14 février 2013

La souffrance et le règne



Le juste qui chancelle devant le méchant est une fontaine trouble et une source corrompue (Prov 25/26).

Les 3 jours de Jonas 
 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (Mat 12/40 )- Car, de même que Jonas fut un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l'homme en sera un pour cette génération. Luc 11/30
Ces " trois jours"  de Jonas semblables à ceux de Christ sont en relation  avec la mort et la résurrection dans notre vie
Tu m'as jeté dans l'abîme, dans le coeur de la mer, Et les courants d'eau m'ont environné; Toutes tes vagues et tous tes flots ont passé sur moiLes eaux m'ont couvert jusqu'à m'ôter la vie, L'abîme m'a enveloppé, Les roseaux ont entouré ma tête Jonas 2/3 et 5
Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs; Mais tu nous redonneras la vie, Tu nous feras remonter des abîmes de la terre  Ps 71/20
 Paul  a passé un jour et une nuit dans l'abîme Trois fois j'ai été battu de verges, une fois j'ai été lapidé, trois fois j'ai fait naufrage, j'ai passé un jour et une nuit dans l'abîme. 2 Cor 11/25
Ils sont en relation avec les 3 parties du temple
Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. Jean 2/1
  
Venez, retournons à l'Éternel! Car il a déchiré, mais il nous guérira; Il a frappé, mais il bandera nos plaies. Il nous rendra la vie dans deux jours; le troisième jour il nous relèvera, et nous vivrons devant lui.  Connaissons, cherchons à connaître l'Éternel; sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, Comme la pluie du printemps qui arrose la terre. Osée 6/1 à 3
La parole  dit qu’il nous rendra la vie  dans deux jours, ce qui révèle que le deuxième jour, il y aura la restitution de tous nos droits .Et le 3eme jour, il nous relèvera et nous vivrons devant lui : c'est-à-dire la RESURRECTION 

L’évangile ne change pas
Car la parole de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est la puissance de Dieu.  Car il est écrit : Je perdrai la sagesse des sages, et j'anéantirai l'intelligence des intelligents.  Où est le sage ? où le scribe ? où le disputeur de ce siècle ? Dieu n'a-t-il pas rendu folle la sagesse du monde ?  Car puisque, dans la sagesse de Dieu, le monde n'a point connu Dieu par la sagesse, il a plu à Dieu de sauver, par la folie de la prédication, les croyants. Et tandis que les Juifs demandent des signes, et que les Grecs cherchent la sagesse, nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs, et folie pour les païens ;  mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, ce Christ est la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu. Parce que la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.1 Cor 1/18

C'est cette même parole de la Croix qui a appelé chacun d’entre nous
Paul, appelé, par la volonté de Dieu, apôtre de Jésus-Christ, et le frère Sosthène.. 1 Cor 1/1  Sosthène cet "illustre" frère "inconnu" de nos jours.. Rien n’est  écrit de plus sur sa vie mais tout est dit dans une seule phrase !  Son nom se trouve accolé  pour l'éternité à côté de celui de Paul,  montrant ainsi l'estime et la  place qu'il tenait dans son cœur, et nous donnant une idée de sa stature spirituelle 

Comme Paul et Sosthène,   nous sommes nés  ni de la volonté de l'homme, ni de la chair et du sang,  mais de la volonté de Dieu (Jean 1/13) Nous avons  été appelés ( Gal 1/1)  non de la part des hommes,  ni par des institutions, ni par un homme , ni par  la volonté de notre chair   mais par Jésus-Christ et Dieu le Père .
Paul poursuit ainsi : Car je pense que Dieu nous a exposés, nous les apôtres, comme les derniers des hommes, comme des gens voués à la mort, nous faisant servir de spectacle au monde, et aux anges et aux hommes.  Nous sommes fous à cause de Christ, mais vous, vous êtes sages en Christ; nous sommes faibles mais vous êtes forts; vous êtes dans l'honneur, mais nous sommes dans le mépris.  Jusqu'à présent nous souffrons la faim et la soif, et nous sommes nus; on nous frappe au visage, et nous sommes errants çà et là; Nous nous fatiguons en travaillant de nos propres mains; outragés, nous bénissons; persécutés, nous le souffrons;  Calomniés, nous prions; nous sommes jusqu'à présent comme les balayures du monde, le rebut de tous. Je vous en supplie donc, soyez mes imitateurs.

