31 octobre 2012

Le Dieu Fidèle dans l'accomplissement de notre destinée

Les individus comme les pays ont une destinée prophétique dans le coeur de Dieu. A travers l'exemple de Joseph, à  l'heure ou les ténèbres semblent couvrir "la promesse" et envahissent le monde, (Es 60/1-2)  notre frère Hervé s'adresse autant aux enfants de Dieu qu'à leur pays respectifs...
Deborah
                          

                                               

                                                           LE DIEU FIDELE
 
J’ai rencontré et je continue de rencontrer parfois des frères et sœurs dans la foi, réellement consacrés au Seigneur, des personnes qui adorent Jésus en esprit et en vérité;  des gens qui ne le suivent pas et qui ne fondent pas leur relation avec Lui à cause des miracles, des "pains" et des "poissons" ou par quelque autre raison opportuniste ; mais parce qu’ils L’aiment par ce qu’ils ont découvert qui Il est en vérité pour leur vie : le Rocher de leur salut et le précieux Amour qui les a aimés en premier en se sacrifiant pour eux. Et pourtant, même s’ils sont dans la joie de Celui qui est leur vie, celle-ci n’est pas comblée, préoccupés qu’ils sont par une attente non encore matérialisée, par une promesse ou une parole reçue du Seigneur Lui-même et qui tarde à s’accomplir, un vœu non encore exaucé, ou même une situation hostile qui semble ramer à contre courant de leurs attentes.

Qui d’entre nous, au cours de sa marche parfois tumultueuse avec Dieu n’a connu ces moments troubles, ces heures de profondes angoisses et de sempiternelles questions ? Ces périodes où Dieu semble à la fois si proche et si lointain ! Ces heures terribles où le sentiment de l’abandon de Dieu lutte avec férocité contre la conviction qu’Il est en tout temps, en toute situation, fidèle ? 
Et c’est dans le feu de ces "chemins de croix" que germent souvent les considérations anthropomorphiques sur le Seigneur, c’est-à-dire ces pensées puériles et spontanées provenant de notre "humanité" et que nous projetons sur Dieu : on pense alors, acculés par nos difficiles réalités, qu’Il nous ressemble : on se dit par exemple, naïvement, que Dieu est méchant, qu’il prend plaisir à nous voir souffrir et à assister impassible et indifférent à nos luttes…

Je suis porteur pour ceux qui passent ces moments-là d’un message : celui que Dieu n’est pas défini par les contingences et autres vicissitudes de nos vies terrestres, mais que Dieu est "Eliel", c’est-à-dire que Dieu est Dieu et se définit Lui-même par Sa seule et unique Parole ! 
On ne comprend pas toujours Ses voies mais Il écrit souvent droit avec des lignes courbes ; Il nous mène par des chemins sinueux et épineux vers notre "terre promise". Pour être personnellement passé par ces heures et pour avoir expérimenté la véracité de la Parole de Dieu, j’ai un message pour ceux d’entre eux qui marchent avec abnégation dans la justice et la fidélité au Seigneur, avec larmes, soupirs et angoisses, en dépit des morsures de leurs réalités existentielles. 
 Ceux-là dont la Bible dit qu’"ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort, ceux qui suivent l’Agneau partout où Il va" Ap12 :11…
Et je voudrais ouvrir avec eux la Bible dans le livre de Genèse 37 :25 :
« Ils s’assirent ensuite pour manger. Ayant levés les yeux, ils virent une caravane d’Ismaélites venant de Galaad ; leurs chameaux étaient chargés de gomme (dans d’autres versions aromates), de baume et de myrrhe qu’ils transportaient en Egypte…»
Ce passage relate un épisode de la vie de Joseph, ce bien-aimé du patriarche Jacob, qui eût la grâce de le concevoir dans sa vieillesse. Il était de ce fait privilégié aux yeux de son père mais aussi aux yeux de Dieu. Car c’est à cet adolescent de 17 ans que Dieu va faire une promesse : en effet au travers de songes divinement inspirés, Joseph va recevoir une révélation de sa destinée. Et non des moindres ! 

Des gerbes symbolisant ses frères vont se prosterner devant la sienne ; le soleil, la lune, onze étoiles symbolisant son père, sa mère et ses frères vont se prosterner devant lui. Joseph en était sûr, il était destiné à un grand dessein qui bouleverserait l’ordre normal des choses dans sa famille. Il en était d’autant plus sûr qu’il croyait sans coup férir que cela lui venait de Dieu. Et il n’avait pas tort car la Bible dit que Dieu n’est pas un homme pour mentir…et que ce que Sa bouche a dit, Sa main l’accomplit. 
Mais…

Joseph avait reçu la finalité de sa destinée mais le cheminement pour atteindre cette destinée lui en avait été caché. Car l’accomplissement de cette promesse de Dieu se devait d’être accompli au travers de larmes, de l’épreuve du temps, de moments de doutes et de grandes souffrances afin d’épurer Joseph lui-même et de le rendre apte à assumer le plan divin pour sa vie. 
Ainsi donc, Joseph, celui a qui Dieu parla, celui à qui Dieu fit une promesse, ce Joseph qui reçut de façon certaine que le soleil, la lune et onze étoiles se prosterneraient devant lui, ce Joseph-là, par un concours de circonstances imprévues et impromptues va se retrouver ligoté sur un chameau, vendu comme une marchandise à des vendeurs Ismaélites par ses frères épris de jalousie et de haine. 
Voici donc Joseph ! Réduit en "bien marchand" au sens économique du terme, lié sur un animal, en plein désert, sous le soleil torride, vers une destination inconnue, une terrae incognitae, comme disent les latins. 
On peut imaginer en ce moment-là que Joseph faisait face à trois sortes de douleurs : d’abord l’incongruité et la soudaineté de l’événement : lui qui était juste venu voir ses frères et leur apporter quelques vivres ne pouvait jamais douter que les choses prendraient une telle tournure. Bien sûr, il soupçonnait ses frères de ne pas beaucoup l’aimer à cause de ses songes outranciers, mais de là à penser qu’ils le livreraient et le vendraient, cela résultait du surréalisme ! Ensuite la souffrance psychologique et affective : au-delà de l’affreuse réalité de la haine et de la trahison de ses frères, Joseph souffrait de la séparation brusque de son père, qui ne se doutait pas qu’en l’envoyant vers ses frères, il ne le voyait que pour la dernière fois ; souffrance aussi psychologique procédant de l’humiliation de la réduction de sa personne en tant qu’être humain en propriété économique d’échange ; troisième souffrance, souffrance physique liée à la douleur des liens qui l’attachaient, à la soif et la faim…On peut l’imaginer, en pleurs, dans une douleur indicible et ineffable, à se demander : « Pourquoi Seigneur ? »

 A toi bien-aimé frère et sœur qui me lis, j’aimerais dire que tu as toi aussi certainement reçu une parole, une promesse, une conviction de Dieu pour ta vie, pour une situation précise. Mais au moment où tu t’es attendu à voir les choses se dérouler comme prévu "logiquement", contre toute attente, les évènements ont tourné autrement et semblent même combattre ta promesse. Pour la destinée que Dieu a pour ta vie, tu es certainement "vendu" par tes frères, ta famille, tes proches, à l’humiliation et à la souffrance. 

Tu es dans une souffrance sourde, contenue, mais qui est là bien réelle et tu ne cesses de te demander si la Parole de Dieu est vraie, s’il y a encore une sortie au bout de ce labyrinthe sans fin. Tu as le sentiment d’être oublié et ignoré du ciel, laissé pour compte en face des incompréhensions des situations de ta vie. Souvent, dans ces moments-là, notre douleur est tellement grande que notre cœur perçoit difficilement les paroles du Seigneur pour nous fortifier et pour nous orienter. 
Mais Christ, notre Rédempteur est toujours là avec nous. Il a fait la promesse qu’Il sera avec nous jusqu’à la fin du monde, que lorsque  nous passerons par le feu, nous ne serons jamais brûlés, et si nous passons par l’eau, nous ne serons jamais noyés (Esaïe 43 :2). 
Comme Il l’a fait pour Schadrac, Méshac et Abed-Nego, Il sera toujours le "quatrième homme", présent avec nous, auprès de nous dans la fournaise de l’épreuve ! Alléluia !
Le plus difficile dans ces expériences là c’est de maintenir intact dans notre cœur la conviction que Dieu est bon, qu’Il est même plein de bonté et que rien ne peut provenir ou sortir de Lui qui puisse faire du mal à sa créature. C’est dans cette situation de douleur que Joseph, pleurant certainement, découvrit, attaché sur le chameau sur lequel il était attaché trois éléments : la gomme, le baume et la myrrhe (Voir verset de départ) 

Le Seigneur semblait alors lui chuchoter : « Mon fils, regarde bien car J’ai à te parler. Moi le Dieu des énigmes et des mystères, J’ai à parler à ton cœur meurtri, à ton âme apeurée pour ce qui paraît à tes yeux comme incompréhensible et déroutant. » 
On peut imaginer Le Seigneur demandant à Joseph, « Mon fils, que vois-tu attaché sur ce chameau ? » Et Joseph, certainement ragaillardi par la voix douce, calme et bienfaisante du Dieu de sa destinée, s’efforce, dans la posture inconfortable où il était, de bien regarder et de répondre sans trop comprendre « Je vois de la gomme, du baume et de la myrrhe ». 
Et Dieu de lui répondre : « Je te parle Joseph par ces mystères. C’est quoi selon toi la gomme et à quoi sert-elle ? » 
Réponse de Joseph : « c’est une matière qui sert à effacer ». Et le Seigneur de renchérir : « Joseph Mon fils, Mon élu, Mon choix, J’effacerai ta douleur et ton humiliation présentes et Je te ferai les oublier. Tu ne comprends pas aujourd’hui le tournant que prend ta vie, mais tu le comprendras plus tard. Ne crains pas car J’ai déjà vaincu pour toi. Tes frères ont été Mon bras pour accomplir Mes desseins. Ils ont pensé t’éloigner de Moi et de Mes projets pour ta vie, mais ils ont contribué à te rapprocher de Moi et à te conduire vers le lieu où J’ai choisi de t’élever » 
De même, toi qui me lis, toi qui te retrouve dans la situation de Joseph, Dieu te dit qu’il effacera ce que tu vis actuellement, ta douleur, ton humiliation. L’apparente incongruité que te présente ta situation présente vis-à-vis de la promesse de Dieu pour toi et de ton appel est en réalité un plan caché de Dieu pour te projeter vers ta destinée. Et cette parole est d’autant plus vraie que lorsque les temps se sont accomplis pour Joseph en Egypte, La Bible nous rend effectivement le témoignage que Joseph sera élevé par Pharaon ; il prit alors une femme, Tsaphnath-Paenéach, avec laquelle il eut deux enfants. Il donna au premier le nom de Manassé qui signifie "Dieu m’a fait oublier" (Gen 41 :51).
 

