29 septembre 2013

L'Ange Michaël se lève ...



En janvier 2011, j’avais  vu  l’Eternel envoyer deux anges agir en Côte d’Ivoire  et soutenir son peuple selon Zacharie 2/ 3 à 12  
Nous retrouvons le rôle de ces anges en Apo 14/6 à 8 Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Évangile éternel, pour l'annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue, et à tout peuple. Il disait d'une voix forte : Craignez Dieu, et donnez-lui gloire, car l'heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d'eaux.Et un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité !

Le 24 juin 2013,   le Seigneur me dit que nous rentrons dans le temps prophétique de la naissance de l’enfant mâle où l’Ange Michael se lève. C’est la prophétie finale de la défaite de Satan par le combat, entre lui et la lignée de la femme.
Or, il parut un grand signe dans le ciel, une femme revêtue du soleil, et ayant la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles. Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et souffrant des douleurs de l'enfantement. Il parut aussi un autre signe dans le ciel : voici un grand dragon couleur de feu, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes, sept diadèmes ; Et sa queue entraînait la troisième partie des étoiles du ciel, et elle les jeta sur la terre. Puis le dragon s'arrêta devant la femme qui allait accoucher, afin de dévorer son enfant quand elle aurait enfanté. Or, elle enfanta un fils, qui devait gouverner toutes les nations avec un sceptre de fer, et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône ;  Et la femme s'enfuit dans un désert, où Dieu lui avait préparé un lieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours. Alors il y eut un combat dans le ciel. 
Michel et ses anges combattaient contre le dragon ; et le dragon combattait avec ses anges. Et ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne se retrouva plus dans le ciel.
 Et le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit tout le monde, fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. Puis j'entendis dans le ciel une grande voix, qui disait :
 Maintenant sont venus le salut et la force, et le règne de notre Dieu, et la puissance de son Christ ; car l'accusateur de nos frères, qui les accusait jour et nuit devant la face de notre Dieu, a été précipité. Ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau, et par la parole à laquelle ils ont rendu témoignage, et ils n'ont point préféré leur vie à la mort. C'est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui y habitez. Malheur à vous, habitants de la terre et de la mer ; car le diable est descendu vers vous en grande fureur, sachant qu'il n'a que peu de temps. Apo 12/1 à 12

Nous entrons dans ce temps prophétique où ces  paroles se réalisent
La naissance et la montée de l'enfant est accompagnée d'une grande guerre spirituellel'Ange Michael se lève  pour  soutenir les élus comme Daniel l'a  annoncé : En ce temps-là se lèvera Micaël, le grand chef, le défenseur des enfants de ton peuple ; et ce sera une époque de détresse, telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis que les nations existent jusqu'à cette époque. En ce temps-là, ceux de ton peuple qui seront trouvés inscrits dans le livre seront sauvés. Daniel 12/1. Ce sera un temps de grande  détresse sur la terre,   car c'est  le temps ou Dieu va  juger les nations ; 
C'est  le temps aussi pour "l'enfant mâle" (Ephraïm) d'accomplir les desseins de Dieu  afin d’y d’installer  sa volonté sur la terre. Une petite armée de vainqueurs,  libérés de l’autorité du malin, issus d’Abraham, Isaac et Jacob,  choisis par Dieu comme les 300 guerriers de Gédéon,(Juges 7) car une bonne partie du peuple n’est pas en état de le faire. Ce sont ceux qu’il a cachés, ceux qui ont accepté de renoncer à eux-mêmes avec Christ à leur tête, recevant leurs ordres de l'Esprit Saint et sur lesquels   va se déverser une véritable onction de puissance..  Ils  « montent  vers le trône », c'est à dire vers celui  où Yeshua est assis. Il les place assis sur le trône  avec Lui, pour régner sur la terre et combattre Satan.  Yeshua par sa mort a détruit la position légale de Satan " Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair " et le Roi des rois va se servir de cette Armée pour  exécuter son jugement contre lui,  installer son royaume et préparer le règne de son Fils.

Les derniers évènements dans le monde dont " le signe de Damas " sonnent comme des coups de shophar.  Que celui qui a des oreilles écoute ce que le l’Esprit dit aux églises ! Or, plusieurs personnes dans le monde entier ont remarqué des sons étranges comme le son de shofars,  depuis le début de l'année 2012,  qui ne venaient pas de la terre. Quelquefois ces bruits étaient  terrifiants comme au Canada. Dernièrement cela s’est produit en juillet 2013 en Ardèche  et dans la Loire. Or dans Nombres 10, il nous est dit que deux des 4 missions prophétiques de la trompette sont  l’annonce de la guerre contre les ennemis de Dieu  et celle  d’un départ pour marcher dans Sa volonté.(1) Ainsi ceux qui doivent agir en reçoivent l’explication prophétique et la marche à suivre..