                           Si vous souffrez avec Lui, vous règnerez avec Lui

Voici le véritable Evangile que Paul a vécu dans sa chair et dont il  nous parle : sans souffrance, il n’y a point de règne et point d'héritage. 
Ils retournèrent à Lystre, à Icone et à Antioche, fortifiant l'esprit des disciples, les exhortant à persévérer dans la foi, et disant que c'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. Actes 14/22
Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu`il entrât dans sa gloire? Luc 24/26 
Si vous ne voulez pas de la souffrance, ou de l’épreuve, vous ne régnerez pas dans l’Eternité ! Connaître Christ c’est participer à ses souffrances. Nous sommes une seule plante avec Lui mais nous ne pouvons être  en communion avec Lui dans sa résurrection sans l'être aussi dans ses  souffrances. Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir,  si je puis, à la résurrection d'entre les morts. Phil 3/10 

La souffrance a un rôle pédagogique 
Le fils de l’homme a appris la perfection par la souffrance pour engendrer d’autres fils dans la gloire  Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut. Heb 2/10  
Le disciple n’est  pas plus  que son maître et tout disciple sera mis à l’épreuve avant de prendre place dans le royaume. " Car ceux qui l'a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils soit le premier né de beaucoup. Ro 8/29 «  S'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s'ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.  ..Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé. Matt 10/22 

Dieu n’est pas un Dieu sadique. Dieu ne prend pas plaisir à nous voir souffrir. N’oublions pas avant tout que c’est le péché qui a entraîné la souffrance et la mort dans le monde Certaines de nos souffrances peuvent être  le résultat de notre péché ou de notre héritage ;  nous récoltons  ce que nous semons et nous pouvons souffrir  dans notre corps, dans notre âme, à cause du péché.  Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie  …comme le dit si bien Paul mais il  produit  plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice. Heb 11/12 
 Le Seigneur permettra  l’épreuve de notre foi  pour que nous connaissions le véritable état de de notre cœur :  Dieu l'abandonna pour l'éprouver, afin qu'il connût tout ce qui était dans son cœur» (2 Chron 32:31) Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? Moi, l`Éternel, j`éprouve le coeur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres  (Jer 17/10 ) alors il nous faut accepter que Dieu utilise la souffrance  pour éprouver, sonder les motivations de nos  cœurs . Et bien souvent, soyons réalistes, nous ne connaissons pas l’état de notre propre cœur . Ce n’est que dans l’adversité  que le caractère d’un homme se révèle.
..Mais  si au départ le   Seigneur  utilise la souffrance pour  changer notre caractère, nous apprendre l’obéissance, cela ne veut pas dire qu'il veut que nous souffrions "ad vitam eternam", mais que le vrai serviteur participe aux souffrances de Christ afin de régner avec lui  La souffrance fait aussi partie de l’appel,  ce qui  comprend  également celle de votre vie de tous les jours...

Le travail de l'Ame 

Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus et puis encore un peu de temps et vous me verrez ..En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira: vous serez dans la tristesse, mais votre tristesse se changera en joie.  La femme, lorsqu`elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue; mais, lorsqu`elle a donné le jour à l`enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu`elle a de ce qu`un homme est né dans le monde.  Vous donc aussi, vous êtes maintenant dans la tristesse; mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira, et nul ne vous ravira votre joie. Jean 16(20-22) En disant cela Jésus annonçait la nuit de leur âme à ses disciples ...Mais c’est ici votre heure et la puissance des ténèbres Luc 22/53 Jean 16 nous explique aussi le sens de cette souffrance : l'heure vient,  les âmes souffrent car quelque chose  doit  naitre  de cette souffrance