Ensuite, Joseph, fortifié par cette première révélation est comme poussé à regarder le deuxième élément : le baume. C’est une substance qui est parfois vendue en pharmacie et qu’on applique sur les grandes douleurs, comme les brûlures au second et troisième degré pour les apaiser. Il est, dans le contexte de l’expérience douloureuse de Joseph, le symbole de la promesse de consolation. Dieu était entrain de communiquer la pensée suivante à Joseph : Je mettrai du baume sur ta douleur, Je te consolerai et J’apaiserai ton âme de toutes ses blessures et tu ne te souviendras même plus de cette heure. 

Ensuite, Joseph regarde le troisième élément : la myrrhe. C’est une substance odoriférante, un parfum de grand prix. C’est ce parfum qu’utilisèrent les mages et qui fit partie de leurs offrandes au Seigneur à sa naissance (Mat 2 :11). Moïse aussi l’utilisa et le mélangea à l’huile d’onction pour oindre le Tabernacle et tous ses ustensiles (Ex 30 :23). La myrrhe est si précieuse et si forte de bonne senteur qu’on peut même la sentir de loin .. Dieu était entrain de dire à Joseph : Je rendrai ton nom grand, je le ferai connaître à toutes nations, ta renommée sera connue de loin et je te rendrai prospère. Cette deuxième promesse reçue et confirmée dans la douleur du désert de Joseph s’est plus tard effectivement accomplie si bien que Joseph appela son deuxième fils Ephraïm, ce qui signifie selon Joseph lui-même Dieu m’a rendu fécond dans le pays de mon affliction (Ex  41 :52)

Pendant que tu lis ces paroles, frère, sœur, toi qui aime Jésus de tout ton cœur, toi qui a reçu de lui une promesse certaine et qui vit actuellement des temps troubles et confus, des heures sombres où tu as l’impression que tout va en sens contraire de la promesse ou de l’appel qui t’a été donné, je demande au Saint-Esprit d’apposer sur ton cœur, ton âme, le baume pour apaiser ta douleur et te consoler.
 N’abandonne pas ton zèle, encore moins ton premier amour, reste à ton poste car le temps vient où la gomme agira, où Dieu effacera ton affliction et où le Dieu fidèle te fera oublier ton chagrin. Manassé est en toi et les temps sont déjà accomplis où il se manifestera ! 
Le Dieu qui t’a appelé est fidèle et comme récompense de ta persévérance et de ta foi à toute épreuve, Dieu appliquera sur ta vie la myrrhe, c’est-à-dire qu’il t’élèvera et te rendra fécond au milieu de ton affliction.
 N’abandonne pas la vision de Dieu pour ta vie, n’abandonne pas ton appel, n’abandonne pas ta foi en sa promesse car sa parole ne retourne pas à lui avant d’avoir accompli son effet (Esaïe 55 :11) ; et elle accomplira dans ta vie ce pour quoi elle t’a été adressé ! 
A propos du songe des 11 étoiles se prosternant devant lui, voici le témoignage que rend la Bible lorsque Joseph fut élevé en Egypte : en effet, taraudés par la famine, ils vont se rendre en Egypte, seul pays prospère dans une période de grande famine, ses frères vont s’y rendre pour acheter des vivres. Or seul Joseph était en ce temps-là celui qui régulait la vente des vivres. Parvenus donc devant lui, voici ce que dit la Parole : "Les frères de Joseph vinrent et se prosternèrent devant lui… " (Gen 42 :6), exactement comme celui lui fut révélé 13 années plut tôt ! Gloire à Dieu car sa parole et sa promesse sont certaines !
 

Joseph était âgé de 17 ans (Gen 37 :2) quand il reçut la promesse du Seigneur pour sa vie. Il était âgé de 30 ans (Gen 41 :46) lorsque cette parole arriva à son accomplissement ;  30 ans correspondant à l’heure de la maturité et de la maturation de la promesse.  
Attends patiemment le temps de la maturation de la promesse ! Pendant les 13 années que durèrent l’accomplissement de cette promesse de Dieu pour sa vie, Joseph resta intègre. Je prie que de même Dieu te rende fort, patient, intègre et persévérant au milieu de tes afflictions, serrant en ton cœur sa parole et sa promesse car Il est Dieu Fidèle !
 
Coulibaly Hervé

30 octobre 2012

Vision du stade F. Houphouët.B (Abidjan)

Dans cette vision d'un combat entre deux femmes dans le stade F. Houphouët.B reçue par le frère Isaac,  la première femme "avec les cauris" représente la Côte d'Ivoire politique, économique, actuelle, quelque soient les partis et les hommes."Cette sagesse ne vient pas d'en haut, elle est au contraire terrestre, purement humaine, démoniaque..Jacques 3/15
Deborah
                                           
                             Le trône de Christ  descend dans le stade F.Houphouet Boigny
 
 Un homme vêtu d’une longue robe blanche de fin lin vint me chercher et me remit une robe de magistrat, de juge, d’une couleur  très blanche et me dit « mets cette robe ! ». Dès que je l’ai mis, je me suis retrouvé devant DEUX FEMMES au stade  Félix Houphouêt Boigny
Il y avait dans le ciel un trône de feu et au milieu du feu, un homme étais assis sur ce trône en robe blanche et la parole du Seigneur me vint dans le cœur "  Je vis sept chandeliers d'or, et, au milieu des sept chandeliers, quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, vêtu d'une longue robe, et ayant une ceinture d'or sur la poitrine" Apo 1/1-16

Le  stade était rempli à craquer d’hommes divisés en deux camps. Chaque femme avait son camp avec ses supporters comme dans un match de football, de basketball ou dans un combat de boxe.
Ce qui est surprenant, c’est que le public  ne voyait pas le trône de feu et celui qui y était assis. L'attention des supporters des deux camps était concentrée sur les deux femmes.  

L’enjeu et le défi était de taille si bien que je dis au Seigneur « sans ton aide, je ne pourrais pas juger ces deux femmes ». Et la voix du Seigneur me dit « souviens-toi que Salomon a jugé les deux femmes avec la Sagesse. 1 Rois 3/16-28.Et je dis « Saint-Esprit, donne moi ta Sagesse, je te prie  au nom de Jésus ! »

Comme les deux femmes que Salomon avait jugées,  ces deux femmes se disputaient devant moi. Chacune d’elle pensait qu’elle méritait de s’asseoir et de régner sur ce trône d'ivoire afin de conduire la destinée de l’éléphant blanc  et de son petit.
Elles étaient  toutes deux habillées de la tête aux pieds, aux couleurs de la Côte d’Ivoire; semblable à des sœurs jumelles, identiques comme deux  gouttes d’eau. La situation ressemblait à celle des magiciens de pharaon qui produisaient des serpents avec leur verges comme le bâton de Moïse (Ex 7/10-13). 
L’Esprit du Seigneur me mit cette parole dans le cœur  « Ces hommes (ces femmes)-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ et cela n’est donc pas étrange puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière .Il n’est donc pas étrange que ces ministres aussi se déguisent en ministres de justices.  Leur fin sera selon leurs œuvres2 Cor 11/13-15
J’étais ainsi persuadé par l'Esprit que l’une d’entre elles était fausse. Mais  laquelle ô mon DIEU ? Laquelle ? Me dis-je. Car, elles avaient les même styles d’habits, orange  blanc et vert, ce  qui les rendaient extrêmement difficile à différencier voir même impossible.  Elles parlaient toutes deux très bien, avec assurance ; un langage parfait, éloquent et séduisant. Elles étaient parées d’or et d’argent. Elles défendaient toutes deux leur position, et  leur opinion respective.

Il m’était vraiment de plus en plus difficile de reconnaître la fausse de la vraie. J’étais assis sur une chaise faîte dans un rocher  et moi seul voyait le trône de feu et celui qui y étais assis. Il me regarda avec un sourire rassurant comme pour me dire « je suis avec toi ! »  oui mon âme confie toi en DIEU ! Car de lui vient mon espérance. Oui, c’est lui qui est mon rocher et mon salut, ma haute retraite : je ne chancellerais pas. Sur Dieu repose mon salut et ma gloire ; le rocher de ma force, mon refuge est en Dieu. En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, répandez vos cœurs en sa présence ! Dieu est notre refuge.  Ps 62 /6-9

Soudain, il eut un grand calme dans le stade, les deux camps étaient calmes et un trône trés blanc, fait d’IVOIRE paré d’or, descendit du ciel, au beau milieu du stade , au rond point central. Auprès de ce trône d'ivoire,  sortit  de terre un éléphant blanc et son petit. C’était beau et je n’ai point connu ni vu des choses aussi admirables, glorieuses sur cette terre. Puis la parole du Seigneur me vint de nouveau  « Le roi fit un trône d’ivoire, et le  couvrit d’or pur. Ce trône avait six degrés et la partie supérieure en était arrondis par derrière ; il y avait des bras de chaque cotés du siège ; deux lions étaient près des bras et douze lions sur les six degrés de part et d’autre. Il ne sait rien fait de pareille pour aucun royaume ».1 Rois 10/18-20
 L’éléphant blanc et son petit avaient autour de leurs cous une parure d’or et sur leurs têtes, une couronne en or,  ainsi que décrit en  Prov  1/8-9.
Je me levais  et la voix de l’Esprit du Seigneur me dit « que fit Salomon ? » « que fit le serpent de Moïse ?». Je répondis  que Salomon pris une épée et tenta de couper l’enfant en deux et le serpent de Moïse engloutit les serpents des magiciens de pharaon.
 Je compris dans ces réponses   données au Seigneur que la solution était L’AFFRONTEMENT. Alors je criai d’une voix forte « Battez-vous ! ». Alors les deux femmes se mirent à se battre avec une violence inouïe. Le combat faisait rage à tel point qu’il se déroulait à terre, sur le stade autant que dans les airs ; c’était terrible.