Les trompettes ont retenti. C'est la voix du jour de l'Eternel,  un jour de trompettes qui retentit sur le pays :  le grand jour de l'Éternel est proche; il est proche, et vient en toute hâte. La voix du jour de l'Éternel retentit; là l'homme vaillant lui-même pousse des cris amers. ..C'est un jour de trompettes et d'alarmes contre les villes fortes et contre les hautes tours. Soph 1/14-16

L’ange Michael se lève car Le Roi des Nations (Apo 15/3) va commencer à en  prendre possession en commençant par la Côte d’Ivoire. Maintenant sont venus le salut et la force, et le règne de notre Dieu, et la puissance de son Christ  L’ange de l’Eternel se lève pour combattre et installer le royaume comme il précéda Gédeon et  Josué pour  conquérir le pays de Canaan.  Le résultat de ce combat entre l’ange Michael et le dragon,  c’est que Satan commence à perdre son emprise Michel et ses anges combattaient contre le dragon ; et le dragon combattait avec ses anges. Et ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne se retrouva plus dans le ciel.
Les évènements qui se préparent vont  secouer La Côte d’Ivoire. Elle sera comme  l’épicentre d’un « tremblement de terre »  qui se propagera et ébranlera d’autres pays. Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer  Apo 12/5.  Celui qui EST agit toujours  dans l’Histoire des hommes, et nous serons les témoins oculaires de cette histoire ! 1 P 1/10 à 12 (2) C’est Lui qui place les autorités et conduit les nations. Lorsque le Seigneur me donna cette parole d’Esaie 66/7 à 9 en 1981,  il est spécifié que Sion a enfanté beaucoup de fils Qui a jamais entendu pareille chose ? Qui a jamais vu rien de semblable ? Un pays peut-il naître en un jour ? Une nation est-elle enfantée d'un seul coup ? A peine en travail, Sion a enfanté ses fils ! D'autres nations "naîtront" à l'image de celle-ci.

Il y a 5 ans, en cette journée historique du 29 septembre 2008,  un autre "tremblement de terre avait lieu," le chiffre - 777,7 s’est affiché, lorsque  la bourse s’est effondrée. Un Américain a sorti son téléphone pour filmer les informations de CNN   Pour beaucoup de gens à Wall Street, ce - 777,7  fût comme le signe d'une apocalypse financière  à venir.( 3) Le -777,68,  sur cette photo est le résultat de la correction qui se fait 20 secondes après la fermeture. Seuls deux millièmes ont été perdus, d'où le 777,68.
A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations. Apo 2/23

Déborah (28.09.2013)


Notes 
(1) Nom 10 : 1 – 10  L`Éternel parla à Moïse, et dit: Fais-toi deux trompettes d`argent; tu les feras d`argent battu. Elles te serviront pour la convocation de l`assemblée et pour le départ des campsCe sera une loi perpétuelle pour vous et pour vos descendants. Lorsque, dans votre pays, vous irez à la guerre contre l`ennemi qui vous combattra, vous sonnerez des trompettes avec éclat, et vous serez présents au souvenir de l`Éternel, votre Dieu, et vous serez délivrés de vos ennemis. Dans vos jours de joie, dans vos fêtes, et à vos nouvelles lunes, vous sonnerez des trompettes, en offrant vos holocaustes et vos sacrifices d`actions de grâces, et elles vous mettront en souvenir devant votre Dieu. Je suis l`Éternel, votre Dieu.

(2)1 Pierre 1/10 à 12 Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l'objet de leurs recherches et de leurs investigations, voulant sonder l'époque et les circonstances marquées par l'Esprit de Christ qui était en eux, et qui attestait d'avance les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies. Il leur fut révélé que ce n'était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu'ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l'Évangile par le Saint Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.

(3) « Les financiers de Wall Street, le plus grand « progressive slot » de la planète, connaissaient le symbolisme du 777 mieux que quiconque : il ne se passait pas une année sans que leur employeur n'organise un séminaire" bidon" à Las Vegas, histoire de permettre à tout le monde de se défouler. C'est pour cela donc que les traders étaient tétanisés : parce que devant cet extraordinaire, incroyable, unique, enivrant et magique 777,7 jamais vu en plus d'un siècle d'indices quotidiens du Dow Jones, se trouvait le signe mathématique du moins, du négatif, transformant d'un simple trait leur méga-fortune en méga-ruine. Pour eux, ce moins était comme le doigt des Anges les avertissant que leur machine à sous géante allait leur faire recracher tout ce qu'ils avaient gagné, dollar par dollar, comme un tapis roulant qui, tout à coup, se met à fonctionner à l'envers. Et ce soir-là, il leur semblait même, comme dans un film catastrophe, que le compte à rebours avait commencé : mille milliards de dollars venaient déjà de s'évaporer d'un coup, comme par magie ! Normal : les traders sont les gens les plus superstitieux de la terre  puisque leur profession consiste justement à parier avec des jetons de 10, de 100, voire de 1000 millions de dollars. Les bons signes, c'est important dans ce monde irrationnel. Et les signes étaient les suivants : imaginez que vous êtes assis devant une table de roulette, non pas avec 37 mais disons 29.000 numéros. Techniquement, vous avez plus de chances d'être foudroyé par un éclair dans votre cuisine que de tomber sur le 77 ou le 777. «P. Jovanovic Journaliste économique)


21 septembre 2013

Comment la théorie du genre a-t-elle fait son apparition dans le droit français ?



