17 avril 2011

Fortifiez les mains languissantes...

           Exhortation à l'Eglise de Côte d'ivoire (1)                   

Soyez encouragés par l’Exhortation de notre frère, responsable de plusieurs groupes d’intercession  en Côte d’Ivoire,  qui s’est mis sur la brèche pour son pays, avec tant d’autres depuis plusieurs années,  qui propose une réflexion et une repentance, dans ces circonstances de profond découragement,  à tous ceux dont la foi a pu "fléchir"à cause des événements du 11 avril dernier 
Deborah 


               Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas votre cœur (Heb3/8)

 A la demande du Seigneur l’Eternel, nous avions proclamé deux jeûnes le 19 mars 2011 un jeûne d’Esther  allant du 20 au 22 mars 2011 et un jeûne de 7 jours,  du 27 mars au 02 avril  2011 Les références pour la prière étaient contenues dans Apocalypse 2 et 3.  Au terme de ce temps de jeûne et prières,  fait en groupe,  nous avons   institué une chaîne de prières et de jeûnes pour l’Eglise et pour la Nation et  le Seigneur a attiré  notre attention sur les prochaines épreuves que son peuple  allait  subir en Côte d’Ivoire.
Notre Roi nous a fait inscrire dès le 17 mars 2011 (Il y a près d’un mois) une repentance pour le découragement qui commençait à se ressentir dans le corps du Christ. En effet c’était là les premiers signes du recul de la foi en notre sein
Toute cette stratégie se faisait avec, en filigrane, une consigne permanente, le leitmotiv suivant : « Si tu aimes la Côte d’Ivoire, confie-la  exclusivement à l’Eternel, Dieu sans parti pris. »

En fait, cette formule apparemment anodine était une authentique prescription de Dieu pour nous éviter le terrible choc du lundi 11 avril 2011. L’inoubliable évènement de cette date à jeté le corps du Christ dans un  désarroi sans nom. Des communautés entières ont perdu la foi. Un grand nombre de chrétiens se sont repliés sur eux-mêmes, parce qu’ils ne comprenaient pas ce qui était arrivé. Beaucoup se sont sentis humiliés dans leur position de chrétien. Et pourtant… l’Eternel Dieu, le Père de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ aurait bien raison de nous parler en ces termes :

 «  A qui m'adresser, et qui prendre à témoin pour qu'on écoute? Voici, leur oreille est incirconcise, Et ils sont incapables d'être attentifs ; Voici, la parole de l'Éternel est pour eux un opprobre, Ils n'y trouvent aucun plaisir.  Je suis plein de la fureur de l'Éternel, je ne puis la contenir. Répands-la sur l'enfant dans la rue, Et sur les assemblées des jeunes gens. Car l'homme et la femme seront pris, Le vieillard et celui qui est chargé de jours. Leurs maisons passeront à d'autres, Les champs et les femmes aussi, Quand j'étendrai ma main sur les habitants du pays, dit l'Éternel.  Car depuis le plus petit jusqu'au plus grand, tous sont avides de gain; Depuis le prophète jusqu'au sacrificateur, tous usent de tromperie.  Ils pansent à la légère la plaie de la fille de mon peuple: Paix! Paix! disent-ils ; Et il n'y a point de paix ;  Ils seront confus, car ils commettent des abominations ; Ils ne rougissent pas, ils ne connaissent pas la honte ; C'est pourquoi ils tomberont avec ceux qui tombent, Ils seront renversés quand je les châtierai, dit l'Éternel.  Ainsi parle l'Éternel : Et vous Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie ; marchez-y, vous y  trouverez le repos de vos âmes! Mais ils répondent : Nous n'y marcherons pas.  J'ai mis près de vous des sentinelles : Soyez attentifs au son de la trompette! Mais ils répondent : Nous n'y serons pas attentifs.
C'est pourquoi écoutez, nations! Sachez ce qui leur arrivera, assemblée des peuples!  Écoute, terre! Voici, je fais venir sur ce peuple le malheur, fruit de ses pensées ; car ils n'ont point été attentifs à mes paroles, ils ont méprisé ma loi. » Jér 6 v 10 à 20

Que nous reproche notre Dieu ?
    1-     Pas de discernement de Son plan pour la Côte d’Ivoire
Le plan de Dieu pour notre pays passait-il vraiment par ces élections ? Pourquoi alors la crise actuelle est appelée « crise post électorale » ? Dès lors, tous les actes que nous avons posés en faveur de la tenue de ces élections ne venaient pas de l’Eternel.