Et c’est pendant cette  bataille que je remarquai que l’une des femmes portait à ses reins des "cauris" (1) aux  couleurs des drapeaux des autres pays tandis que  l’autre ne portait que  des habits aux couleurs de la Côte d’Ivoire mais rien n’était caché sous  ses vêtements. Celle qui portait à ses reins des cauris aux couleurs des nations,   semblait dominer, écraser l’autre (l’authentique) dans les combats qui me rappelait le combat de boxe qui opposa Mohamed Ali à Forman au Zaïre. 

Durant les combats, celle qui portait uniquement les couleurs de la Côte d’Ivoire,  réussit miraculeusement dans ces difficultés à déshabiller la perfide,  pour l’exposer afin que l’on découvre  ce qu’elle cachait en dessous de ses habits, sur ses reins, malgré des vêtements aux couleurs ivoiriennes.  Ainsi, l’on découvrit sa supercherie, sa grande perfidie et sa fétidité.
Je remarquai que celui qui était assis sur le trône de feu en longue robe blanche, soutenait celle qui était saine, pure, c'est-à-dire qui portait uniquement les habits aux couleurs de la Côte d’Ivoire. Et il l’appelait pour la chérir « Mon plaisir !».

En un instant, la perfide et ses supporteurs, ses parrains, ses sponsors disparurent subitement du stade et les gradins qu'ils occupaient se retrouvèrent  vides.  « Jésus a dépouillé les dominations et les autorités  et les a livrées  publiquement en spectacle, en triomphant d’elle à la croix » 2 Col 2/15. 
Lorsque Christ  vous soutient, la victoire est avec vous et sera avec vous. De même, cette  parole du Seigneur me remplit le cœur pour la femme qui était victorieuse : Lève-toi, sois illuminée ; car ta lumière est venue, et la gloire de l'Eternel s'est levée sur toi. Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et l'obscurité couvrira les peuples ; mais l'Eternel se lèvera sur toi, et sa gloire paraîtra sur toi. Et les nations marcheront à ta lumière, et les Rois à la splendeur qui se lèvera sur toi. ..Es 60/1-12.
Ces femmes se sont échangées plusieurs paroles  pendant leur combat, mais j’ai pu retenir une parole  de leur échange : 
-La perfide : « Tu ne pourras rien sans les autres ! »-L’authentique, la pure : « Quand l’arbre grandit, il produit tout seul ses fruits par l’aide de DIEU et non celle des hommes. »
Assis à la place des supporteurs de la femme perfide, il y avait maintenant des hommes et des femmes vêtus de blanc  et le stade fut à nouveau plein.
 Puis Celui qui étais assis sur le trône de feu et qui avait une longue robe blanche ordonna que la femme victorieuse,  l’authentique s’asseye sur le trône blanc  fait d’ivoire. Cet ordre  fut seulement entendu par les hommes et les femmes revêtus de blanc, les autres avaient disparu.  Eux seuls pouvaient voir et entendre celui qui était assis sur le trône car c’étaient des adorateurs selon son cœur.

Soudain, douze anges sonnèrent douze trompettes de joie dans le ciel et le stade fut rempli de louange, d’adoration et de prières de remerciements. Chacun exprimait  à sa façon sa  gratitude au Seigneur.
Je conduis donc la femme saine et victorieuse vers le trône d’ivoire et douze hommes vêtus de blanc  l'entourèrent et la firent lever et asseoir sur ce trône, douze fois,  afin qu’elle soit  assise définitivement sur ce trône à la douzième fois.

Lorsque la femme victorieuse  fut intronisée, l’éléphant blanc et son petit levèrent leurs trompes comme des trompettes et poussèrent des barrissements. Et tout le stade criait  de joie, rempli d’émotions fortes, en disant  « C’est la Côte d’ivoire nouvelle qui était  depuis longtemps soumise et captive, et  qui s’est libérée du joug du diable pour régner avec son DIEU, son époux. » 
Puis le Seigneur me donna . Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la vanité, -non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, - avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. ..]Rom 8/17-27.
Je réalisai que la Côte d'Ivoire était soumise à la vanité, à la corruption par le diable et les méchants mais qu'elle a reçu la liberté par son DIEU et pour la gloire des enfants de DIEU. Rom 8/17

1.   Il est temps qu'une véritable repentance et conversion aient lieu dans vos vies

2.     Il est temps de porter les fruits d’une  véritable repentance dans vos vies
3.     Il est temps de briser cette soumission démoniaque et satanique dans le jeûne et dans la prière
4.     Il est temps de persévérer dans la voie du Seigneur
5.     Il est temps d’intercéder efficacement pour le pays
6.     C’est le  temps de sa délivrance et de sa liberté par les fils de DIEU
7.     Il est temps de sortir de la douleur et de la souffrance imposée par les forces sataniques qui veulent le maintenir et le soumettre à la vanité et  à la corruption.
8.     Il est temps qu’il soit affranchi de la servitude
9.     Il est temps qu’il prenne sa place dans le cœur de DIEU
10.  Il est temps de placer Dieu au centre de  nos cœurs , de nos vies et de compter sur son ESPRIT
11.  Il est temps d’aimer DIEU et sa parole par le Seigneur Jésus-Christ
12.  C’est le temps de l’Eternel des armées, le DIEU tout-puissant, de Jésus-Christ de Nazareth ; Accepte- le et tu verras sa gloire.
Isaac Ahui

 
Note 
(1)Le cauris est un coquillage originaire des îles Maldives. Introduit en Afrique bien avant la pénétration coloniale, ce coquillage servait de monnaie dans les transactions commerciales, en remplacement du troc. Après la découverte de la monnaie métallique, le cauris a alors été utilisé pour diverses autres fonctions : parures, décorations et objets de divination.
On pratique l'art divinatoire avec les cauris en observant leur position relative dans l'espace où ils sont jetés ainsi que leur position les uns par rapport aux autres.





29 octobre 2012

L'aurore commence à poindre



 Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante, Dont l’éclat va croissant jusqu’au milieu du jour. La voie des méchants est comme les ténèbres; Ils n’aperçoivent pas ce qui les fera tomber. Prov 4/18-19

L'étoile brille la nuit lorsque qu'il n'y a que ténèbres autour de nous. En portant les yeux sur elle notre cœur est encouragé; n'ayant que très peu de repères dans le noir, ce point bien que lointain est celui sur lequel nous focalisons notre regard car il stimule notre espérance de voir arriver un jour nouveau. De la même façon une Parole Prophétique que nous avons reçu, peut être un point d'ancrage auquel nous nous accrochons, renouvelant notre foi, nous la gardons bien serrée en nous pour ne pas en laisser échapper un mot, scrutant les événements qui marquent le début de sa réalisation.

"L'étoile-prophétie" qui scintille dans la nuit semble inaccessible, pourtant la lumière qui nous parvient d'elle, a été émise bien longtemps avant notre propre naissance. Les étoiles ont toute leur majesté durant les plus profondes ténèbres.

Puis vient un moment de flottement: l'Aube. Ce n'est plus la nuit, mais ce n'est pas encore le jour, elle se situe juste avant l'Aurore, temps d'incertitude, ou les étoiles pâlissent, ou les Prophéties semblent ne jamais devoir s'accomplir, car les ténèbres ont durées longtemps dans nos vies, plus longtemps pour certains qu'un hiver austral.

Pourtant juste ensuite vient ce moment unique, lorsque l'Aurore commence à poindre. C'est dans cet instant que beaucoup de choses se passent et que Dieu travaille, changeant les ténèbres en Aurore et les fausses aurores en ténèbres, jugeant juste à ce moment là celui qui s'élève par lui même voulant prendre la place de Dieu. Esaïe 14:12 Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations!

C'est aussi à l'aurore que l'ange bénira Jacob après avoir lutté ou que Josué prend position à Jéricho. C'est un instant où tout peu basculer. Et la victoire change de camp. Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu'au lever de l'aurore. Voyant qu'il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l'emboîture de la hanche; et l'emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu'il luttait avec lui. Il dit: Laisse-moi aller, car l'aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m'aies béni.Gen 32:24 à 26
Le septième jour, ils se levèrent de bon matin, dès l'aurore, et ils firent de la même manière sept fois le tour de la ville; ce fut le seul jour où ils firent sept fois le tour de la ville. Josué 6:15:

Pour celui qui est ancré en Christ Jésus, la Parole est lumière en nous, bien que souvent dans nos vies nous puissions encore être entourés d'obscurité. Que notre cœur soit donc persuadé que la Lumière de Dieu brille déjà, malgré ce que nous voyons, car Sa Parole a été envoyée depuis la fondation du monde et elle va bientôt impacter inexorablement nos circonstances. (Amos 4:13) Réveillant l'Aurore qui va faire resplendir la lumière Glorieuse du Seigneur.

