09 novembre 2013

Côte d'Ivoire, la prophétie marche vers son terme






Côte d'Ivoire,  la prophétie marche vers son terme

Car c'est une prophétie dont le temps est déjà fixé, 
          elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas  Hab 2/3
9 novembre 2013 

 Le Seigneur va se lever en Côte d'Ivoire d’une façon dont on n’a jamais entendu parler dans l'histoire : Regardez, vous qui êtes pleins de mépris, soyez étonnés et disparaissez, car je vais faire à votre époque une œuvre que vous ne croiriez pas si on vous la racontait. Actes 13/41  Parce que l'Eternel se lèvera comme en la montagne de Pératsim, et il sera ému comme dans la vallée de Gabaon, pour faire son oeuvre, son oeuvre extraordinaire, et pour faire son travail, son travail non accoutumé. Esaie 28/21 

 A partir de 1993, le Seigneur me donna plusieurs passages sur la façon dont il agirait pour la  délivrance de la Côte d’Ivoire et qui s’éclairciront au fil du temps. En voici  quelques uns dont j'avais parlé dans la naissance d’une nouvelle Côte d’Ivoire 

I- L'Eternel combattra pour la Côte d’Ivoire comme pour Josué à Gabaon

 Et l'Eternel jeta sur eux l'épouvante devant Israël, et il leur fit essuyer une grande défaite près de Gabaon, et Israël les poursuivit ... Et, comme ils fuyaient devant Israël, à la descente de Beth-Horon, l'Eternel fit tomber sur eux des cieux de grosses pierres jusqu'à Azéka, et ils moururent, et ceux qui moururent des pierres de grêle furent plus nombreux que ceux que les fils d'Israël tuèrent avec l'épée. C'est alors que Josué parla à l'Eternel, dans la journée où l'Eternel livra les Amorrhéens aux fils d'Israël ; il dit en présence d'Israël : Soleil, arrête-toi sur Gabaon. Et toi, lune, sur la vallée d'Ajalon.  Et le soleil s'arrêta Et la lune suspendit son cours jusqu'à ce que la nation se fût vengée de ses ennemis.   Et le soleil s'arrêta au milieu du ciel et ne se hâta point de se coucher, presque un jour entier Et avant et après il n'y eut point de jour semblable à celui-là, où l'Eternel exauçât la voix d'un homme ; car l'Eternel combattait pour Israël.  Josué 10/10 à 14

II-  Il va agir  selon la prophétie d’Esaie en 2 Rois 19 et comme pour Josaphat en 2 Chroniques 20
2 Rois 19 : 1– 37 : ..Et Ésaïe leur dit: Voici ce que vous direz à votre maître: Ainsi parle l'Éternel: Ne t'effraie point des paroles que tu as entendues et par lesquelles m'ont outragé les serviteurs du roi d'Assyrie.  Je vais mettre en lui un esprit tel que, sur une nouvelle qu'il recevra, il retournera dans son pays; et je le ferai tomber par l'épée dans son pays.(v 6-7)  Que ceci soit un signe pour toi: On a mangé une année le produit du grain tombé, et une seconde année ce qui croît de soi-même; mais la troisième année, vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez des vignes, et vous en mangerez le fruit. (v 29) Cette nuit-là, l'ange de l'Éternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, c'étaient tous des corps morts..(v 35). Le prophète  Esaie ne délivre ses messages qu’au roi Ezéchias et non au peuple.
1. Il nous est parlé ici de 3 faits  :" une  nouvelle qui arrive" - un signe de 3 années -  et le résultat : l’action de l’Ange de l’Eternel qui frappe  l’armée de Sanchérib.   

Je reprends ici » Lakis »  une prophétie d’Esther précédemment mise sur le blog, inspirée de ce même passage  de 2 Rois 19 qui s'adressait  à l'Armée de l'Eternel  en Côte d'Ivoire en l’éclairant  d’un jour nouveau:
 2- L Eternel a choisi un Chef d’armée dans le pays qui va ouvrir la route à son "oint" :
 
LAKIS 
Comme a été prise Lakis et comme a été prise Libna
Marche devant moi, JE SUIS AVEC TOI
Parce que tu n'as pas aimé la violence, mais tu as aimé le droit
Et parce que tu ne t'es incliné devant personne sinon devant Moi.
Moi, je t'ouvre un chemin, je t'ouvre une voie,
Contre tes adversaires, afin que tu ouvres une voie devant Mon roi.
Saisis - toi de ma main, laisse toi guider
Tu mettras ton pied dans l'empreinte de Mon pied,
J'affermis ta force
Mon oint n'est pas loin 
Il te connait et tu le connaitras.
Epaules contre épaules,
Coudes contre coudes,
Pieds contre pieds,
Mon armée s'avance.
C'est un mur redoutable, une puissante armée.
Les genoux tremblent, les genoux défaillent,
les armes tombent des mains, les regards sont affolés,
les hommes s'égaient comme des oiseaux.
Quand l'armée de l'Eternel s'avance.
VA, JE SUIS AVEC TOI
Tu n'as pas aimé la violence
Tu n'as pas aimé la corruption,
Je te nomme Général en Chef de Mon armée
Tu mettras en déroute tes ennemis.
Esther (mai  2011)

En Joel 2/11 l’Eternel précise  que son camp est immense et que l’exécuteur de sa parole est puissant.. !

