25 août 2013

Le Soleil s'arrêta sur Gabaon

Poème prophétique d'un frère ivoirien..


Comme une digue qui s’est affranchie de ses eaux tumultueuses,
Mon verbe, cette fois, se rebelle contre le silence, 
Et de la Vérité, brise les chaînes de la complice indifférence
Oh Temps, suspends ton vol, mets un frein à ton Olympe course!
Pour qu’elle vienne et voie, la Divine Justice, ce qu’est fait à mon peuple !
 



Rouges sang, sont les larmes qui abreuvent ces brebis sans défenses
Noir de deuil est la parure d’espérance des miens
Ils sont rassasiés de mensonges, c’est pourquoi ils vomissent chaque jour la misère
Ils sont enivrés du vin alchimique des promesses endormies
Que m’importe leurs loges politiciennes quand leurs langues de vipères 
Ne sifflent que la séduction?

Mon peuple est à leurs yeux une tontine, qu’on se passe à tour de rôle
Un ballon sur le terrain de leurs ambitions
Si seulement ils avaient un but pour lui !
Car sur les sentiers ternes de ma cité orpheline, il m’a encore tendu la main
Cet enfant de l’inconnu, qui cherchait l’aumône comme l’or
J’ai vu dans ses yeux enfiévrés, la silencieuse rage contre l’apartheid destin
Il a choisi de mettre en selle les méchants et de prolonger le soupir des colombes
Venez et écoutez, vous qui mettez un mors au nez de mon peuple
Vous qui n’êtes puissants que parce que vous versez le sang vierge !
Il y a une montre pour la méchanceté mais il y a le Temps pour la Justice de L’Eternel
Comprenez qu’on est si pauvre quand on a que de l’argent 
Et si misérables quand on est imperméable au Bien

Au loin le clairon sonne, le ciel du déluge est zébré de tonnerres, 
Mais les portes de l’Arche sont ouvertes
Car le Soleil s’arrêtera encore sur Gabaon, 
Jusqu’à ce que L’Eternel fasse cesser le chant du Cygne 
Jusqu’à ce que les eaux de Mara épousent les fleuves d’eaux vives 
Elle n’est pas vaine l’espérance de mon peuple, 
Car Yahou essuiera toutes larmes de ses yeux.

Hervé Coulibaly 


La fin du poème est prophétique et m'a rappelé cette même prophétie reçue de  YHWH pour la C.I (cf une Nouvelle Côte d'Ivoire naîtra.)
""YHWH, se lèvera comme à la montagne de Pératsim ; il grondera comme dans la vallée de Gabaon..( Es 28)  Es 28 représente un jugement.  Les ennemis visibles où  invisibles  pensent qu'ils sont à l'abri   du jugement et  se croiront invincibles  mais YHWH, déjouera leurs plans comme il a déjoué le plan d'Hamann au temps d'Esther ; Il jugera les chefs qui le raillent  et les menteurs en Côte d''Ivoire  mais il reste   le Rocher des siècles   pour ses enfants
C'est pourquoi, écoutez la parole de  YHWH,  hommes moqueurs, chefs de ce
peuple qui est à Jérusalem ! Car vous dites : Nous avons fait un pacte avec la mort, et nous avons conclu une alliance avec le sépulcre ; quand le fléau débordant passera, il ne nous atteindra pas ; car nous avons fait du mensonge notre refuge et de la fraude notre abri  C'est pourquoi, ainsi a dit le Seigneur,  : Voici, c'est moi qui ai mis pour fondement en Sion une pierre, pierre éprouvée, angulaire, de prix, solidement fondée ; celui qui s'y appuiera, n'aura pas à fuir.  