Esther

22 octobre 2012

Aprés l'épreuve: la gloire !


    
                                        Afin qu'on apprenne ce que l'Éternel des armées a résolu (Es 19/12)


Une exhortation de notre frère Isaac 

Quelques soient  les graves épreuves  que traversent  un homme, un peuple, où un pays, elles ne signifient pas  que DIEU ne l’aime plus ou qu’il ait  perdu sa faveur et sa grâce; c’est plutôt le contraire.  Parce que l’amour et la miséricorde de DIEU sont infinis. La Parole de Dieu nous dit dans le Psaume 103 
L'Éternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et riche en bonté;
Il ne conteste pas sans cesse, Il ne garde pas sa colère à toujours;
Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités.
Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent;  
Autant l'orient est éloigné de l'occident, Autant il éloigne de nous nos transgressions.
Comme un père a compassion de ses enfants, L'Éternel a compassion de ceux qui le craignent. 
Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.
L'homme! ses jours sont comme l'herbe, Il fleurit comme la fleur des champs.
Lorsqu'un vent passe sur elle, elle n'est plus, Et le lieu qu'elle occupait ne la reconnaît plus. Mais la bonté de l'Éternel dure à jamais pour ceux qui le craignent, Et sa miséricorde pour les enfants de leurs enfants .

Satan et les incrédules veulent nous faire croire ou penser dans ces terribles moments  que nous avons perdu l’amour de Dieu , sa grâce   et son  soutien  et ils font tout pour nous plonger  dans l'incrédulité  et nous faire  douter de  Sa parole qui est la Vérité.
 C’est pourtant dans ces moments là que DIEU nous aime le plus et c’est là qu’ Il est le plus prés de nous ; mais nous ne constatons pas sa présence parce que toute notre attention est focalisée sur l’ épreuve fatidique,  sur ce qui est  visible,  au lieu de mettre notre confiance en Celui qui pourra nous faire traverser le feu de l’épreuve pour que nous devenions de l’or pur et fin. Mais quand il aura connu le chemin que j'ai tenu, et qu'il m'aura éprouvé, je sortirai comme l'or sort du creuset Job 23/10

La mort et la résurrection de Lazare Jean 11/1 à 46 
  Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare ( leur frère).Ils étaient ses amis et ses biens aimés ; ils connaissaient le Seigneur  et celui-ci les connaissait.  Une profonde amitié et un amour véritable  les unissaient . Le verset 36 nous précise au sujet de Lazare :  «Voyez comme il l’aimait !» . Si dans le plan de Dieu, cette  épreuve tragique   frappa cette famille aimée de DIEU, ce n’était  pas  pour son malheur mais pour que la gloire de DIEU soit révélée . Ses sœurs donc envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, celui que tu aimes est malade. Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n'est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. Jean 11/3-4
 Ainsi en est-il dans son plan pour la Côte d’Ivoire.!

En  Jean 9 les disciples interpellent Jésus Christ sur la supposée culpabilité d’un aveugle de naissance: Comme Jésus passait, il vit un homme aveugle dès sa naissance.Et ses disciples lui demandèrent: Maître, qui a péché, celui-ci ou ses parents, qu'il soit né aveugle? Mais Jésus leur répond: Ce n'est pas que celui-ci ou ses parents aient péché; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui.
 L’épreuve vient aussi afin que les œuvres de DIEU soient manifestées en nous.  De même que pour l’aveugle,  la difficile épreuve que traverse la Côte d’Ivoire est là pour manifester et  la gloire de Dieu et  ses  œuvres afin qu'elles se manifestent  dans ce pays qu’il s'est choisi .

 Comme Jésus  avait choisi la famille de Lazare et l’aimait, ainsi le Seigneur a choisi la Côte d'Ivoire  et l'aime !  L’épreuve terrible que traverse notre pays est semblable à celle de cette famille ..«  Lazare est mort !» " La Côte d'Ivoire est "morte" ..mais c’est   afin que les œuvres de DIEU soient manifestées en notre chère patrie.
Jésus Christ ne répond pas aux messagers  et ne part pas tout de suite   lorsqu’il  apprend  la nouvelle de la maladie de Lazare. Bien qu’il sache que Lazare va mourir, et que cette famille attende son aide et son secours, Il ne  se manifeste pas et ne se presse pas :  Néanmoins, quand il eut appris qu'il était malade, il demeura deux jours dans ce lieu où il était.  Quelle attente pénible !  Son attitude a sûrement troublé et choqué ses contemporains et  en  a sûrement découragé plusieurs. Lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne mourût pas?( v 37)
 De même aujourd'hui, l’ennemi profite de cette situation, de ce  « silence » du Seigneur pour nous  porter l’estocade finale  en nous disant « C’est fini pour la Côte d’Ivoire,  il ne peut plus rien pour vous, il ne vous aime plus et ne vous a jamais aimé "
Les "messagers" sont les nombreuses prières qui sont parvenues vers le trône de Dieu. " Il a appris la nouvelle de la maladie et son aggravation " et pourtant  comme dans cette histoire   Christ ne réagit pas immédiatement,  il tarde et garde  son  calme. Pourquoi donc ? Afin que les œuvres de DIEU soient manifestées dans la famille de la Côte d’ivoire.

Avant que ses sœurs  n’envoient vers le Seigneur des messagers pour lui dire « Ton ami est malade » Lazare a sûrement bénéficié de  l’intervention et des remèdes de plusieurs  médecins  généralistes ou de spécialistes pour essayer de le sauver ou de le guérir  . Il en est de même pour notre pays . Ainsi, depuis le 19 septembre 2002, le coup d’Etat manqué qui s’est mué en une rébellion multiforme, a occasionné une série de négociations à travers le monde notamment : Lomé, , Marcoussis , Kleber,  Accra 1, Accra 2, Prétoria 1 et 2 , Le Dialogue direct  qui a débouché sur les accords politiques de Ouagadougou qui ont  fait débordé le vase ..
    Toutes ces tentatives de solutions humaines ne reflétaient pas les œuvres de DIEU parce qu’elles étaient mauvaises, hypocrites, et ne défendaient que des intérêts privés au détriment du peuple de DIEU et de son plan pour la Côte d’Ivoire.

Je vous ai dit  précédemment  que l’épreuve est là pour manifester les œuvres de DIEU, pour rendre parfaite sa volonté et l’accomplissement de son plan.  
Lorsque les sœurs ont envoyé des messagers vers Jésus  pour qu'il vienne guérir son ami,  Jésus a mis deux  jours pour arriver ; il demeura deux jours dans ce lieu où il était... Jésus, étant arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre
Deux jours de plus dans Son plan divin  ..mais c'étaient   deux jours de trop pour les hommes  et le pire est arrivé : Lazare est mort ...comme la Côte d’Ivoire, qui  est tombée dans la guerre face aux envahisseurs qui ont pris possession de ses biens, de ses fils, de ses filles, et de sa direction. 
Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort .(v 32)  
Et l’ennemi vous crie encore plus fort : "C’est fini, Dieu ne peut plus rien pour vous. Il vous déteste, ces prophéties ou ces révélations  ne sont pas de Dieu ; elles ne se sont pas accomplies ; ce ne  sont que des rêveries." Fils de l'homme, que signifient ces discours moqueurs que vous tenez dans le pays d'Israël: Les jours se prolongent, et toutes les visions restent sans effet? " Ez 12/27
Jésus ne leur avait-il  pourtant pas dit « Cette maladie n’est point à la mort » ? et pourtant Lazare meurt…
De même, il était  dit que la Côte d’Ivoire serait   un pays choisi de Dieu ;  et  que ce pays ne tomberait  jamais sous le joug de ses ennemis. De la classe dirigeante jusqu'au plus petit ivoirien, pendant les heures les plus graves, tout le monde ne jurait et ne confessait que par le nom de l’Eternel des armées
Marthe, sœur du mort, lui dit: Seigneur, il sent déjà mauvais, car il est là depuis quatre jours. ! (Jean 11/ 39) Le pire est arrivé et l’ennemi s’exclame : Plus rien n'est possible !
 Mais le Seigneur lui,  a proclamé «que cette maladie  ou cette mort sont  pour la gloire de DIEU afin que les fils de DIEU soient glorifiés par elle !

 Jésus savait tout ce qui allait arriver. Je savais que tu m'exauces toujours (v 42)  il prononçait  des paroles de foi, en utilisant des expressions prophétiques. « Le réveiller » c'est-à-dire le ressusciter. Après ces paroles, il leur dit: Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller.  Les disciples lui dirent: Seigneur, s'il dort, il sera guéri.  Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu'il parlait de l'assoupissement du sommeil.  Alors Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort.  Et, à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n'étais pas là. Mais allons vers lui.
Malgré son intimité avec Lazare et sa famille, il a attendu deux jours parce qu’il voulait leur montrer  un  miracle encore plus grand  .Et, à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n'étais pas là. (v15)

Côte d’Ivoire , le Seigneur t’aime plus  fort qu’avant ! Et c’est dans ce temps d’épreuves les plus dures, qu’il prépare l’arrivée de son plus grand miracle,  pour toi et pour tes enfants. .... .Et, à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n'étais pas là Jean 11/15  ....mais je l'ai dit à cause de ce peuple, qui est autour de moi, afin qu'il croie que tu m'as envoyé. Jean 11/42 
Grande sera ta résurrection, ton témoignage et la bénédiction parce qu’il a dit «  Cette maladie   est pour la gloire de DIEU afin que le Fils de DIEU soient glorifié par elle ».
Ce que l’ennemi OUBLIE , c’est qu’ aucune situation ne peut  freiner la gloire de Dieu ! Nous préférerions tellement  une  guérison rapide mais lui veut nous donner un miracle encore plus grand : une résurrection,  une  renaissance.

