps 150/4. Ainsi, danser, c’est aussi  glorifier l’Eternel. Nous glorifions Dieu  non seulement avec notre âme  mais aussi avec notre corps, qui est le temple du St Esprit,  « Glorifions  donc  Dieu dans notre corps et notre esprit. » Pour  lui exprimer notre louange et notre adoration intérieure, ou  lui manifester  notre joie..
 Nous avons acquis la liberté d'entrer dans le lieu très saint grâce au sang de Yeshua.  Il suffit d’un cœur sincère. N’ayons pas peur de danser avec foi et confiance  devant notre Père  simplement,  sans honte et fausse pudeur,   comme David qui dansait librement  devant la face de son Dieu,  conscient de sa propre  faiblesse et de la gloire divine.. Bien sûr les premiers pas (des Occidentaux hi hi ) seront hésitants,  mais la présence de l’Esprit Saint libère  la danse qui accompagne si souvent et spontanément  la joie,   la louange et la victoire dans la Parole.  

Danser en l’honneur de l’Eternel était un signe d’humilité pour David..
 Il s’abaissait à ses propres yeux,  il agissait uniquement  pour plaire à Dieu, sans crainte du ridicule comme s’il était seul au monde.   Il ne cherchait ni à briller devant le peuple, ni à le séduire !   Aucun esprit impur, aucune trace de séduction, dans toutes  ses attitudes
Mais Mikal sortit au-devant de lui et lui dit : « Qu'il était glorieux, aujourd'hui, le roi d'Israël, lorsqu'il s'est donné en spectacle devant les servantes de ses serviteurs, à moitié nu comme le ferait un homme de rien ! » David lui répondit : « C'est en l'honneur du Seigneur que j'ai agi ainsi, lui qui m'a choisi, de préférence à ton père et à toute sa famille, pour faire de moi le chef d'Israël son peuple ; et je manifesterai encore ma joie en son honneur. Je m'abaisserai, je m'humilierai encore plus à mes propres yeux, mais c'est ainsi que je serai glorieux, même pour les servantes dont tu parlais. » 2 Sam 6/21 La  femme de David, est devenue stérile et l’est restée,  car en méprisant  David qui dansait devant l’arche, c’est la Royauté qu’elle a méprisé  « Mical, n'eut point d'enfants jusqu'au jour de sa mort. »

La danse comme la louange, peut libérer la prophétie (Ex 15/20) et  nous donne la victoire sur nos ennemis  (Ps 149) La danse est également associée à la joie du salut et à la repentance. Enlève mon péché, et je serai pur, lave-moi, et je serai parfaitement purifié. Fais que j'entende l'allégresse et la joie, et qu'ils dansent, les os que tu as broyés Ps 51/10
C’est  aussi  la promesse et le signe  dans la Parole de notre pleine restauration :
Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; je changerai ( haphak) leur deuil en allégresse, et je les consolerai; je leur donnerai de la joie après leurs chagrins. Jér 31.13
Le verbe « haphak « traduit ici par « changer » signifie  en hébreux : » renverser,  transformer, se retourner,  être changé,  être renversé,   bouleverser, souffler,  devenir, sens dessus- dessous etc »  qui évoque l’idée plus forte  d’un bouleversement radical, d’une transformation totale !
Si Dieu nous dit de danser,  c’est qu’il va créer les conditions qui vont nous conduire à danser ! Il sait ce qu’il faut faire pour transformer nos pleurs en joie. Pour  faire de nous une plantation à sa gloire ! (Es 61)

A qui donc comparerai-je les hommes de cette génération, et à qui ressemblent-ils ? Ils ressemblent aux enfants assis sur la place publique, qui s'appellent les uns les autres et disent : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé ; Nous avons chanté des complaintes, et vous n'avez pas pleuré. Car Jean-Baptiste est venu, il ne mangeait pas de pain et ne buvait pas de vin, et vous dites : Il a un démon. Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites : C'est un homme qui fait bonne chère et un buveur de vin, un ami des péagers et des pécheurs. Mais la sagesse a été justifiée par tous ses enfants.. (Luc 7/31) Ne nous privons pas  de cette grâce, et ne la méprisons pas ! A l’image d’une génération qui  n’a compris ni le message de Jean Baptiste, ni celui du Fils
Si nous prenons la peine de méditer et de faire  quelques recherches sur les différents verbes hébreux  utilisés pour  «  célébrez, dansez », l’Eternel nous montrera la signification  de la danse à ses yeux, et les bénédictions qu’elle nous apporte.
En voici quelques unes …en partie.
                                                                                                                     