 Et je prendrai le droit pour règle et la justice pour niveau ; et la "grêle" balayera le refuge de mensonge, et les eaux emporteront votre abri. Votre pacte avec la mort sera annulé, et votre alliance avec le sépulcre ne subsistera pas ; quand le fléau débordant passera, il vous fouleraaussi souvent qu'il passera, il vous saisira ; car demain et demain encore il passera, de jour et de nuit ; la terreur seule fera la leçon ! Car le lit est trop court pour s'y étendre, et la couverture trop étroite pour s'en envelopper. Car YHWH,  se lèvera comme à la montagne de Pératsim ; il grondera comme dans la vallée de Gabaon, pour faire son œuvre, œuvre singulière, et pour faire sa besogne, besogne étrange Esaie 28/14 à 21
Le Seigneur combattra pour la Côte d'Ivoire avec les armes de sa colère

Comme il  a combattu pour Josué à Gabaon contre les Amoréens  et pour David à Peratsim contre les Philistins 

 -  A Gabaon :( colline, vient du mot hébreux qui signifie coupe, calice)

YHWH, jeta sur eux l'épouvante devant Israël, et il leur fit essuyer une grande défaite près de Gabaon, et Israël les poursuivit ... Et, comme ils fuyaient devant Israël, à la descente de Beth-Horon, YHWH, fit tomber sur eux des cieux de grosses pierres jusqu'à Azéka, et ils moururent, et ceux qui moururent des pierres ( barad) furent plus nombreux que ceux que Etles fils d'Israël tuèrent avec l'épée. C'est alors que Josué parla à YHWH,, dans la journée où YHWH, livra les Amorrhéens aux fils d'Israël ; il dit en présence d'Israël :

Soleil, arrête-toi sur Gabaon. Et toi, lune, sur la vallée d'Ajalon. Et le soleil s'arrêta  Et la lune stationna  Jusqu'à ce que le peuple  fût vengé de ses ennemis.  Et le soleil s'arrêta au milieu du ciel et ne se hâta point de se coucher, presque un jour entier.  Cela n'est-il pas écrit dans le livre du Juste ?  Et avant et après il n'y eut point de jour semblable à celui-là, où YHWH, exauçât la voix d'un homme ; car YHWH, combattait pour Israël.  Josué 10/11 à 14 "

Les météorites de  Gabaon ...

Dérivant du Grec "meteoros", élevé dans les airs, le terme de météorite désigne un corps solide (roche, métal, mélange des deux) venant de l'espace et atteignant le terre.
Certains corps solides extraterrestres arrivent au voisinage de la terre mais, soit constitués de gaz solidifiés à la très basse température interstellaire, soit masse infime, ils se vaporisent dans la haute atmosphère, ne se signalant que par une traînée lumineuse fugace, vers 120km d'altitude : ce sont les météorides, le phénomène lumineux s'appelant météore.
Ce n'est qu'à partir d'une certaine masse que le corps extraterrestre va traverser l'atmosphère et arriver au sol....

Une météorite a explosé   en février 2013 libérant une quantité de petites météorites  qui frappé l'URSS  accompagné d'explosions comme des bruits de tonnerre ou d'explosion de bombes et d'éclairs incandescents . Entraînant 1200 blessés et 25 millions de dégâts La météorite qui s'est écrasée faisait partie d'un vaste astéroïde de 200 mètres appelé 2011 EO40.

 

 Dans le Livre de Josué, il est dit que de « grosses pierres »  tombèrent du ciel..

Habakuk décrit également  ce jour  où « le Soleil et la Lune restèrent dans leur demeure ».  Des averses de pierres s'abattirent, le Soleil et la Lune s'arrêtèrent,  
Sa Majesté couvrit les cieux... Sa splendeur était éblouissante comme la lumière. Des cornes jaillissaient de ses mains. Des charbons ardents précédaient ses pas... Il secoua les nations, les montagnes éternelles se disloquèrent...Tu fendis la terre en torrents. A Ta vue, les montagnes tremblèrent, l'inondation se déchaîna, et l'Abîme fit entendre sa voix... Le Soleil et la Lune restèrent dans leur demeure, à la lueur de Tes flèches ils disparurent, aux éclairs fulgurants de Ta lance. Tu traversas la Terre avec fureur, dans Ta colère Tu accablas les païens... Tu lanças Tes chevaux sur la mer, dans le bouillonnement des grandes eaux accumulées» .Habakuk
   Si la tête d'une comète passait suffisamment près de notre trajectoire pour dévier la course de la Terre, un autre phénomène, outre la perturbation de la trajectoire terrestre, se produirait sans doute : une pluie très dense de météorites frapperait la Terre  avec violence, des tremblements de terre etc