Ne vous troublez pas et ne vous inquiétez pas. L'Eternel  est au contrôle du destin de la Côte d’Ivoire et de tout ce qui la touche de prés ou de loin. Il prend soin de tout ! Faites- lui confiance.   La bible dit que le Tout Puissant sait tout, voit tout et peut tout, et que  rien ne lui est impossible. Car rien n'est impossible à Dieu. Luc 1/37 
"Deux jours "...Le Seigneur connaît le temps fixé pour son grand miracle
Il fait toute chose bonne en son temps; même il a mis dans leur coeur la pensée de l'éternité, bien que l'homme ne puisse pas saisir l'oeuvre que Dieu fait, du commencement jusqu'à la fin. Ecc 3/11 
Au temps fixé, et au nom de Jésus-Christ, la Côte d’ivoire verra sa résurrection et sa renaissance
"Deux jours"..  Car il dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe. . Ps 33/9 

Fortifiez-vous et prenez courage. Il est le Maître du Temps et des Circonstances.  
Côte d'Ivoire,  tu vivras et tu retrouveras tes fils, tes filles, ton peuple et ton territoire au nom de Jésus Christ !
Ne t'ai-je pas dit, que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?
Dis avec moi : JE LE CROIS 

Isaac Ahui


08 octobre 2012

7 trompettes d'or retentissent sur la Côte d'Ivoire

                                                                                       
  La parole suivante  vient de l'Eternel, et j'ai aimé la simplicité de son auteur . Elle m'a d'autant plus interpellée car elle cite  plusieurs passages mot pour mot ou visions, que j'ai pu  recevoir  moi-même  et il en sera sûrement ainsi pour plusieurs d'entre vous
Mais surtout Le Seigneur  dans la bouche de notre frère  associe  notamment   la délivrance de la Côte d'Ivoire au passage d'Esther 9  reçu en 1993 , dont j'ai souvent parlé.  Voici le décret du Roi :.Au douzième mois, qui est le mois d'Adar, le treizième jour du mois, jour où devaient s'exécuter l'ordre et l'édit du roi, et où les ennemis des Juifs avaient espéré dominer sur eux, ce fut le contraire qui arriva, et les Juifs dominèrent sur leurs ennemis...

Le Seigneur nous parle du jour de sa victoire  dans  ce combat spirituel qui se joue actuellement entre "Babylone" et la "Nouvelle Jérusalem" au dessus de la Côte d'Ivoire. C'est la voix du jour de l'Eternel,  un jour de trompettes qui retentit sur le pays Le grand jour de l'Éternel est proche; il est proche, et vient en toute hâte. La voix du jour de l'Éternel retentit; là l'homme vaillant lui-même pousse des cris amers. ..C'est un jour de trompettes et d'alarmes contre les villes fortes et contre les hautes tours. Soph 1/14-16
  Il nous  montre ce qui fût   une des portes d'entrée de la malédiction sur le pays : c'est à dire un faux sacrifice Puis le frère explique certains symboles évoquésOr beaucoup ont vu dans leurs  songes notamment de  l'eau par exemple,  et certains en  sont restés effrayés. 
L'eau est le symbole  du fleuve de la Vie, de la Vérité  de la Parole comme le rappelle notre frère L'eau inondera l'abri du mensonge " Esaie 29 - Ez 47 
Symbole  de la délivrance  L’Eternel fait pour nous de grandes choses, Il ramène nos captifs comme des ruisseaux dans le Midi, et nous sommes dans la joie Ps 126
L'eau de ce fleuve représente aussi la Parole de Dieu combattant en Côte d'Ivoire 
Que les symboles soient pour nous, non une source de crainte, mais une source de trésors cachés , une source de foi.
 
Deborah

                          7 trompettes d'or retentissent  sur la Côte d'Ivoire

J’ai vu sept  trompettes d’or sonner sur la Côte d’Ivoire sans l’aide d’une main où d’une personne, comme la pierre qui avait frappée les pieds de la statue du roi Néboucadnetsar,  qui l’a brisée puis est devenue une montagne qui remplissait la terre dans Daniel 2/34-35 : Tu regardais lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue et les mit en pièces. Alors le fer, l’argile, l’airain, l’argent et l’or furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s’échappe d’une aire en été, le vent les emporta, et nulle trace n’en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne et remplit la terre ».(1)
 
Des sons de trompettes, sortaient des vents violents et terribles que personne ne pouvait empêcher ni arrêter qui emportaient toute chose à la surface de la terre de la Côte d’Ivoire. Tout s’écroulait à une vitesse terrible, les maisons, les arbres, les montagnes, les collines, les animaux, les hommes, les eaux étaient emportées par le vent des sept trompettes qui sonnaient, comme au temps du déluge de Noé qui a tout englouti enfin de rétablir le nouveau monde.
Elles continuèrent à sonner et les vents soufflaient de plus en plus forts. La saleté du sol était aussi ramassée et jetée dans la mer. Le sol était plié comme on plie une natte, un tapis et attaché puis jeté dans un grand feu. Il y avait des cris des hommes et des animaux. Tout était dans les ténèbres.

 Je tremblais et pleurais beaucoup et la voix du Seigneur me dit : « Tu verras, tu entendras et prophétiseras de ma part sur beaucoup de peuples et des nations »Apo 10/21 « Puis on me dit : il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues et de rois » La voix du Seigneur me dit encore dans Apo 14/7 : « Craignez Dieu et donnez lui gloire car l’heure de son jugement est venue, et adorez celui qui a fait le ciel et la terre et la mer et les sources d’eaux ». Puis il ajouta « Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ et il régnera au siècle des siècles » Apo 11/15 

Après ces paroles,  une grande lumière  parut dissipant  les ténèbres peu à peu et le calme revint de même.  La Côte d’Ivoire était vide, calme et dans la lumière . Il y avait une paix indescriptible, une paix  qui ne venait pas des hommes mais de Dieu
Et j’entendis de nouveau la voix de l’Eternel me dire : 
« La paix et la présence de mon Esprit vous suffisent, comme je l’ai dis à Paul  : "Ma grâce te suffit "   2 Cor 12/9 Je ferai renaitre dans le chaos et la faiblesse ce qui est saint pour me donner gloire. C'est  la présence de mon Esprit qui vous donne une paix sûre »

Le calme, la tranquillité et la paix qui venaient de la lumière  grandissaient ensemble et de plus en plus . Au fur et à mesure que la lumière  chassait les ténèbres, le ciel s’éclaircissait et brillait sur toute chose, sur la surface de la Côte d’Ivoire. Le calme, la tranquillité et la paix ne cessaient de grandir. Je le sentais et il m’était difficile de le décrire. C’était magnifique et glorieux . J’avais des larmes de joie et un grand sourire à la vue de ces choses et les paroles du Seigneur me remplissaient le cœur.
 Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix, je ne vous la donne pas comme le monde vous la donne, que vos cœurs ne se troublent point et ne s’alarment point. Jean 14/27
« En vérité en vérité, je vous le dit, vous pleurerez, vous vous lamenterez et le monde se réjouira, vous serez dans la tristesse mais votre tristesse se changera en joie. La femme lorsqu’elle enfante éprouve de la tristesse parce que son heure est venue mais lorsqu’elle donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance à cause de la joie qu’elle a de ce qu’un homme est né dans le monde ; vous donc aussi vous êtes maintenant dans la faiblesse et votre cœur se réjouira et nul ne pourra ravir votre joie » Jean 16/20-22
Je vous ai dis ces choses, afin que vous ayez la paix en moi, vous aurez des tribulations dans le monde mais prenez courage, j’ai vaincu le monde » Jean 16/33
Puis il rajouta« Et celui qui était sur le trône dit : voici, je fais toute chose nouvelle et il dit écrit car ces paroles sont certaines et véritables ; et il me dit : c'est fait ! je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif, je donnerai de la source de l’eau de la vie gratuitement ». Apo 21/5-6

En regardant au ciel, une forte pluie tomba et tout se mit à pousser à une vitesse incroyable sur la surface de la Côte Ivoire sans l’aide de qui que ce soit. La pluie qui tombait sur la terre devint un fleuve qui coulait dans tout le pays. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest ; tout poussait grâce à ce fleuve qui parcourait le pays comme dans la parole suivante  « Et il me montra un fleuve d’eau de vie, limpide comme du cristal qui sortait du trône de Dieu et de l’Agneau. Du milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie produisant douze  fois des fruits, en rendant son fruit chaque mois et dont les feuillages servaient à la guérison des Nations »Apo 21/2
 C’était  un fleuve semblable au  fleuve pur et saint d' Ez 47/1-12 
 Tout était pur et saint et la voix du Seigneur me donna encore Es 44/3-5,
Esaïe : 41/ 18-20....Afin qu'ils voient et qu'ils sachent, qu'ils observent et comprennent tous, que la main de l'Éternel a fait ces choses, que le Saint d'Israël en est l'auteur. Et Es 65/17-25.

Ensuite  je vis , que la statue située  place de la République , (au Plateau) n’était plus là . Et un trône blanc descendait du ciel, le Seigneur était assis sur ce trône et son visage brillait comme le soleil dans toute sa force. Je tombai face contre terre et la voix du Seigneur me dit : « Par le Sang de l’Alliance, tu peux voir ton Seigneur » puis j’ai dit : je réclame ton sang sur moi, le sang de l’Alliance de Jésus sur moi ».
 Je me relevai, mais j’étais un peu éloigné du trône qui descendait, il  était suspendu environ 3 à 4 mètre du sol . 
Une grande clef en Or sortit du sol de la place de la République du lieu où était anciennement la statue et entrait dans les mains du Seigneur. La voix du Seigneur me dit : « Le trône et la clef de ma nation sont désormais entre les mains de son Seigneur et de son Dieu et il ouvre toutes les portes en sa faveur,(2) en la faveur de sa renaissance et de sa transformation à sa gloire, car elle sera un modèle pour les peuples et les nations. 
Le Seigneur me dit encore : « Lève-toi, prêche l’Amour et le Pardon, que personne ne se donne gloire ». Et j’ai vu des hommes et des femmes par millier, habillés de blanc et donnant gloire à Dieu, chantant des cantiques à la gloire de Jésus Christ.