2-     Pas de repentance pour nos péchés
Comme les samaritains dans 2 Rois 17 v 33, nous craignons l’Eternel mais nous continuons de servir en même temps nos dieux, représentés par les camps politiques qui s’affrontaient pendant et après la période électorale. Nous  prions pour notre camp en ayant le cœur rempli de malédictions pour le camp adverse. Dans notre parti pris nous ne voyons ni nos péchés ni, ceux de notre camp. Tout le mal qui se faisait dans  le pays était imputable au camp adverse. Or, le Dieu que nous sollicitions par nos prières n’aime pas cette  incapacité à reconnaître nos fautes. Il tient cela pour de l’injustice.

3-     Pas d’obéissance à sa Parole
Cette crise était pour l’Eglise l’occasion de se distinguer en tant que sel de la terre et  lumière du monde en indiquant à la Nation, sans parti pris, ce qu’elle devait faire pour plaire à Dieu. L’avons-nous fait suffisamment ? L’avons-nous fait comme il le faut ? Il est permis d’en douter.

4-     Pas de soumission à sa volonté
Voici le comble de tous nos égarements : Dans notre méconnaissance du plan de Dieu, nous avons voulu Lui imposer notre volonté par des « prières contraignantes ». Les choses ne se passent pas ainsi avec le Grand Roi.  En le faisant, nous avons méprisé sa Souveraineté. C’est un crime de lèse majesté.

Depuis quelques mois nous  parlons  d’une visitation de l’Eternel dans notre pays. Le Roi est venu pour prendre sa Nation élue. Cela commence par un jugement. Or le jugement du Seigneur dans une nation élue commence toujours par son Eglise. Ez 9 v 6. « …Commencez par mon sanctuaire… »
Il apparaît donc que l’Eternel vient de nous faire subir une épreuve de foi, un test de persévérance dans notre confiance en Lui. Le Seigneur a fait passer notre foi au crible, au moyen d’une fournaise ardente. Dieu procède ainsi à un tri, à un choix, à une sélection. Oui, Il procède ainsi à une élection pour sa nouvelle Eglise dans cette nation. C’est l’élection de Dieu qui n’est pas celle des hommes. C’est avec la foi épurée de cette Eglise d’irréductibles, que dans quelques semaines, Jésus-Christ accomplira le miracle inédit qu’Il a annoncé à ses prophètes. C’est pourquoi, il y a quelques jours, Il nous a donné cet ordre : « Rassemblez-moi mes fidèles, qui ont fait alliance avec moi par le sacrifice ! » Ps 50 v 5

Pour tout cela et pour bien d’autres choses encore, nous devons  tout de suite nous repentir. Dieu est fidèle. Il nous pardonnera notre infidélité pourvu que notre repentance produise du fruit. C’est pourquoi, que tous ceux qui ont renié l’Eternel, tous ceux qui disent avoir perdu confiance en Lui, à cause de la déception qu’ils viennent de vivre, se ressaisissent. En revenant au Seigneur par la repentance, le Dieu de gloire les consolera, les réconfortera, les fortifiera, et Il leur expliquera mieux que moi ce qui s’est passé. Ainsi ils n’auront point honte de leur manque de foi, quand dans très peu de temps, Sa gloire éclatera dans cette Nation.

A vous qui ne comprenez pas, à vous qui êtes dans la confusion, à vous qui vivez une grosse déception, à vous qui êtes dans le découragement, à vous qui êtes dans l’abattement, à vous qui êtes dans le chagrin, voici ce que l’Eternel m’a demandé de vous transmettre : « Fortifiez les mains languissantes et affermissez les genoux qui chancellent ; dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage, ne craignez point. Voici votre Dieu, la vengeance viendra, la rétribution de Dieu, Il viendra lui-même et vous sauvera. Alors…   Esaïe 35 v 3 à 4…

Voulez vous avoir une idée de ce que le Seigneur Jésus-Christ va faire très bientôt en Côte d’Ivoire, sans le secours d’aucune main ? Alors lisez dans la Bible le passage suivant :  Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'oeil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. 1 Cor 2/9
Que la merveilleuse grâce de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ soit sur vous !
 SOUMAH Yady G.I.  Jeudi 14 avril 2011