Nous traversons tous le jardin de Gethsémané,  cette nuit de l'âme où nous avons l'impression que nos prières ne servent à rien,  malgré tous nos efforts pour aller vers Dieu,  et notre attente de la victoire se transforme en découragement ou en  lassitude et qui n’a jamais dit " Jusqu’à quand Seigneur ?" Ps 13/1
 Il y aura souvent des nuits de l'âme et peu  sont volontaires pour les traverser,  peu acceptent ce que la Parole désigne comme le " travail de l’âme". C'est pourquoi peu entrent  dans sa lumière. Il leur sera impossible de connaitre le matin car ils ne veulent pas endurer cette nuit,  de connaitre la gloire car ils n'ont pas pu accepter ou supporter  la souffrance, l’épreuve ou l’attente. Nous serons trahis, vendus, ou persécutés et hais Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ, afin que vous soyez aussi dans la joie et dans l'allégresse lorsque sa gloire apparaîtra. 1 P 4/13 A cause du travail de son âme mon serviteur rassasiera ses regards (Es 53/11) 
Mais sans nuit de l’âme acceptée, point de matin, et sans mort point de résurrection. Il faut  cette "mise à mort" pour enfin vivre en ressuscité. Et nous ferons  partie des fils de Dieu, des fils de la résurrection Ils seront fils de Dieu étant fils de la résurrection Luc 20/36

Car chacun sera salé de feu et tout sacrifice sera salé de sel. Marc 9/49  Cf Lev 1/13
Ce ne sont pas nos vies qui sont éprouvées  pour elles  mêmes en tant que telles,  c’est  NOTRE FOI qui est éprouvée :  regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposées, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience Jacques 1/2
Mais  ce n’est que dans l’épreuve que peut s’exercer notre foi ! Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 1 P 5/10  Autrement dit si notre foi  ne passe pas par  le feu de l’épreuve, notre foi  ne s’affermira pas, ne grandira pas, ne se fortifiera pas !
Je mettrai ce tiers dans le feu, Et je le purifierai comme on purifie l'argent, Je l'éprouverai comme on éprouve l'or. Il invoquera mon nom, et je l'exaucerai; Je dirai: C'est mon peuple! Et il dira: L'Eternel est mon Dieu!  Zach 13/9
Car tu nous as éprouvés, ô Dieu! Tu nous as fait passer au creuset comme l'argent. Ps 66/10
Quelles souffrances,  quelles persécutions n'ai-je pas supportées? Et le Seigneur m'a délivré de toutes 2 Tim 3/11 Dieu nous donne  la victoire dans l'exercice de notre foi ; mais  parfois  Il nous fera  passer par l'épreuve du feu , pour que nous soyons purifiés, blanchis, nettoyés : Plusieurs seront purifiés, blanchis et éprouvés, mais les méchants agiront avec méchanceté, et aucun des méchants ne comprendra, mais les intelligents comprendront. Dan 12/35
Le feu et l’eau sont des symboles spirituels utilisés par Dieu dans sa parole.   Ils représentent les circonstances et les épreuves que les individus mais aussi les nations traversent à l’heure actuelle.  Il suffit d’ouvrir les yeux sur ce que représentent  les différents traités signés   par l’Europe et les conditions d’esclavage dans lesquelles ils  entraînent   les peuples ! Ce ne sont pas des corps qui doivent littéralement  passer au feu,  ou se noyer dans un tsunami, c’est surtout notre Foi qui va passer à la moulinette ou qui risque de sombrer dans l’eau ! A l’image de Jonas : Les eaux m'ont couvert jusqu'à m'ôter la vie, L'abîme m'a enveloppé, Les roseaux ont entouré ma tête

Nous sommes dans les temps où Dieu éprouve notre foi par le Feu  pour la purifier comme l’or !