  3. L’Eternel tend une embuscade aux armées ennemies qui s’auto-détruisent :
- En 2 chroniques 20, face à la coalition des Moabites, des Ammonites et des Edomites ( les fils de Seir)   le roi  de Juda, Josaphat  expérimente une merveilleuse délivrance .  Sous l’influence des anges de l’Armée de l’Eternel, les armées ennemies en pleine confusion vont se détruire mutuellement.  . Les Moabites, se joignent aux Ammonites contre les gens de Séir ( ou d’Edom); ceux-ci une fois exterminés, les Moabites et les Ammonites en viennent à leur tour aux mains. 

Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi vous parle l'Eternel : vous, ne craignez point et ne soyez point effrayés devant cette grande multitude, car ce n'est pas à vous à combattre, mais à Dieu. (2 Chr 20/15)  
Au moment En où l'on commençait les chants et les louanges, l'Éternel plaça une embuscade contre les fils d'Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir,( Edomites) qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus.( v 22) Les fils d'Ammon et de Moab se jetèrent sur les habitants de la montagne de Séir pour les dévouer par interdit et les exterminer ; et quand ils en eurent fini avec les habitants de Séir, ils s'aidèrent les uns les autres à se détruire...(v 23)

La terreur de l'Éternel s'empara de tous les royaumes des autres pays, lorsqu'ils apprirent que l'Éternel avait combattu contre les ennemis d'Israël. Et le royaume de Josaphat fut tranquille, et son Dieu lui donna du repos de tous côtés....(v 29-30)

III-. La Destitution et le jugement de l’autorité en place 

 Esaie 22/15 à 23 :Esaïe annonce au préfet du palais, Chebna sa destitution et son remplacement par un homme qui remplira sa charge dans la crainte de Dieu et pour le bien du peuple.  
Va, transporte-toi auprès de ce haut dignitaire, auprès de Chebna, gouverneur  du palais pour lui dire :  Que possèdes-tu à toi en ces lieux, qui t'appartient ici, pour t'y creuser un sépulcre? (1) II ose se creuser un sépulcre sur les hauteurs, se tailler une demeure dans le roc!  Voici, l'Eternel va t'empoigner avec vigueur, te faire tourner sur toi-même;  il te roulera comme une pelote, te lancera comme une boule vers un pays aux vastes espaces. Là, tu mourras, là iront tes chars somptueux, ô toi, honte de la maison de ton maître.  Ainsi je te précipiterai de ton poste et te culbuterai de ta place.  
 En ce jour, je ferai appel à mon serviteur Eliakim, fils de Hilkyyâhou.  Je le revêtirai de ta tunique, fixerai autour de lui ta ceinture et remettrai ton pouvoir entre ses mains; il sera un père pour les habitants de Jérusalem et la maison de Juda. Je poserai la clef de la maison de David sur son épaule: il ouvrira et personne ne fermera, il fermera et personne n'ouvrira.  Je le planterai solidement comme un clou dans un mur résistant, et il deviendra un trône de gloire pour la maison de son père. ... 
En ce jour, dit l'Eternel-Cebaot, le clou   planté dans un endroit solide cédera, (c'est à dire Chebna) il sera abattu et tombera, et avec lui sera ruinée toute la charge qu'il supporte. C'est l'Eternel qui a parlé.

Dans un premier temps, le Seigneur compare  Chebna, c'est à dire le pouvoir actuel en place, à une boule dont il fait ce qu'il veut et qu'il éjecte du pouvoir comme on "joue aux boules". Puis il emploie une nouvelle image, celle  de 2 "clous",  pour mieux opposer le serviteur qu'il s'est choisi  et qu'il plantera lui même solidement sur le trône, à Chebna,"ce clou" non planté par l'Eternel, mais qui se croit installé à une " place solide "et qui finira par tomber. Un bon bricoleur sait que s'il plante un clou dans un endroit friable, le mur, le "clou" et la charge qu'on veut lui faire porter s'écroulent ensemble.

Déborah et Esther 

(1).Note biblique Chebna,ou Sebna,  en Esaie 22/16 est ici décrit comme un étranger et un parvenu   Que possèdes-tu à toi en ces lieux, qui t'appartient ici, pour t'y creuser un sépulcre? De ce qui est dit versets 20 et 21, on doit conclure que l'administration de Chebna était dure pour le peuple et qu'il appartenait au parti de l'alliance égyptienne, si vivement combattue par Esaïe comme une infidélité envers Dieu (voir chap 30 et 31).