 J’ai vu   ces mêmes 7 trompettes sonner ensemble une nouvelle fois   et la voix du Seigneur me répéta ses paroles « …Alléluia ! Le salut, la gloire et la puissance sont à notre Dieu parce que ses jugements sont véritables et justes ; car il jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main. Et il disait une seconde fois : Alléluia !… Et sa fumée montait au siècle des siècles »Ap 19/1-3 

Lorsque les 7 trompettes se mirent à sonner, les tonnerres grondaient et les éclairs éclataient en traversant le ciel. Je me retrouvais encore à Abidjan sur le Pont De Gaule et je vis de l’autre côté des serviteurs et des servantes de Dieu sur le pont Houphouët Boigny  qui priaient.
Les 7 trompettes sonnaient de plus en plus fort sur les pays et dans tout le pays, et leurs sons imposèrent un calme plat. Pendant qu’elles sonnaient, les tonnerres dans le ciel grondaient terriblement et les éclairs étaient très violents. Le ciel devint blanc, très blanc et rempli de feu, de flammes de feu.

Je vis une porte s’ouvrir dans le ciel et la voix du Seigneur me dit : Apprêtes-toi à entrer dans la bataille et les habits de soldats me furent donnés et ainsi qu’à ceux étaient sur le pont Félix Houphouët BOIGNY. J’entendis encore la voix du Seigneur me dire : Ap 19v11-18 « Puis je vis le ciel s’ouvrir et voici paru un cheval blanc, celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable et il juge et combat avec justice, »

Aux même instant,  les deux ponts se brisèrent et tombèrent au fond de la lagune.
Aussi, je vis des chevaux noirs, très noirs et des hommes, et  femmes vêtus de noir étaient assis sur eux sortaient de la lagune. Un autre groupe sortait de la terre qui avait ouvert sa bouche. Ils étaient nombreux et très furieux. A la tête de ceux qui sont sortis de la lagune, il y avait un homme géant, une femme parée de bijoux, qui brillait et un albinos à leur côté.
A la tête de ceux qui sortaient de la terre, il y avait un homme avec plusieurs bêtes féroces et méchants qui rougissaient, grognaient et hurlaient terriblement disant : Sang ! Sang ! Sang ! 
J’étais effrayé et la voix me dit : « N’écoute pas, ne regarde pas, car la victoire est pour ceux qui regardent à celui qui a tout vaincu à la croix » Comme Moïse a dit au peuple d’Israël de regarder au serpent d’airain.
 « Regardez-moi ! J’ai vaincu le monde ! J’ai vaincu Satan ! J’ai vaincu la mort et le séjour des morts ! Je tiens les clés entre mes mains, j’ai vaincu toute chair et la parole du Seigneur me revient dans le cœur dans Jean  14-15 : « Et comme Moise éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le fils de l’homme soit élevé afin que quiconque croît en lui aie la vie éternelle.  Nombre 21/8-9 :
 
J’ai donc compris qu’il nous  faut regarder au Seigneur dans le combat et l’écouter plutôt que d’écouter les autres car il est l’Eternel des Armées,  puissant dans les combatsLorsque tu iras à la guerre contre tes ennemis et tu verras des chevaux et des chars et un peuple plus nombreux que toi tu ne les craindras point car l’Eternel ton Dieu qui t’a fait monter du pays d’Egypte est avec toi. A l’approche du combat, le sacrificateur s’avancera et parlera au peuple. Il dira : Ecoute, Israël ! Vous allez aujourd’hui livrer bataille à vos ennemis. Que votre cœur ne se trouble point, soyez sans crainte, ne vous épouvantez pas devant eux car l’Eternel votre Dieu marche avec vous pour combattre vos ennemis pour vous sauver ». Deut 20/1à 4 : 

Je décidai de regarder au Seigneur vers le ciel de toutes mes forces et comme je regardais, des chevaux blancs montés par des hommes et des femmes en blanc, parurent dans le ciel et prêts au combat. Ils étaient calmes et une grande confiance dans le Seigneur se lisait sur leur visage et ils ressentaient  sa présence.
Ceux qui étaient sortis de la terre et de la lagune faisaient beaucoup de bruits et étaient furieux. En un clin d’œil, les hommes et les femmes assis sur les chevaux en blanc attaquèrent et frappèrent ceux qui étaient sur les chevaux noirs et leur chef. Ils périrent tous comme l’armée de Pharaon qui fut engloutie par la mer rouge. Ils disparurent tous et je vis au sol 60 personnes mortes ; il y avait aussi des combats dans tous les pays, villes, villages, quartiers… et tous les ennemis furent  vaincus et périrent comme au temps d’Esther dans Est 9/1-16.


1- Les 7 Trompettes : c’est le jugement de Dieu
2- Les vents des 7 trompettes : c’est la vengeance de Dieu et la délivrance
3- Le grand feu : c’est l’épuration comme quand l’Or passe au feu pour devenir pur
4- Les sols roulés comme une natte ou un tapis : c’est l’ancienne CI des années 60 et les hommes du passé qui disparaitront par la puissance de Dieu.
5- Les maisons, les arbres, les animaux, les collines, les hommes, les montagnes… qui s’écroulent : c’est le système ancien, le système colonial et les hommes qui marchent dans le passé et non dans l’avenir selon Dieu, qui seront balayés par le vent. C’est aussi l’ancienne alliance qui s’écroule pour faire place à la nouvelle.
6- Les cris terribles : ce sont les douleurs, la souffrance qu’apportent le jugement, la vengeance de Dieu sur la CI contre tout ce qui est vieux et ancien. C’est aussi la douleur de la nouvelle naissance d’une CI plus juste et agréable à Dieu. Puis la mort de tous ceux qui veulent la maintenir dans le passé et dans la volonté du diable.
7- La lumière : C’est la présence de l’Esprit de Dieu qui chasse  les forces des ténèbres pour établir les bonnes choses qui seront favorables au développement : Le Calme, la Tranquillité et la Paix. En d’autres termes le « Repos »
9- Faiblesse : C’est le chaos à partir duquel  Dieu établira l’ordre de sa volonté parfaite.  Gen 1/1 nous dit   Or la terre était informe et vide, et les ténèbres étaient à la surface de l'abîme, et l'Esprit de Dieu se mouvait sur les eaux.Et Dieu dit: Que la lumière soit; et la lumière fut.   Dieu  créa le monde par la puissance de sa parole et de son Esprit en partant de  ce chaos pour rétablir l’ordre de sa volonté
 En 1 Cor 1/27-29 Dieu dit qu'il a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages, et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes,Et Dieu a choisi les choses viles du monde et les plus méprisées, même celles qui ne sont point, pour anéantir celles qui sont, ce qui semble bon à l'homme , afin que nulle chair ne se glorifie devant lui. L’Esprit de Dieu  dit : J’anéantirai la sagesse des sages, l’intelligence des intelligents. 1 Cor 1/19
 La faiblesse de Paul, c’est aussi l’humilité sans laquelle Dieu ne peut  faire éclater sa gloire. Car  « l’humilité précède la gloire »
11- La forte pluie : C’est la bénédiction du ciel, de la rosée
Le fleuve qui coulait  : C’est l’onction de la restauration de Dieu.
12- Tout ce qui poussait : c’est la renaissance de la nouvelle vie
La place de la République, elle sera rebaptisée selon Dieu : « la place de l’indépendance », c’est donc l’indépendance véritable selon Dieu.
13- Le trône : C’est le règne du Seigneur dans le pays et sur le pays.
14- La clef : C’est la restitution de l’héritage aux vrais propriétaires
15- Les hommes et les femmes en blanc : Le nouveau peuple de la CI imbibé de la marque de Dieu.

16-Les éclairs, les tonnerres : La Puissance et la gloire du trône de DIEU qui éclatent sur le pays, dans le monde spirituel et  physique Apo 4/5.
17-Les flammes de feu :  L’onction de l’esprit qui se répand dans le pays
18-Le Ciel blanc  Signe de la paix et du retour de la paix ; la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence. Le règne du Seigneur est la véritable paix Phil 4/ 7
 19-La porte ouverte dans le ciel :
C’est la porte de la victoire et le Seigneur JESUS est aussi la porte du ciel entre DIEU et les hommes et c’est par lui, au travers de lui que la victoire est acquise ,assurée. Alors faites lui confiance. Souvenez vous que le sang de l’agneau a été appliquée sur les portes par les enfants de DIEU pour avoir la victoire. Jean 10/9, Exo 12/7, Apo 12/11
20-Les serviteurs et les servantes de DIEU sur le pont Houphouët qui priaient
Le peuple de DIEU qui intercède en faveur de la délivrance de la Côte d’ivoire, de la justice, et du règne de DIEU. C’est l’armée des intercesseurs, des sentinelles du seigneur pour la justice, le droit, la vérité et l’amour dans la volonté de DIEU.
21-Les habits de soldats  représentent l'équipement et la préparation au combat spirituel
22-Les deux ponts (Félix Houphouët Boigny et De Gaulle): l’alliance entre Félix Houphouët Boigny et de Gaulle, l’alliance entre la Côte d’ivoire et la France; le pacte colonial et tous les traités secrets et officiels entre la Côte d’ivoire et la France. C’est aussi pour marquer, la durée et la solidité et l’intimité de ce  pacte  colonial . De même c’est  la marque de la longévité des clauses, des traités maçonniques, rosicruciens et sataniques entre les deux entités.
Les ponts côte a côte expriment un mariage contre-nature, l’homosexualité parce que la nature spirituelle de la Côte d’ivoire et de la France est une femme; la logique du mariage divin se fait entre l’homme et la femme. Mais dans le cas de la Côte d’ivoire et de la France, ce sont deux femmes qui se sont unies par le lien du mariage satanique de façon tangible.
23-Les deux ponts brisés qui s’effondrent dans la lagune :
Rom 1/ 18-32 C’est la rupture définitive du pacte colonial, de l’alliance, du mariage satanique entre la Côte d’ivoire et la France. C’est pourquoi, Dieu a décidé de les briser et de les faire disparaître parce qu’ils sont une abomination spirituelle et une porte d’entrée du règne de toutes espèces d’injustices … lisez Rom 1/29-31
24-Les chevaux noirs et ceux qui les montent : C’est l’armée des ténèbres et de l’alliance des deux ponts.
25-Les chevaux blancs et ceux qui les montent : C’est l’armée du Seigneur et de tous ceux qui ont le cœur pur et combattent pour la justice véritable.
26-L’homme géant : C’est l’homme fort de l’alliance colonial, l’esprit qui veut toujours choisir un homme pour représenter et garantir ses intérêts coloniaux afin de maintenir le pays sous le joug du néocolonialisme déguisé.
27-La femme parée de bijoux : C’est la prostituée, celle qui séduit pour s’emparer des richesses et des biens des nations en y créant le chaos, la guerre civile. C’est le symbole et le siège de la france-afrique.
28 L’albinos : C’est l’esprit des eaux, le sacrifice humain notamment des albinos qui ont eu lieu dans le pays pour consolider les hauts sièges de gouvernances. C’est aussi la présence de plusieurs armées qui occupent illicitement le pays  et l’exploitent.