 C'est là ce qui vous fait tressaillir d'allégresse, bien que maintenant, pour un peu de temps, s'il le faut, vous soyez attristés par diverses tentations ; afin que l'épreuve de votre foi, beaucoup plus précieuse que celle de l'or périssable, qui cependant est éprouvé par le feu, tourne à votre louange, et à votre gloire, et à votre honneur, lors de la révélation de Jésus-Christ (1 Pierre 1/7) […l'oeuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'oeuvre de chacun (1 Cor 3/12
Notre foi est testée, notre cœur est testé : Mets-moi comme un sceau sur ton cœur, Comme un sceau sur ton bras; car l'amour est fort comme la mort, la jalousie est inflexible comme le séjour des morts; ses ardeurs sont des ardeurs de feu, une flamme de l'Éternel.  Cant 8/6 Notre Epoux est jaloux de son Epouse et il nous aime trop pour supporter en nous  le moindre compromis,  l’orgueil,   la recherche du pouvoir,  l’adultère ou  la prostitution. Son amour est un Amour Saint qui nous lave et nous purifie de toutes les scories .Eph 5/26-27

La victoire par la Foi 

Sa Victoire devient ma victoire et la victoire qui triomphe du monde, c’est la foi,  la persévérance dans la foi est  la seule victoire qui me rende vainqueur : Car  si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moiTout ce qui est né de Dieu triomphe du monde
 Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?
Satan HAIT par dessus-tout notre foi ! Il essaiera de nous persuader  que nous sommes encore sous son pouvoir pour  nous décourager ou nous faire peur . Ne sais-tu pas  nous dira-t-il que j'ai le pouvoir de te crucifier, et que j'ai le pouvoir de te relâcher ?(Jean 19/10) Mais  Christ lui a répondu :
  Tu n'aurais sur moi aucun pouvoir, s'il ne t'avait été donné d'en haut.
Il en est de même dorénavant pour nousChrist  nous a délivrés du pouvoir des ténèbres ! Et celui qui a donné volontairement sa vie, qui l'a déposée sur l’autel,  appartient totalement à Dieu et il est  rendu saint. Sa vie et sa mort ne lui appartiennent plus ( Ro 14/7-8) ses souffrances non plus : de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ Mais Il achève en sa chair les souffrances de Christ  Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Église. Col 1/24
Cela ne veut pas dire que nous allons vivre dans un état permanent de souffrances ou dans un "état d'esprit" de souffrance . Nous  comprenons  soudain  qu'aucune de nos  douleurs même ne nous appartient . Le Seigneur les utilise  pour nous  montrer soit ce que lui souffre, ce que le cœur du Père ressent,  soit pour nous identifier à l'Eglise.

 Celui qui appartient à Dieu   ne craint pas non plus le diable Je vous le dis, à vous mes amis : ne craignez pas ceux qui tuent le corps mais qui, ensuite, ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez Dieu qui, après la mort, a le pouvoir de vous jeter en enfer. Oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre ! Luc 12/5  Satan n’est lui-même qu’une créature de Dieu, placée sous son contrôle même s’il nous touche.(cf Job 1/12C’est en Dieu seul que nous croyons  et dans lequel  nous avons placé notre confiance  et non dans le diable.  Et  pas un seul cheveu de notre tête ne tombe sans que notre Père  le sache !  Jésus –Christ a reçu tout pouvoir dans le ciel et sur la terre, y compris sur toute chair (Jean 17/2) Quel que soit ce qui nous arrive,  « quand bien même une armée se lèverait contre moi » dit la Parole ,  rien ne nous arrive sans la permission du Tout Puissant et il a tout fait pour un but.

Ce qui compte pour Dieu,  c’est notre réaction face à l’épreuve et à la souffrance  quelle qu’elle soit.  Nous pouvons nous rebeller, fuir, devenir incrédules, accuser le diable  ou les autres, mais Dieu ne changera pas sa Parole pour nous .Examinez-vous vous-mêmes, pour voir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? A moins peut-être que l'épreuve ne soit pour vous un échec.  2 Cor 13/5  Si l’épreuve de notre foi est un échec, elle resterait  alors  inutile et ne produirait pas de fruits !  Si la porte est ouverte à cause d’un péché par exemple, il nous faut  régler le problème par la repentance Sinon Résistez à l'ennemi  avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. 1 P 5/9