Un excellent article du  site ContreLacour qui passe au crible et analyse toutes les lois européennes.   Où l'on apprend  que les parlementaires français ont également déposé une résolution pour la création d’une commission d’enquête sur l’introduction et la diffusion de la théorie du gender en France A consulter ici
Deborah

Union Européenne, Conseil de l'Europe : comment la théorie du genre a-t-elle fait son apparition dans le droit français ?
 Publié janvier 2013

En 2011, les français ont, pour la plupart d'entre eux, fait connaissance avec une curieuse théorie: la théorie des genres.
En rentrant dans les manuels scolaires des lycéens, celle-ci avait alors été accueillie plutôt froidement par l'opinion publique.
Cette théorie, ou plutôt cette étude, est née dans les années 1970 aux États-Unis où certains universitaires se sont consacrés à l'étude des différences sociales (non biologiques) entre les hommes et les femmes.
Les féministes s'employaient alors à questionner les notions de "sexe" et de "genre" afin de mettre en lumière comment se construisent les rôles sociaux dits "naturels". Le sexe ne serait en quelque sorte qu'un "porte-manteau" sur lequel se construisent, sociologiquement, certaines différences culturelles.
Jusqu'ici, me direz-vous, rien de bien méchant.

La théorie des genres est devenue bien plus séduisante, et donc problématique, lorsqu'elle s'est attachée à prôner une totale déconstruction du lien sexe/genre, mais également des catégories "genrées". Il s'agit de faire une place égalitaire aux situations qui ne trouvaient pas leur place dans les catégories historiques. On parle alors de "théorie queer".
Pour résumer, la théorie des genres coupe le lien "sexe/genre" afin de libérer l'identité culturelle de ses attaches biologiques. Dans un second temps, elle prône l'égalité des identités culturelles (notamment des différentes orientations sexuelles).  

J'en arrête là avec la présentation de la théorie pour en venir à l'objet de cet article: comment la théorie du genre a-t-elle fait son entrée dans le droit français?
Réforme des programmes scolaires, reconnaissance des violences psychologiques, mise en place du "mariage pour tous": toutes ces nouveautés dans le droit français découlent en réalité d'un constat, l'inégalité des genres, et d'une volonté, y mettre fin.

Une rapide recherche juridique nous conduit au droit européen. L'Union européenne dispose de compétences très limitées en ce qui concerne la famille. Cependant, les parlementaires européens usent depuis plusieurs années de deux vecteurs pour prôner l'égalité des genres.
- Le premier vecteur est l'article 2 du Traité sur l'Union européenne, qui dispose que "l'Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'État de droit, ainsi que de respect des droits de l'homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités."
 Dans la récente résolution du Parlement européen du 12 décembre 2012 sur la situation des droits fondamentaux dans l'Union européenne, les eurodeputés se sont employer à une légère redéfinition de cet article 2. Ils considèrent que ce dernier "fonde l'Union sur une communauté de valeurs indivisibles et universelles de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité de genre, de non-discrimination, de solidarité, ...".
Cette résolution emploie le terme "genre" pas moins de 22 fois. De quoi illustrer parfaitement les propos de l'eurodéputée Élisabeth Monfort qui dispose que, au niveau des institutions européennes, le mot gender s'est imposé et a absorbé le mot sexe.

Le second vecteur est la liberté de circulation des personnes au sein de l'Union européenne. En effet, la non-reconnaissance du mariage gay ou de la filiation homosexuelle peut poser problème à des couples s'installant dans un autre pays que celui ayant légalisé leur union.
Malgré tout, l'Union européenne, de par son absence de compétence formelle en la matière, n'a jamais dégagé de véritables règles de droit contraignant les États à la reconnaissance du mariage gay.
Les eurodéputés, attachés cependant à cette revendication, ont du se contenter de simples déclaration d'intentions.
En 2003, dans une proposition de résolution, les eurodéputés regrettaient à juste titre que des "millions de personnes en Europe continuent d'être l'objet de discriminations du fait de leur orientation sexuelle ou de leur genre". Ils entendaient alors demander aux États membres "d'abolir toute forme de discrimination - législatives ou de facto - dont sont encore victimes les homosexuels, notamment en matière de droit au mariage et d'adoption d'enfants".
Dans la résolution du 12 décembre dernier, les parlementaires regrettent les distinctions "mariage/partenariat" qui, selon eux, ne se justifient pas. Ils rappellent "aux États membres qu'ils ont l'obligation de mettre en œuvre pleinement la directive n° 2004/38/CE du Parlement européen et du Conseil relative au droit des citoyens de l'Union et des membres de leurs familles de circuler et de séjourner librement sur le territoire des États membres, y compris pour les couples de même sexe et leurs enfants".
Actuellement, un rapport "sur l'élimination des stéréotypes liés au genre dans l'Union" est en cours de discussion au sein de la Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres. La version initiale, qui sera probablement amendé, prévoit les dispositions suivantes:
- considérant que la discrimination liée au genre reste fréquente dans les médias et la publicité et facilite la transmission des stéréotypes liés au genre;
- considérant que les enfants sont confrontés aux stéréotypes liés au genre dès leur plus jeune âge par le biais des séries et des publicités télévisées, des manuels et des  programmes scolaires, ce qui retentit sur leur perception du comportement que devraient adopter les figures masculines et féminines;
- considérant que les stéréotypes liés au genre limitent les perspectives des femmes sur le marché du travail, dans certains domaines typiquement masculins, tels que le métier de pompier et le secteur de la construction;
- considérant que les stéréotypes liés au genre doivent être éliminés, car ils brident les aspirations des jeunes femmes et dissuadent les femmes de postuler à des postes de direction dans les domaines de prise de décision financière, économique et politique, dans les secteurs public et privé.