 Le même phénomène est décrit  en Exode 9 : Prenez plein vos mains de cendres de fournaise ; et que Moïse les répande vers les cieux en la présence de Pharaon. Et elles deviendront de la poussière sur tout le pays d'Egypte  Ex 9/8 
Or  la poussière est le signe avant-coureur des météorites Environ une tonne de poussière de météorites tombe chaque jour sur le globe  Cette poussière précéda la chute de pierres .. Ex 9/18 : Voici je vais faire pleuvoir demain, à cette heure, une si forte grêle, qu'il n'y en a point eu de semblable en Égypte, depuis le jour où elle fut fondée jusqu'à présent.  Ces pierres de « barad », traduites  par « grêle », désignent, comme dans la plupart des passages  des météorites. Il ne s'agit pas d'eau glacée à proprement parler qui aurait fondu immédiatement
Le Talmud comme la Parole rapportent  que les pierres qui tombèrent sur l'Egypte étaient brûlantes; Moïse étendit donc sa verge vers les cieux, et l'Éternel envoya des coups de tonnerre et de la grêle, et le feu se promenait sur la terre.  Et il y eut de la grêle, et un feu continu au milieu de la grêle, qui était si prodigieuse qu'il n'y en avait point eu de semblable dans tout le pays d'Égypte, depuis qu'il était devenu une nation.

Mais ce sont les pierres qui peuvent être glacées...
Car dans l’espace, la température au cœur d’une météorite avoisine les (-243° C). Au moment de son entrée dans l’atmosphère, elle est fortement chauffée : sa température de surface atteint très brutalement plusieurs milliers de degrés C. La chaleur n’ayant pas le temps de se répartir, cela provoque  souvent l’éclatement de la météorite
Aussi, les pierres explosent entre 30 km et 10 km d’altitude, où  à basse altitude si elles sont métalliques. .Après la chute, la météorite est recouverte d'une croûte de fusion noire mais elle peut  toujours rester aussi froide à l’intérieur, et se refroidit très vite en surface. Il peut arriver que de la glace se forme dessus, par condensation de la vapeur d’eau atmosphérique.   Il vaut mieux éviter de ramasser une météorite qui vient de tomber : on risque de se geler les doigts.!!

La chute des météorites s'accompagne de fracas, de cratères, d'incendies, et de bruits d'explosion, cf vidéo..et Les tonnerres  étaient si « puissants », que les Egyptiens étaient aussi terrifiés par le bruit des explosions que par les ravages qu'elles causaient Ex 9, 28..Priez l'Eternel pour qu'il n'y ait plus de coups de tonnerre (Vient de "qowl" voix, son, cri, grands bruits,   rugissements.)

Deborah

note : Une pluie de météores est observée  depuis le début de l'année 2013
 En Europe, au Canada, Etats unis etc 
 Le 14 avril 2013 à 23h45, un objet céleste a explosé au-dessus de la ville de Toledo, au sud-ouest de Madrid. L'explosion fut si forte qu'elle fut aperçue dans presque toute l'Espagne Selon l'Institut espagnol pour les études des météores et des météorites, l'objet était un fragment d'une comète qui passait proche de la Terre. Bien que le fragment ne mesurait que quelques mètres de diamètre, les scientifiques ont estimé que l'explosion était comparable à celle d'une bombe nucléaire