Heb 4/14: Puisque nous avons un grand souverain Sacrificateur, qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu demeurons fermes dans la foi que nous professons. Car nous n'avons pas un souverain Sacrificateur qui ne puisse compatir à nos infirmités, au contraire, il a été éprouvé en toutes choses, comme nous, mais sans péché. Christ a vécu dans une chair comme la notre, rendu en tout point semblable à nous, il peut compatir à nos faiblesses. Il est l'intercesseur qui nous précède et il pleure avec nous, il recueille nos larmes dans son outre.  Quelquefois nous n’avons plus de mots, ils nous semblent bien faibles,  et dans l'intercession, dans notre identification à la souffrance de l'autre, là ou il n'y a plus de mots, ces larmes là sont la puissance de Dieu .  Il y en a peu à pouvoir pleurer avec d'autres comme Christ a pleuré avec Marie, touchée par son chagrin,  et pourtant Christ  savait qu'il  ressusciterait  Lazare .
A la croix nous pouvons toujours pleurer sur nous mêmes certes, sur nos attentes déçues, nos amertumes,  nos incompréhensions, notre fatigue, nos doutes :  mais le vrai chemin c'est de participer aux souffrances de Christ

Notre cœur deviendra petit à petit le cœur de Dieu et nos cœurs endurcis ont besoin de ces  larmes pour devenir tendres,  comme une terre desséchée a besoin de la pluie : Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation,  qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l'objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque l'affliction!  Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ. Si nous sommes affligés, c'est pour votre consolation et pour votre salut; si nous sommes consolés, c'est pour votre consolation, qui se réalise par la patience à supporter les mêmes souffrances que nous endurons. 2 Cor 2/3-6   Et l'Eternel te conduira continuellement, et rassasiera ton âme dans les sécheresses, et rendra agiles tes os; et tu seras comme un jardin arrosé, et comme une source jaillissante dont les eaux ne trompent pas.  (Ésaïe 58:11)

                                    Mon royaume n’est pas de ce monde

Jésus a répondu à Pilate : mon royaume  n'est pas de ce monde; si mon Règne était de ce monde, mes gens combattraient afin que je ne fusse point livré aux Juifs; mais maintenant mon Règne n'est point d'ici-bas. Jean 18/36
Notre vie et notre vue sont parfois  encore trop centrées sur la terre,  sur notre appel, sur la réalisation des promesses, sur les œuvres, pour d'autres ce sera la nouvelle CI attendue,  or  la terre et les cieux sont eux aussi gardés et réservés pour le feu ! 2 P 3/7
 A travers les circonstances de nos vies , à travers les souffrances présentes,  notre Père Céleste  nous prépare avant toutes choses  pour  l’ETERNITE !
Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'a pas été faite de main d'homme. 2 Cor 5/  J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparés à la gloire a venir  (Ro 8/18)
C’est bien parce qu’ils le savaient que les témoins d’Hebreux  11 ont eu la victoire. Ils attendaient la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l’architecte et le constructeur. Il y a ceux qui ont obtenus les choses promises et ceux qui sont morts sans avoir les avoir obtenues. Et pourtant le Seigneur précise que  c’est la même foi qui les habitaient  Ils les ont vues et saluées  de loin mais Dieu a rendu témoignage de leur foi
 Nous raisonnons trop souvent en terme de succès ou d’échecs alors que le Seigneur nous dit simplement VA. ! .Il nous demande juste l’obéissance, le reste est entre ses mains..
Savons-nous réellement que Dieu nous prépare pour un royaume qui n’est pas de ce monde ?
Le sens de l’épreuve dans nos vies et donc de la souffrance   ne se trouve pas seulement dans notre  appel, dans les promesses où dans des œuvres. Si nous ne considérons que cela  nous risquons de manquer le but,   de craindre la souffrance  et il nous sera difficile de comprendre pourquoi  la Parole nous dit de « nous réjouir »  ou de regarder comme un sujet de joie les différentes épreuves de la vie.  Nous pouvons nous en réjouir car Dieu sait ce qu’il fait, parce  qu’il les a permises  pour un but, même si nous ne le comprenons pas au départ.  Mais aussi parce ce qu’il sait d’avance  que nous pourrons les  traverserAucune épreuve ne vous est survenue qui n'ait été humaine ; or Dieu est digne de confiance : il ne permettra pas que vous soyez mis à l'épreuve au-delà de vos forces ; avec l'épreuve il préparera aussi le moyen d'en sortir, pour que vous puissiez la supporter. 1 Cor 10/13