29-L’homme et les bêtes féroces : Les méchants, l’armée des ténèbres qui sont là pour protéger et maintenir le règne démoniaque, maçonnique, colonial a l’aide du sang humain.
30-Les 60 personnes mortes  : La mort des années 1960, la mort du système ancien et de tout ce qui l'accompagne 

Isaac Ahui


Interprétation complémentaire par Deborah
 
 Le Seigneur décrit dans cette vision le jour fixé pour sa victoire  dans  ce combat spirituel entre Babylone et la nouvelle Jérusalem qui  se joue en Côte d'Ivoire en rappelant que ce combat est essentiellement 
- Un combat de FOI  dans  lequel il continue  de nous purifier  
Notre frère a vu des trompettes d'or ;  L'or est le symbole de la foi
Les trompettes comme la coupe des parfums, sont une arme de l'Eternel 
Pour moi cette prophétie est une suite logique à celle sur  la coupe. Faisons retentir les trompettes de la foi comme l'Eternel l'ordonna en Israel

  Un combat spirituel contre des puissances auquel participe  l’armée des cieux  
  "Des cieux  on combattit , de leurs sentiers les étoiles  COMBATTIRENT contre Sisera  Juges 5 : 20  Deborah a donné des paroles de Foi pour préparer Balak  Apprêtes-toi à entrer dans la bataille et les habits de soldats me furent donnés et ainsi qu’à ceux qui étaient sur le pont ..De même dans ce message ,  Dieu donne des paroles de Foi par le  frère Koffi  
 Des paroles de FOI parce qu'elles sont tirées du COEUR de Dieu même et l'armée des cieux se met en route et combat avec  Balak (nous)
 L'Armée de l'Eternel dans le ciel et sur la terre est représentée dans le songe  par "des chevaux blancs montés par des hommes et des femmes en blanc, parurent dans le ciel et prêts au combat avec Christ en tête . 
Comme l'écrit notre frère, Le Seigneur lève une armée en CI, recouverte d'un fin lin blanc qui sont les oeuvres justes des saints,  armée  dont le Seigneur va se servir avant son retour   Car je bande Juda comme un arc, Je m`arme d`Éphraïm comme d`un arc, Et je soulèverai tes enfants, ô Sion, Contre tes enfants, ô Javan! Je te rendrai pareille à l`épée d`un vaillant homme. L`Éternel au-dessus d`eux apparaîtra, Et sa flèche partira comme l`éclair; Le Seigneur, l`Éternel, sonnera de la trompette, Il s`avancera dans l`ouragan du midi. L`Éternel des armées les protégera; Ils dévoreront, ils vaincront les pierres de la fronde; Ils boiront, ils seront bruyants comme pris de vin; Ils seront pleins comme une coupe, Comme les coins de l`autel. L`Éternel, leur Dieu, les sauvera en ce jour-là, Comme le troupeau de son peuple; Car ils sont les pierres d`un diadème, Qui brilleront dans son pays. Zach 9/13 à 16

-Le combat d'une "étoile d'adoration "contre une autre :  " l'Etoile du matin"( Christ) Le combat du faux sacrifice contre le vrai 
Dans ce songe Le Seigneur insiste particulièrement sur le fait que   La victoire est dans le sang de l'Agneau   mais que l'ennemi réclame aussi du sang . A la tête de ceux qui sortaient de la terre, il y avait un homme avec plusieurs bêtes féroces et méchants qui rougissaient, grognaient et hurlaient terriblement disant : Sang ! Sang ! Sang !
  Pourquoi ? Car le sang appelle le sang ..
Dans la Parole il est dit que  la voix du sang crie de la terre jusqu’à l’Eternel
Gen 4/10 Et l'Éternel dit: Qu'as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi.   
Ps 106:36  Ils servirent leurs idoles, Qui furent pour eux un piège ;   Ils sacrifièrent leurs fils Et leurs filles aux idoles,   Ils répandirent le sang innocent, Le sang de leurs fils et de leurs filles, Qu’ils sacrifièrent aux idoles de Canaan, Et le pays fut profané par des meurtres. 

La statue
Dans ce songe il est parlé d'une statue remplacé par le trône du Seigneur   Ensuite  je vis , que la statue située  place de la République , (au Plateau) n’était plus là . Et un trône blanc descendait du ciel, le Seigneur était assis sur ce trône .
 Au départ le verset de Daniel  reçu par notre frère concerne également cette statue Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne et remplit la terre .
Cette statue est celle d' Abla Pokou qui est une reine africaine qui mena son peuple  du Ghana vers la Côte d'Ivoire. Elle  a  sacrifié son fils pour traverser la  rivière séparant les deux pays à la demande du génie du fleuve ..(source  Wikipédia)
 Cette statue  représente l'image de tous les faux sacrifices faits aux idoles
La Côte d'Ivoire et ses habitants furent donc mis sous la puissance de ces faux sacrifices  d'où qu'ils viennent .   Chaque génération et peuple  rendirent un sacrifice  à Moloch
 Ils hurlent :  L'ennemi est furieux car il sait qu'il a peu de temps ( Apo 12/10 à 13)...Sang! Sang! Ce  sont ces  sacrifices  que réclame encore l'ennemi.
Comme je l'expliquais dans un dernier message, Decrets sur la CI, Babylone n'a pas seulement détruit et pillé l'église. Elle a fait à l'église les même choses qu'elle à faite à Israël. Elle aussi mis à mort spirituellement et même physiquement des croyants car elle est ivre du sang des saints et c’est toujours le cas aujourd’hui : des ministères et  des églises ont été détruits , des chrétiens sont sous des jougs, en esclavage, que ce soit de l’esclavage de la pauvreté ou de la misère spirituelle , de la maladie. Des chrétiens dont la vie étaient un témoignage meurent soudain sans explications car il lui faut toujours du sang !  Apo 16.6 :  Car ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire: ils en sont dignes...Apo 17.6 : Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement..Apo 18.24 : et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre.

Porte d'entrée que Le Seigneur  nous confirme  aujourd'hui  dans cette parole de victoire  Une grande clef en Or sortit du sol de la place de la République du lieu où était anciennement la statue et entrait dans les mains du Seigneur. La voix du Seigneur me dit : « Le trône et la clef de la nation sont désormais entre les mains de son Seigneur et de son Dieu 
 
Ce que le Seigneur proclame ici c'est que les peuples qui forment la Côte d'Ivoire ne sont plus placés sous la puissance de la mort et du séjour des morts, mais sous la puissance de la résurrection et de la vie par Jésus Christ . Christ  qui  est vivant au siècle des siècles, qui tient les clés de la mort et du séjour des morts. Celui qui a la clé de David , qui ouvre et personne ne ferme , qui ferme et personne n’ouvre. 

 L'or est aussi le symbole de Christ  Ces  7 trompettes d'or dans le cadre de ce songe  représentent aussi pour moi  les " 7 cornes de l'Agneau " les 7 autorités,  C'est donc  toute l'Autorité de Christ  reprise à l'ennemi par son obéissance sur la croix, qui est  exercée sur la Côte d'Ivoire
La victoire est dans le sang de Christ
Hébreux 9 : 11 – 15 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair, combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant! Et c'est pour cela qu'il est le médiateur d'une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l'héritage éternel qui leur a été promis…

C'est ce même Jésus, le Christ, qui est venu avec l'eau et le sang; non seulement avec l'eau, mais avec l'eau et le sang; et c'est l'Esprit qui en rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité. « Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit, et ces trois-là sont indivisible en Jésus-Christ 1 Jean 5/6 à 8 (B.Ostervald)

 La" femme parée de bijoux "sortant de la lagune ( les eaux) représente Babylone la femme prostituée d'Apo 19 et plus précisément ici  sous les traits de  "Jézabel "cherchant à reprendre l'héritage des saints comme elle le fit avec  Naboth (1 Rois 21.1à 2)  Le géant, symbolise le  "gardien " du fleuve, une colonne du pays,   les bêtes féroces symbolisent  les chiens de Jézabel, ces cerbères, chiens gardiens de l'entrée de l'enfer
Dans Ésaïe 34:13-16  Elle apparaît sous d'autres traits dans un contexte particulièrement sinistre, lors de la chute du royaume d’Edom, dans un désert de poix parmi les ronces, les orties, et les chardons,  ou nous retrouvons ces bêtes féroces  
Les épines croîtront dans ses palais, Les ronces et les chardons dans ses forteresses. Ce sera la demeure des chacals, Le repaire des autruches; Les animaux du désert y rencontreront les chiens sauvages, Et les boucs s'y appelleront les uns les autres; Là le spectre de la nuit ( ou Lilith) aura sa demeure, Et trouvera son lieu de repos;  Là le serpent fera son nid, déposera ses oeufs, Les couvera, et recueillera ses petits à son ombre; Là se rassembleront tous les vautours.  Consultez le livre de l'Éternel, et lisez! .  