Un rapport donc, qui comme le laisse présager le nom de la Commission parlementaire qui en a l'initiative, est directement issu des travaux sur l'étude de genre.
Cependant, si les institutions européennes ne s'en tiennent aujourd'hui qu'à de simples déclarations d'intention, il en va différemment du Conseil de l'Europe, chargé de l'application de la Convention européenne des droits de l'homme. C'est par ce biais que la théorie du genre pourrait faire son entrée dans le droit français. Cette entrée ne se ferait pas par la reconnaissance de l'égalité en droit des orientations sexuelles (la Cour européenne des Droits de l'Homme a affirmé en 2004 que «le fait de réserver le mariage à des couples constitués d'un homme et d'une femme relève des prérogatives des lois nationales et ne constitue pas une discrimination») mais par la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le 11 mai 2011, les membres du Conseil de l'Europe ont en effet adopté une nouvelle Convention: la Convention d'Istanbul ou Convention "sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique".
Cette Convention, signée à ce jour par 24 des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe, entrera en vigueur une fois que dix pays l'auront ratifiée (huit des dix ratifications doivant être le fait d'Etats membres du Conseil de l'Europe). Seule la Turquie a pour l'instant ratifié le texte.  
Celle-ci pose en droit la définition du concept de genre: "les rôles, les comportements, les activités et les attributions socialement construits, qu’une société donnée considère comme appropriés pour les femmes et les hommes".
Par cette convention, les pays signataires reconnaissent "que la nature structurelle de la violence à l’égard des femmes est fondée sur le genre, et que la violence à l’égard des femmes est un des mécanismes sociaux cruciaux par lesquels les femmes sont maintenues dans une position de subordination par rapport aux hommes", et "que les femmes et les filles sont exposées à un risque plus élevé de violence fondée sur le genre que ne le sont les hommes".
Les États se sont alors engagés à entreprendre " les actions nécessaires pour inclure dans les programmes d’étude officiels et à tous les niveaux d’enseignement du matériel d’enseignement sur des sujets tels que l’égalité entre les femmes et les hommes, les rôles non stéréotypés des genres".

On retrouve donc ici le même fondement idéologique de la modification des programmes scolaires mise en œuvre en 2011 par la précédente majorité, ainsi que l'explication du récent rapport sur les "Orientations stratégiques pour les recherches sur le genre" remis au ministre de l'enseignement supérieur.
Ce constat permet de mettre en lumière le faux clivage partisan qui semble cependant entourer cette question (via, notamment, le débat sur la parentalité homosexuelle). En réalité, la théorie du genre semble avoir séduite aussi bien la gauche que la droite française.
En 2010, un an avant la signature de la Convention d'Istanbul, une proposition de loi "renforçant la protection des victimes, la prévention et la répression  des violences faites aux femmes" était déposée par des députés issus de la gauche et de la droite.
Adoptée le 9 juillet 2010, la loi désormais nommée "relative aux violences faites spécifiquement aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants" reconnait pour la première fois le concept de violence psychologique, en s'appuyant sur la "violence de genre".
 
Aujourd'hui, même si elle n'est pas directement nommée, la théorie du genre imprègne très largement le projet de loi relatif au mariage pour tous. En effet, la création des catégories « parent 1 » et « parent 2 », ouvrant la reconnaissance de la filiation homosexuelle, efface la répartition des rôles sociaux (genre) fondés sur le sexe telle qu'elle existe dans les statuts distincts de « père » et « mère ».
Un concept à la mode qui inspire désormais les juristes universitaires. Depuis 2012, différentes enseignants-chercheurs et doctorants ont entrepris un nouveau projet, dénommé "Regine" (Recherche et Études sur le Genre et les Inégalités dans les Normes en Europe), visant "passer des pans entiers du droit français au crible de la perspective de genre, dans le but de dévoiler, le cas échéant, la manière dont ils façonnent l'(in)égalité de genres."
Une diffusion de la théorie du genre dont semblent désormais se soucier certains parlementaires français comme le prouve la récente proposition de résolution déposée le 7 décembre dernier et "tendant à la création d’une commission d’enquête sur l’introduction et la diffusion de la théorie du gender en France".
 
  
(1)  3 vidéos de 6mn d' Elizabeth Montfort ancienne députée Européenne voir ici :Comment la théorie subversive  du genre met-elle en danger la société ? D'où vient-elle ? etc 




 

13 septembre 2013

Attrape ton serpent par la queue...