Si nous comptons sur sa force et sa grâce   Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse 2 Cor 12/9 C’est quand nous "abdiquons" devant lui que nous sommes trouvés vainqueurs  

La marque de la croix dans notre chair

En Gen 32/25  Dieu lutte (sous la forme d'un homme avec Jacob)  et voyant qu'il ne peut  le vaincre, "il le frappe à l'emboîture de la hanche, au tendon" et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui.( La hanche représente le siège de la force naturelle)
C'est Dieu qui est vainqueur sur la force charnelle de Jacob mais c’est Jacob qui est trouvé vainqueur ! ?. Jacob luttait  avec Dieu depuis sa naissance ! Il prit son frère par le talon, et par sa force il lutta avec Dieu  Osée 12/3 En grandissant, il continuera de   lutter avec Dieu et les hommes et de concevoir "des plans" au lieu de faire confiance à Dieu (Gen 27 à 32). Aprés cette lutte, Jacob  resta boiteux.toute sa vie..
Il reconnait finalement qu'il ne peut rien sans Dieu   qu'après avoir été touché par Lui, et c'est ce que l'Eternel voulait lui faire découvrir pour qu'il dépende de lui totalement  " je ne te laisserais aller que tu ne m'aies béni"; Il est reconnu  vainqueur car il a reconnu sa totale faiblesse . Il nous faut être faible avant d'être fort .Car, bien qu'il ait été crucifié dans la faiblesse, toutefois, il est vivant par la puissance de Dieu; et nous, nous sommes aussi faibles avec lui, mais nous vivrons avec lui par la puissance de Dieu comme vous le verrez. 2 Cor 13/4 l'Eternel ne peut mettre son sceau sur notre sagesse, et notre énergie naturelle

 Ce que veut dire Dieu c'est que le sceau de la croix doit être  mis sur toute ta chair car  la puissance ne vient dans nos vies  qu'en fonction et en proportion de la reconnaissance totale de notre faiblesse, ou de toutes nos infirmités. C’est pourquoi Paul a pu s'en glorifier : Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moiC'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort. 2 Cor 12/9

Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône...Apo 3/21
..Le royaume de Christ n’est pas de ce monde,  le royaume de Paul n’était pas de ce monde,  le royaume de chacun d’entre nous n’est pas de ce monde
Nous ne pouvons entrer dans ce royaume par notre volonté ou par notre vie naturelle  Quelques soient nos sentiments, notre zèle, notre volonté, nos  forces, nos plans pour réaliser la prophétie comme le fit Jacob,  nos espérances, et mêmes nos promesses,  la porte du Royaume restera fermée . . Vous pouvez lutter avec Dieu comme Jacob, toute votre vie,  mais vous ne pourrez jamais arriver à Dieu, ni entrer dans Son Royaume, si vous n’êtes pas mis au tombeau d'abord pour être associés à sa mort  (Ro 6/4-5)   Dans ce royaume c’est celui qui perd tout ici bas qui gagne et non l’inverse (Luc 9/24)
En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce royaume divin  demande une vie divine;   la chair et le sang ne peuvent hériter du  royaume de Dieu, et  la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. Vous ne pouvez l’appréhender que par la foi et vos sens ne vous serviront de rien, car il  est de l’autre « coté du miroir »1 Cor 13/12  Connaître Dieu parfaitement, le voir face à face, est impossible à  l’homme sur cette terre : Tu ne peux voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre (Ex 33/ 20).  Nous ne  le connaissons  que sous le NOM  qu’il nous a révélé. ( Ex13/3 -Jean 17/26)