1,- Danser, c’est célébrer  l’Eternel (1)
Célébrer vient ici du verbe hébreux  «  Chagag « qui veut dire : » danser, fête, célébrer, célébrer la fête »
Vous conserverez le souvenir  de ce jour  et vous le célébrerez  (chagag) par une fête  en l'honneur de l'Eternel ;  vous le célébrerez  comme une loi perpétuelle  pour vos descendants Exode 12.14  Tu célébreras la fête  pendant sept  jours en l'honneur de l’Eternel, ton Dieu …et tu te livreras entièrement à la joie. Deut 16/15
Trois fois  par année, tu célébreras des fêtes en mon honneur. Ex 23.14 
Que chaque génération célèbre tes oeuvres, Et publie tes hauts faits! Ps 145.4
Et  le jour viendra  où les nations danseront devant Lui : Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l'Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles. Zac 14/16

2.  - Sacrificateur, chante et danse devant ton Dieu comme David  !
David dansait ( karar) de toute sa force devant l'Éternel, et il était ceint d'un éphod de lin. 2 Sam 6/14  Comme l'arche de l'Éternel entrait dans la cité de David, Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et, voyant le roi David sauter et danser devant l'Éternel.. 2 Sam 6.16
«  karar » : virevolter,  tourner sur soi, danser

3- Par des danses prophétiques …
Marie, la prophétesse, soeur d'Aaron, prit à la main un tambourin, et toutes les femmes vinrent après elle, avec des tambourins et en dansant ( mechowlah ) Ex 15/20 « mechowlah » :     danse, danser, en dansant vient de «  machashabah » pensée, dessein, projet, but, invention

4. "Raqad" : danser en bondissant,  sauter, prendre les ébats, faire bondir, roulement des chars.
- . La création  danse
Les montagnes sautèrent  comme des béliers  Les collines comme des agneaux Ps  114.4
Il les fait bondir comme des veaux, et le Liban et le Sirion comme de jeunes buffles. Ps  29.6
Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et voyant le roi David sauter et danser, elle le méprisa dans son cœur .  1 Chro 14/29
- Le roulement et le bruit des chars sont « comparables » à  une danse de combat !
On entend le bruit  du fouet, le bruit des roues le galop des chevaux, le roulement   des chars Nah 3.2   
A les entendre, on dirait un bruit de chars Sur le sommet des montagnes où ils bondissent, On dirait un pétillement de la flamme du feu, quand elle consume le chaume. C’est comme une armée puissante qui se prépare au combat. Joel 2/5

5. Danser, est aussi  le signe  de notre restauration
« machowl « : danse, manifestation de joie traduit par  danse,  allégresse
Et tu as changé mes lamentations en allégresse, Tu as délié mon sac, et tu m'as ceint de joie, afin que mon coeur te chante et ne soit pas muet. Ps 30/11
Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse. Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi; je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai; je leur donnerai de la joie après leurs chagrins.  Jer 31/13
Qu'ils louent son nom avec des danses, Qu'ils le célèbrent avec le tambourin et la harpe! Car l'Éternel prend plaisir à son peuple, Il glorifie les malheureux en les sauvant. Ps 149/3

6. « sachaq » traduit par : divertir, jouer (y compris musique instrumentale, chant, danse) chanter, battre, danser, se rire de, sourire, se jouer, moqueries, moqueurs, plaisanter, réjouissances, (danses)  joyeuses
- Le Seigneur joue,  chante et danse  lors de la création !
J'étais à l'oeuvre auprès de lui, Et je faisais tous les jours ses délices, jouant sans cesse en sa présence,  jouant sur le globe de sa terre, et trouvant mon bonheur parmi les fils de l'homme. Prov 8/39
- Quand le Seigneur se rit de ses ennemis, il « danse » 
Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d'eux Ps 2/ 4
Il ( le cheval) se rit de la crainte, il n'a pas peur, Il ne recule pas en face de l'épée.
Sur lui retentit le carquois, Brillent la lance et le javelot. . Job 39/20
Le cheval décrit dans Job est une représentation du cavalier blanc, Christ ..Apo 19/11
- Ceux  qui « dansent » se rient de l’avenir …
Elle est revêtue de force et de gloire, Et elle se rit de l'avenir. Prov 31
Les rues de la ville seront remplies de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans les rues. Zach 8/5
David répondit à Mical: C'est devant l'Éternel, qui m'a choisi de préférence à ton père et à toute sa maison pour m'établir chef sur le peuple de l'Éternel, sur Israël, c'est devant l'Éternel que j'ai dansé. 2 Sam 6/21

-La «  maison » de notre Père céleste résonne de danses et de musique
 Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses. Luc 15/24 David et toute la maison d'Israël jouaient devant l'Éternel de toutes sortes d'instruments de bois de cyprès, des harpes, des luths, des tambourins, des sistres et des cymbales. 2 Sam 5
Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, Vierge d'Israël! Tu auras encore tes tambourins pour parure, Et tu sortiras au milieu des danses joyeuses. Jer 31/4

Pousse des cris de joie, fille de Sion! Pousse des cris une d'allégresse, Israël! Réjouis-toi, et  triomphe de tout ton cœur, fille de Jérusalem!
En ce jour de shabbat, quittons la robe de tristesse qui nous enveloppe parfois si facilement et comme les petits enfants  
ENTRONS DANS LA DANSE …!
car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent..

Deborah


(1) D’après la bible Segond Strong