L'Éternel lui dit : Qu'y a-t-il dans ta main ? Il répondit : Une verge. L'Éternel dit : Jette-la par terre. Il la jeta par terre, et elle devint un serpent. Moïse fuyait devant lui.  L'Éternel dit à Moïse : Étends ta main, et saisis-le par la queue. Il étendit la main et le saisit et le serpent redevint une verge dans sa main. C'est là, dit l'Éternel, ce que tu feras, afin qu'ils croient que l'Éternel, le Dieu de leurs pères, t'est apparu, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Exode 4/2-5

La vie chrétienne est  une vie de foi. Or dans la liste des armes spirituelles que Dieu nous a donné en Ephésiens 6, la foi fait partie des armes offensives. Cela exprime la vérité que la chrétienneté est aussi par essence une vie de combats. Depuis le jour où nous naissons de nouveau jusqu’à notre dernier soupir, l’ennemi de notre foi, Satan, l’Ange déchu, espère nous ravir de la main de notre précieux Sauveur. C’est pourquoi le Seigneur Lui-même dira : « A celui qui vaincra, je donnerai la couronne de vie » (Ap 12 :11).

Mais qui est celui qui a vaincu si ce n’est celui qui a combattu ? 
De gré ou de force, nous sommes donc engagés pour la guerre spirituelle. Dans cette bataille, Jésus nous a déjà doté non seulement des armes nécessaires, mais aussi de l'autorité unique, seule capable de vaincre notre adversaire (Luc 10:19). Mais aucun soldat ne peut aller victorieusement à un combat, s'il n'a pas avant, vaincu la première guerre dans la guerre, c'est-à-dire la guerre psychologique. 

C'est la véritable bataille avant la lettre. Elle consiste à faire peur au camp adverse, à l'intimider, à l'impressionner, à le terroriser et à le déstabiliser dans l'âme de sorte à lui ôter le courage et la détermination à aller au combat. C'est cette tactique qu'a utilisé Goliath devant l'armée D'Israël dans le livre de 1 Samuel. Voici les paroles de Goliath en effet devant l'armée d'Israël : "Ne suis-je pas le philistin et n'êtes vous pas les esclaves de Saül ?" (1 Sam 17:8) Et voici l'effet de ces paroles (en plus de l’aspect physique de Goliath) sur les troupes de l'armée d'Israël : " Saül et tout Israël entendirent ces paroles du philistin et furent effrayés et furent saisis d'une grande crainte" (1 Sam 17:11).

A l'évidence, dans cet état de peur, de crainte de l'ennemi, Israël allait au combat en victime résignée parce que Israël avait été déjà vaincu sur le champ de bataille de la guerre psychologique. Car la foi mène à l'action mais la peur mène à l'abdication, à la capitulation, et donc à l’esclavage de celui qui s’est rendu maître de soi. C'est pour entraîner Moïse à ce combat, avant celui qu'il était appelé à livrer contre Pharaon, que Dieu engage un face à face entre lui et son serviteur autour du buisson ardent. Dieu demande premièrement à Moïse: "Qu'as-tu dans ta main" ? Moïse lui répond "un bâton" (verge) (Ex 4:2). Le bâton est le symbole de l'autorité. Moïse s'en servait pour paître le troupeau de Jethro son beau père. Mais jusque là il ne l'avait utilisé que sur des animaux inoffensifs et doux, des brebis. 
Certains chrétiens sont à ce stade; ils n'aiment pas les situations compliquées, ils répugnent l'adversité, ils aiment la vie chrétienne douillette de gloire sans croix ; ils préfèrent tout ce qui les caressent dans le sens du poil. Ne leur parlez pas de combat spirituel ! Or comme Moïse, nous avons entre nos mains l'autorité de Christ mais la peur, le doute, la taille et la férocité de l'ennemi font que cette autorité est dévaluée et donc contre-productive.

Mais sans adversité, il n'y a pas de révélation d'autorité. 
C'est pourquoi Dieu va faire sortir Moïse de "l'arène des brebis" pour l’emmener sur "l'arène des
serpents", dans l’objectif de lui faire prendre conscience d'une autorité encore plus grande : celle qui devait s'exercer sur les éléments de la nature, sur des entités spirituelles. Et pour prendre conscience de cette autorité que Dieu nous donne, il nous faut la "jeter par terre", autrement dit il nous faut affronter la réalité, il faut que l'autorité spirituelle venue du ciel s'exerce sur la terre. Il faut que la Parole qui est aussi le « bâton » soit jetée dans le camp ennemi. Dieu dit donc à Moïse "jette le par terre" (Ex 4:3). Et voici le « bâton » se transforma en un serpent. Moïse, à la vue du reptile prit la fuite ! Comme beaucoup qui fuient devant le "serpent" de la sorcellerie, le "serpent" du mysticisme, de la maladie...Certains tremblent à l’idée d’entrer dans la maison d’un tiers réputé « grand sorcier » ! Non l'Evangile de Jésus n'est pas un Evangile de la reculade, il n'est pas défensif, il est offensif !