S'ils me disent:  Quel est son nom ?  Que leur dirai-je ?   Elohîms dit à Moshè: « Èhiè ashèr èhiè ! ­ Je serai qui je serai » Il dit: « Ainsi diras-tu aux Benéi Israël: Je serai, Èhiè, m’a envoyé vers vous ". Elohîms dit encore à Moshè:  Tu diras ainsi aux Benéi Israël: IHVH-Adonaï, l’Elohîms de vos pères, l’Elohîms d’Abrahâm, l’Elohîms d’Is’hac et l’Elohîms de Ia‘acob, m’a envoyé vers vous. Voilà mon nom en pérennité, voilà ma mémoration de cycle en cycle..Ex 3/11 (Elohims veut dire  "Dieux"). Depuis Adam, en passant par Abraham, Moise, Isaac,  ou  par  Jésus-Christ  qui nous présente  Dieu comme  notre Père,  et ce jusqu’aux derniers jours (Apo 21/1) Dieu se fait et se fera  connaître,  en se révélant sans cesse à nous sous un nom nouveau que seul connaît celui qui le reçoit. ( Apo 2/17-3/12)
 Il est pourtant tout entier sous "ce nom" mais  ce n’est qu’au fur et à mesure  que nos yeux s’ouvrent sur ce mystère,  de gloire en gloire, (2 Cor 3/18) jusqu’à  la gloire finale à venir qui sera révélée pour nous   Le trône de Dieu et de l'Agneau sera dans la ville, et ses serviteurs le serviront ;  et ils verront sa face, et son Nom sera sur leurs fronts. (Apo 22/3)   Ce n’est que « lorsqu’il paraitra » que nous le verrons tel qu’il est,  et que nous serons faits semblables à Lui (1 Jean 3/2  - Zach 12/8)

Nés....Ni de la volonté de l'homme, ni des hommes, ni de la chair et du sang,  dit la Parole mais de la volonté de Dieu  comme je l’ai  citée au début  
Car le royaume des cieux n’est ni un mouvement  politique ou chrétien, ni un pays,  ni une église, ni un message, ni une dénomination
Le royaume des cieux est une Puissance (Ez 1), un nom YHVH, une  Personne le Verbe ( Apo 19/13), une Vie ...La VIE (Jean 1/4)  Et Manoach dit à l'ange de l'Éternel: Quel est ton nom, afin que nous te rendions gloire, quand ta parole s'accomplira? L'ange de l'Éternel lui répondit:
                                                      Pourquoi demandes-tu mon nom?
                                                              Il EST MERVEILLEUX . Jug 13/18

Deborah

Romains 6/4-5 : Ne savez-vous pas que nous tous qui avons été baptisés pour être unis à Jésus-Christ, nous avons été baptisés en étant associés à sa mort ? Par le baptême, donc, nous avons été mis au tombeau avec lui pour être associés à sa mort, afin que, tout comme le Christ a été ramené d'entre les morts par la puissance glorieuse du Père, nous aussi nous vivions d'une vie nouvelle.
S'ils me disent: Quel est son nom? que leur dirai-je?" 14 Dieu répondit à Moïse: "Je suis l'Être invariable!" Et il ajouta: "Ainsi parleras-tu aux enfants d'Israël: C'est l'Être invariable qui m'a délégué auprès de vous." 15 Dieu dit encore à Moïse: "Parle ainsi aux enfants d'Israël: ‘L'Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, m'envoie vers vous.
Luc 9.24 : Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera.
1 Cor 13/2 :  Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière confuse, mais alors ce sera face à face. Aujourd'hui je connais partiellement, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.
Apo 2/17 : A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit.
Apo 3/12 .Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus; j'écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau
Jean 17/26 : Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et que je sois en eux.
 Apo 19/12-13: Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n'est lui-même;  et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.
1 Jean 3/2 :  Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est,
Zach 12/8 : , et la maison de David sera comme Dieu, comme l'ancre de l'Eternel devant eux.