Babylone est aussi dans les coeurs ! 
Ces bête féroces représentent les divisions dans le corps de Christ . Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. Gal 5/15 Bien que la vision ne  précise pas s'ils tombent,  sur  l'un des ponts qui s'écroule se tenaient des serviteurs...
je vis des chevaux noirs, très noirs et des hommes, et  femmes vêtus de noir Ces chevaux et ces cavaliers  noirs représentent la haine »
 Celui qui n'aime pas demeure dans la mort Quiconque hait son frère est un meurtrier et aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui  1 Jean 3/15 ; Mais moi je vous dis : que quiconque se met en colère sans cause contre son frère, sera punissable par le jugement; et celui qui dira à son frère, Racha (=stupide) sera punissable par le conseil; et celui qui lui dira, fou, sera punissable par la géhenne du feu  Math 5/22 En Gen 49/23 Les cavaliers (archers) se lancent avec haine à la poursuite de Joseph Ils l'ont provoqué, ils ont lancé des traits; Les archers l'ont poursuivi de leur haine. L’esprit de GOG est LA HAINE Le cavalier représente également la puissance de l’Islam et le symbole de la Franc-Maçonnerie (un cavalier sur sa monture)
 
Ferons nous partie des brebis ou bien de celles des boucs, chacals et vautours, ou des cavaliers noirs de la vision ?
"Seigneur ce dont j'ai besoin,  c'est d'un cœur brisé et contrit.. Donne moi un coeur  tout simple qui ne soit pas divisé,  qui ne s'enfle pas de connaissance mais s'attache à ta présence..Donne moi un coeur tout simple qui ne soit pas divisé, qui ne s'enfle pas d’orgueil mais qui vit simplement prés de toi  ( Ps 51 - 131)
Nous devons chacun d'entre nous, sortir de Babylone, "là ou l'on s'est arrêté,"  pour suivre la Colonne de Feu qui veut nous guider vers la Terre Promise. 
Chacun de nous peut avoir sa propre Babylone dans le coeur . Babylone est le lieu où l'homme s'arrête sans consulter Dieu. C'est le lieu où l'on est déporté,  faute d'avoir été à l'écoute de la Parole Prophétique, des avertissements du Saint-Esprit dans notre vie intime parfois.  Babylone, c'est un lieu de désordre, de ténèbres (Jacq 3/15) où la lumière de la Parole n'éclaire plus. (1 Jean 1/5-6; 1 Jean 2/9-11)
Babylone était une ville d'une grande beauté et même peu de villes modernes peuvent rivaliser avec sa splendeur, d'où cet appel répété de l'Esprit: Sors de Babylone, ne regarde pas à sa splendeur!  Ne la crains pas non plus rajoute  le Seigneur dans la vision 
 
Répondrons-nous à cet appel ? C'est la seule manière d'être au rendez-vous à "Jérusalem." 

 Malgré ce que nous sommes aujourd'hui,  le Seigneur veut tous   nous  revêtir de son armure blanche,  "transfigurer" cette armée quelquefois en haillons, ou constituée de "bric et de broc "(Ex 12/38),  la "changer en somme en un autre homme "1 Sam 10/6 et surtout en un seul Corps (Jean 11/52)! Dieu veut faire de nous un marteau, un instrument de guerre  qui brise les nations et les royaumes (Jér 51/21)

"Je vis une porte s’ouvrir dans le ciel "Il s’agit de vivre à la hauteur de la révélation,  de faire sa volonté sur la terre comme au ciel.  Le ciel tout entier reconnaît le gouvernement de Dieu et la domination du Seigneur Jésus-Christ. Ce fait dominera certes notre vie au ciel mais Dieu veut que nous le reconnaissions MAINTENANT sur cette terre avant le grand jour.


"Les deux ponts se brisèrent et tombèrent au fond de la lagune" , symboliseraient aussi les   alliances conclues  avec les  deux fondations, ces deux colonnes spirituelles  que j'ai vu sous la terre de CI.  L'une de ces alliance était avec  la mort selon Es 28/15 à 21 et  le Seigneur l' a brisé  par l'intermédiaire de ses intercesseurs . L'autre représente l'alliance avec la Babylone "économique" , Mamon etc
"Le fleuve ou la lagune qu'ils "traversent" représente le "marché des nations: Prophétie sur Tyr. ...A travers les grandes eaux, le blé  du Nil, la moisson du fleuve était pour elle un revenu ; elle était le marché  des nations Es 23/3
 .Et au bout de soixante-dix ans, l'Éternel visitera Tyr; elle retournera à ses gains impurs, elle se prostituera sur la face du monde avec tous les royaumes de la terre.Mais ses profits et ses gains impurs seront consacrés à l'Éternel: il n'en sera rien accumulé, ni réservé. Car ses profits seront à ceux qui habitent devant la face de l'Éternel, pour les nourrir abondamment et les vêtir avec magnificence. Es 23/17-18
 Avec Apo 19/1-3 citée dans la prophétie,  le Seigneur rappelle ce qu'il avait annoncé :   La renaissance de la Cote d'Ivoire interviendra dans le même temps ou Babylone sera jugée, lorsque  le système économique s'effondrera,  mais  ses richesses retourneront à l'Eternel et à ses enfants

- Les vents et le feu
  représentent aussi bien l'Esprit Saint que l'Agneau de Dieu ,  les  7 esprits de Dieu,  symbole aussi des 7 yeux de l'Agneau,
 Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. Apo 5/6  Ses yeux étaient comme une flamme de feu;  Apo 19/12 

Les Vents parmi lesquels Les 4 vents de la terre  apportant la bénédiction comme le jugement
 Prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent! Ez 39/1 
 L'ange me répondit: Ce sont les quatre vents des cieux, qui sortent du lieu où ils se tenaient devant le Seigneur de toute la terre  Zach 6/5
Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu'il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. Apo 7/1 

  Le Seigneur précise qu'il utilise par exemple, le vent du désert pour disperser les ennemis  " Jer 13/24 Le vent d’occident chassera  « les sauterelles , c'est à dire les "princes"spirituels  comme au temps de Moise Ex 10/19 -  Tes princes et tes chefs  sont comme des sauterelles Nahum 3/17
Les vents représentent aussi les messagers de Dieu  et le feu "ses serviteurs" "De plus, il dit des anges: Celui qui fait de ses anges des vents, Et de ses serviteurs une flamme de feu. Heb 1/17  Il fait des vents ses messagers, Des flammes de feu ses serviteurs.  Ps 104/4 

 - Les trompettes  
(ou   schofarcorne, - corne de bélier ) représentent  la voix de Dieu mais aussi la voix des élus La corne est synonyme de force, puissance :( 1 S 2:10, Ps 89:18-25)   de royaume ou de rois (Dan 7:8,11,21; Zach 2:1,2, Apoc 17:12,16.) 
Elles annoncent le rassemblement,l'unité et la délivrance Nbre 10/1-10 

En Josué 6 Chacune  des 7 trompettes de "Jéricho" fait tomber en 7 temps, et en plusieurs lieux spirituels, chaque   muraille dressée autour de la ville. Il en est de même pour les murailles spirituelles autour de la Côte d'Ivoire, comme au temps  de Jéricho d'où "personne ne pouvait entrer ou sortir".
  Il y a plusieurs « lieux célestes » dont il nous faut prendre conscience  (et qui sont montrés dans ce songe également ). C’est un lieu où règnent les Ténèbres, non pas le noir, mais les Puissances et tout ce qui est décrit dans Eph  6/12,  Esaie 14/9-19 etc ;  Mais gloire à notre Seigneur qui manifeste la force de Dieu par sa résurrection, par le fait qu’Il est assis à la droite de son Père dans les lieux célestes au-dessus de toutes les Dominations et Autorités (Eph 1/20 à 21)
Le Seigneur fait retentir sa voix   dans les profondeurs et les hauteurs du pays,   autant que dans celles  de nos coeurs

Les 7 trompettes du jugement résonnent également à l'heure actuelle sur les continents dont fait partie  Edom . . Plusieurs états sont déjà en faillite aux USA mais aussi en Europe : Espagne, Italie, Grèce, Portugal,et plusieurs autres suivront
Et le Seigneur mettra de nouveau un pied ( Ez 43) dans l'histoire des hommes en Côte d'Ivoire comme il le fit aux temps bibliques et il la sanctifiera

 Voici le décret du Roi
Aggée 2/10 à 19 : Considérez attentivement Ce qui s'est passé jusqu'à ce jour, Jusqu'au vingt-quatrième jour du neuvième mois, Depuis le jour où le temple de l'Éternel a été fondé, Considérez-le attentivement! Y avait-il encore de la semence dans les greniers? Même la vigne, le figuier, le grenadier et l'olivier, N'ont rien rapporté. Mais dès ce jour je répandrai ma bénédiction...J'ébranlerai les cieux et la terre ; je renverserai le trône des royaumes, j'anéantirai la puissance des royaumes des nations ; j'abattrai les chars et ceux qui les montent ; les chevaux avec leurs cavaliers tomberont par l'épée les uns des autres. En ce jour, dit l'Eternel des armées, je te prendrai, Zorobabel, fils de Séalthiel, mon serviteur, et je ferai de toi comme un cachet ; car je t'ai élu, dit l'Eternel des armées.

 Deborah