 C'est pourquoi Dieu va engager Moïse dans le combat contre la guerre psychologique : il lui dit : "étends ta main et attrape-le par la queue" (Ex 4:4). La plupart des serpents, notamment la vipère, sont plus sensibles, plus nerveux, agressifs et extrêmement dangereux à leurs queues. Mais c'est par cette zone que Dieu demande à Moïse de saisir le serpent. Il ya plusieurs enseignements à retenir ici : primo, le serpent, de par son aspect, son mouvement et sa nocivité (venin) est un animal réellement dangereux. Moïse ne pouvait donc pas l’affronter n’importe comment si ce n’est sur la Parole du Seigneur lui-même. Dans le livre de Genèse, Dieu dit à Adam et Eve que leur talon écrasera la tête du serpent (Gen 3 :15). Mais ici ce n’est plus le talon qui devait être utilisé pour écraser la tête, c’est la main qui devait se tendre pour attraper la queue. Cela montre combien dans le combat spirituel nous devons rester dépendants du Seigneur et de son orientation pour une victoire réelle sur l’ennemi. Car comme le dit l’adage, « à chaque guerre, ses armes ». C’est pourquoi aussi Paul dit «…je frappe, non pas comme battant l’air » (1 Cor 9 :26).
Secundo, Moïse n’a pas attendu que le serpent vienne à lui pour engager les « hostilités », il a pris de l’avance sur lui. Il a anticipé les assauts du serpent.  Tercio, on ne peut comprendre l’autorité du « je vous ai donné le pouvoir sur toute la puissance de l’ennemi » si on a pas affronté, expérimenté et dompté toute la férocité de cette puissance. Moïse donc, sur ordre du Seigneur, étends sa main.

Et quand il le fait, le serpent redevient un bâton (Ex 4:4). Cela veut dire que c'est en affrontant avec courage l'ennemi, en ne le voyant pas par la vue mais par la foi, en bravant ce qui nous effraie, que l'autorité de Dieu en nous se révèle et s'exerce. Et ce "bâton", qui émanait de l’arène du serpent que Moïse avait désormais entre les mains n'était plus semblable à celui qu'il avait au début et qui était lié au troupeau de brebis. Moïse avait maintenant conscience qu'entre ses mains, il ne tenait plus "quelque chose" pour paître les moutons, mais sa foi avait été révolutionnée parce qu'il avait vaincu la guerre psychologique ; parce qu'il avait expérimenté la réelle nature de l'autorité de Dieu sur "le serpent", parce qu'il n'avait pas eu peur de l'attraper par sa queue. Désormais ce bâton qu'il avait entre les mains pouvait ouvrir la mer, envoyer des plaies sur l'Egypte, frapper un rocher et en faire sortir de l'eau...

Ce que Dieu a mis entre nos mains est plus puissant et peut faire encore plus que nous ne l'imaginons dans le combat spirituel contre le diable et ses démons dans leur hostilité contre nos vies et les plans merveilleux de Dieu pour nous ; contre l'adversité, l'échec etc...Ne te laisse pas effrayer, "attrape ton serpent par la queue" et tu verras se révéler le « bâton » de Dieu ! Je proclame au nom de Jésus, que ton "bâton" avale les serpents de Pharaon, qu'il fraie pour toi un chemin dans l'adversité de la mer et te mène vers ta terre promise au nom de Jésus-Christ
Shalom à toutes et à tous !

Hervé Coulibaly



11 septembre 2013

Proclamons le Jubile de l'Afrique !




Samedi 14 Septembre 2013
10ème jour du 7ème mois du calendrier biblique
Le 11/09/13
Le samedi 25 mai 2013, réunis à Addis Abeba, les présidents africains ont proclamé le jubilé de l'Afrique, car ce jour là, L’Union Africaine, créée le 25 mai 1963 par 32 états, célébrait ses 50 ans.
Les chefs d’États ont alors proclamé une année entière pour que ce jubilé soit célébré par ses pays membres du 25 mai 2013 au 25 mai 2014. Comme Caïphe, les Chefs d'Etat, en proclamant une année de jubilé, ont prophétisé sans s'en rendre compte. L'Esprit du Seigneur, de l'Éternel, est sur moi ; car l'Éternel m'a oint, pour annoncer la bonne nouvelle aux affligés. Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers l'ouverture de la prison ; Pour proclamer l'année de la bienveillance de l'Éternel et le jour de la vengeance de notre Dieu ; pour consoler tous ceux qui sont dans le deuil  Es 60/1-2

Selon les écritures, le Jubilé était officiellement proclamé le 10ème jour du septième mois du calendrier biblique. Pour 2013, cette date correspond au samedi 14 septembre.
Cette date du 10ème jour du septième mois du calendrier biblique est appelée le jour du grand pardon, ou jour des expiations, en hébreu Yom Kippour. YHWH a ordonné que ce jour soit un jour férié, jour de jeûne et de repentance. C'est le seul jour de l'année, où le souverain sacrificateur entrait dans le lieu très saint pour intercéder en faveur de toute la nation.
C'est aussi à cette date, que l’Éternel a ordonné la proclamation du JUBILE de la 50ème année. «Vous laisserez s'écouler sept périodes de sept ans, soit quarante-neuf ans. Ensuite, le dixième jour du septième mois, le grand jour du Pardon des péchés, vous ferez retentir dans tout le pays une sonnerie de trompette accompagnée d'une ovation. De cette manière vous manifesterez que la cinquantième année est consacrée à Dieu, et vous proclamerez la libération pour tous les habitants du pays. Cette année portera le nom de JUBILE...A cette occasion, chacun d’entre vous pourra rentrer en possession de ses terres et regagner sa famille. Lév 25 : 8 – 10

Presque tous les pays africains ont célébré leur jubilé. Mais cela n'a rien changé au visage de l'Afrique. Le continent est toujours sous le poids des guerres, de la souffrance, de la pauvreté, de la misère et des injustices. Les jubilés des hommes ont été célébrés sans que l'Afrique et les africains ne jubilent, ne se réjouissent. Le jubilé des hommes, a eu lieu à travers spectacles, conférences, symposium...et rien n'a changé.
 Alors, ce 14 septembre, jour de repentance, jour de proclamation du Jubilé, crions à YHWH pour nos péchés, et supplions-le de nous donner SON JUBILE !

Éternel, en ce 10ème jour du 7ème mois selon ton calendrier,
Éternel, en ce jour de jeûne et de repentance, nous nous humilions devant ta face.
Nous nous tenons devant toi pour te demander pardon pour toutes nos fautes.
Comme le sacrificateur Josué, nos vêtements sont sales et le diable nous accuse.
Efface nos péchés, revêts nous d'habits de fête et de joie comme tu le fis pour Josué
            Éternel seul ton jubilé peut transformer le visage humiliant et souffrant des pays africains,
Éternel, en ce jour, lève toi et annonce en notre faveur des paroles favorables,
Éternel, lève toi et proclame le vrai Jubilé de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique !

Zach 3/1 à 5 :  Le Seigneur me fit voir le souverain sacrificateur Josué debout devant l'ange du Seigneur. Satan se tenait à la droite de Josué pour l'accuser. L'ange dit à Satan, l'accusateur : « Que le Seigneur te réduise au silence, Satan, oui, qu'il te réduise au silence, lui qui a choisi Jérusalem ! Josué n'est-il pas en effet comme un tison arraché au feu ? » Josué, debout devant l'ange, était vêtu d'habits sales. L'ange ordonna à ceux qui l'accompagnaient de les lui enlever. Puis il dit à Josué : « Je t'ai débarrassé de ta faute et je vais te revêtir d'habits de fête. » Il donna également l'ordre de mettre un turban propre sur la tête de Josué. On mit donc à celui-ci un turban et des habits propres en présence de l'ange. L'ange fit ensuite cette déclaration à Josué :  
C'est moi, moi qui efface tes crimes pour l'amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés. Esaie 43:25
Préparons-nous à célébrer ce Yom Kippour spécial ou nous annonçons le Jubile de YHWH  pour l'Afrique !
KG











10 septembre 2013

Sa gloire se lève sur la Côte d'Ivoire


Le 09/09/13

J’ai vu, devant moi  la carte de la Côte d’Ivoire, planant  à  3 ou 4 m  du sol.   
Trois grandes bordures de couleurs  pures et brillantes entouraient  sur la carte les frontières du pays, de l’intérieur vers l’extérieur
La première  était blanche, la 2ème était  bleue et  la 3ème  rouge.
Au centre de la carte, il y avait  une grande bible en or  entourée de feu  qui  remplissait  le pays. Dans le ciel, une grande main s’étendait au dessus de cette carte. Sur le côté  posée sur la terre, il y avait cachée dans l’ombre, une ville très sombre.
.La présence de cette main et de la bible en or et de feu faisaient briller progressivement et de plus en plus fort  le pays  et ses  bordures de couleurs
Mais la ville restait  sombre et dans l’ombre

L’ange qui était auprès de moi me dit : souviens-toi qu’Ils ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort Apo 12/11
Puis j’entendis une voix  criait  très fort  dans le ciel: Craignez D.ieu, et servez-le fidèlement. Craignez D.ieu donnez-lui gloire, car l'heure de son jugement est venue

Le Seigneur me dit : Ne vous ai-je pas dit que je fais toutes choses nouvelles et que les choses anciennes sont passées et disparaitront ?
Les choses anciennes tomberont comme Babylone est tombée et vous ne les verrez plus. Comme je l’ai dit aux enfants d’Israël : Ne craignez rien,  restez en place et  regardez  la délivrance que YHWH va vous accorder en ces jours car les Egyptiens que vous voyez aujourd’hui vous ne les verrez plus jamais !  
L’Eternel YHWH  combattra pour vous et vous,  gardez le silence ! 
A ces mots,   une épée magnifique d’une blancheur lumineuse, et d’une grande puissance surgit dans cette  main
 La ville sombre s’écroula aussitôt  à une vitesse incroyable comme un château de carte s’effondre, comme sous l’effet d’un tremblement de terre et avec un bruit terrible.
Mais   la carte de son côté n’avait pas bougée, et n’avait  subi aucun dommage. Et il y eut un grand silence  comme lorsque Yeshua ordonna à la tempête de se taire
L’ange me dit : souviens toi de Babylone : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité ! Apo 14/7 
Et la ville  disparue sans laisser de traces 

Puis je vis prés la main dans le ciel; une foule d'anges de l'armée céleste. Comme au temps de la naissance du Sauveur,  ils  adressaient des louanges à Dieu et disaient:«Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance parmi les hommes !»

L’un d’entre eux s’approcha de moi et me dit :
N’ayez pas peur, car je vous annonce une bonne nouvelle qui sera une source de grande joie pour tout le peuple: Annonce cette bonne nouvelle,  souviens toi que j’ai parle à Joseph avant la naissance du Seigneur
Et je lui demande :   quelle  bonne nouvelle ? 
L'ange repris : Annonce cette Parole d' Esaie 65/8 à 25
Ainsi parle l’Eternel
Quand il se trouve du jus dans une grappe, on dit : Ne la détruis pas, car il y a là une bénédiction ! J'agirai de même, pour l'amour de mes serviteurs, afin de ne pas tout détruire.... Quant à vous qui abandonnez l'Eternel, qui oubliez ma montagne sainte, qui dressez une table pour le dieu de la chance et remplissez une coupe pour le dieu du destin, je vous destine à l'épée.... Celui qui voudra être béni dans le pays voudra l'être par le Dieu de vérité, et celui qui prêtera serment dans le pays le fera au nom du Dieu de vérité.  Les détresses passées seront oubliées, elles seront cachées à mes yeux.... Réjouissez-vous plutôt et soyez à toujours dans l'allégresse, A cause de ce que je vais créer...
Car les jours de mon peuple seront comme les jours des arbres, Et mes élus jouiront de l'oeuvre de leurs mains.Ils ne travailleront pas en vain, Et ils n'auront pas des enfants pour les voir périr ;Car ils formeront une race bénie de l'Éternel...
Le loup et l'agneau paîtront ensemble,...Et le serpent aura la poussière pour nourriture.
Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte, dit l'Éternel

Isaac Ahui



Cette vison nous montre qu’à l'heure où les ténèbres et le jugement s'appesantissent sur les nations, la gloire de l'Eternel se lève bientôt  sur la Côte d'Ivoire  Lève-toi, sois illuminée ; car ta lumière est venue, et la gloire de l'Eternel s'est levée Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et l'obscurité couvrira les peuples ; mais l'Eternel se lèvera sur toi, et sa gloire paraîtra sur toi.
Cette promesse nous dit que l'Eternel  relèvera et protègera son peuple. «   Le loup et l'agneau dorment ensemble « : Il fera disparaitre aussi  l'esprit de vengeance et les esprits guerriers dans le pays.
- Le feu qui envahit le pays c'est le feu qui brûle mais ne se consume pas  Feu de la Parole et de la Gloire de D. L'ange de l'Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda ; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point Ex 3/2   L'aspect de la gloire de l'Éternel était comme un feu dévorant sur le sommet de la montagne, aux yeux des enfants d'Israël. Ex 24/17 Ma parole n'est-elle pas comme un feu, dit l'Éternel..Jer 23/29

Les 3 couleurs 
 - Le blanc
Représente la purification du pays. Couleur de la pureté. C’est aussi la couleur de l'habit du grand prêtre, couleur de l'expiation, le blanc de la miséricorde et de la grâce;
Le blanc se dit aussi   en hébreux  "tsah'or"  la limpidité, (tsah'), la liberté (h'or), l'aube (tsohar). Le blanc est le mélange théorique des couleurs dont l'identité de chacune se perd dans  une unité. Symbole de l'unité. Couleur de la perfection,  c'est la couleur du 7ème  jour " D. bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu’il avait créée en la faisant" Gen 2/3
- Le bleu,
le bleu du 1er jour de la création,  la  lumière qui est d’une transparence de saphir, la lumière  qui naît de l'obscurité. Cette lumière ne peut s'éteindre,  elle est infinie car " D.ieu est Lumière..". "D. dit que la lumière soit! Et la lumière fut. D. considéra que la lumière était bonne, et il établit une distinction entre la lumière et les ténèbres. D. appela la lumière, Jour, et les ténèbres, il les appela Nuit. Il fut un soir, il fut un matin, ce fut le premier jour ..Le premier jour de la Nouvelle Côte d'Ivoire ....
- Le rouge :"adom" (aleph/d/m), lié à l'être humain (adam, contenant "dam" le sang) et à la terre (adamah), le rouge étant la couleur de la terre en Afrique noire.
La justice de YHWH, le sang de Christ, porteur de Vie et de Victoire,  la protection divine
  Ce sont aussi les 3 couleurs de la création. Le blanc et le bleu du ciel, le rouge de la terre,  sont très visibles sur cette vidéo de la terre vue de l'espace. Deborah