23 mars 2011

Le Feu vient sur l'autel ! Préparez vos coeurs ..

                                                         


                                  
           
Le 1 Avril 2009, je reçois cet avertissement
Le Seigneur dit «  Je suis l’Eternel, je suis un Dieu jaloux , je détruis  les idoles peintes sur les cœurs, les idoles affectives , les idoles religieuses. Je détruis  les faux enseignements , les fausses colonnes sur lesquelles mon peuple s’appuie .

Mon peuple n’est pas armé face à la souffrance, il doit se préparer à souffrir. Les cœurs doivent être préparés, les cœurs doivent m’appartenir, ils ne m’appartiennent pas en totalité. Sinon, le cœur de mon peuple ne tiendra pas. Les cœurs ne sont pas sur l’autel. Et le FEU VIENT sur l’AUTEL. Ceux qui ne m’appartiennent pas ne tiendront pas."

2 Cor 5 ( 15 ) nous dit : il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.  En effet, nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même. Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur." "Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. Car Christ est mort et il a vécu, afin de dominer sur les morts et sur les vivants. "Ro 14/7-9
 
                    Acceptons nous qu’il DOMINE sur nous ?

Sans cesse me revenait  cette phrase : "Et le feu vient sur l'autel " J'ai compris que le Seigneur voulait dire quelque chose de plus précis et qu'il me fallait approfondir cette pensée. Le soir je lis  Lév 1 et Lev 6 (1 à 6) concernant la  loi sur l'holocauste .
L'offrande de l'holocauste  selon Lévitique  1 et 6 ne symbolise pas  l'expiation de Christ pour répondre au besoin du pêcheur, Christ n'est pas présenté comme portant le péché, mais c'est l’offrande  à Dieu de ce qui lui est agréable, l'offrande d'amour de lui même  à son Père et le motif d'amour du Père.  Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père. Jean 10/17 Le désir ardent du cœur de Christ est de plaire au Père en offrant sa vie " afin que le monde connaisse que j'aime le Père" 
  Lorsque quelqu'un d'entre vous fera une offrande …si cette offrande est un holocauste  Il posera sa main sur la tête de l'holocauste,  qui sera agréé de l'Eternel. (Lev 1/1à4) C`est un holocauste, un sacrifice consumé par le feu, d`une agréable odeur à l`Éternel. (Lev 1/9-13-17)
Note: Contrairement au sacrifice d'expiation, le sang du sacrifice de  l'holocauste n'est pas le sang versé pour le péché, ce sacrifice représente    le profond dévouement de Christ envers son Père …
Voici la loi de l'holocauste :
 L'holocauste restera sur le foyer de l'autel toute la nuit jusqu'au matin, et le feu brûlera sur l'autel.  Le sacrificateur revêtira sa tunique de lin, et mettra des caleçons sur sa chair, il enlèvera la cendre faite par le feu qui aura consumé l'holocauste sur l'autel, et il la déposera près de l'autel. Puis il quittera ses vêtements et en mettra d'autres, pour porter la cendre hors du camp, dans un lieu pur.  Le feu brûlera sur l'autel, il ne s'éteindra point; chaque matin, le sacrificateur y allumera du bois, arrangera l'holocauste, et brûlera la graisse des sacrifices d'actions de grâces.  Le feu brûlera continuellement sur l'autel, il ne s'éteindra point. Lev 6
Et un autre ange vint, et il se tint sur l'autel, ayant un encensoir d'or; on lui donna beaucoup de parfums, afin qu'il les offrît, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône.. Apo 8/3

L’holocauste est entièrement brûlé, il est pour Dieu seul et c'est un parfum de bonne odeur vers Dieu .Il n'y a donc pas que nos prières dans la coupe des parfums que présente l'ange. Il s'agit de nos vies même, mises entièrement sur l'autel et ou rien n'est donné à l'homme comme dans le sacrifice d'holocauste. La fumée des parfums monta, avec les prières des saints, de la main de l'ange devant Dieu. Et l'ange prit l'encensoir, le remplit du feu de l'autel, et le jeta sur la terre. Apo 8/4
Le feu ne peut descendre si le sacrifice n'est pas entier, découpé morceaux par morceaux, si l'offrande n'est pas entière. Ce sacrifice qui brûle jour et nuit,  qui ne s'éteint point, devrait être à l'image de nos vies, une flamme qui monte vers l’Eternel, jour et nuit. "Il fait de ses serviteurs une flamme de feu"   à cette condition seulement.
 
Ce sacrifice  est d'abord agréé de l'Eternel, à cause du sacrifice de Jésus, " il pose sa main sur l'holocauste " L’holocauste est  purifié, lavé à l'intérieur comme à l'extérieur, lavé de telle façon que Si tu sondes mon coeur, si tu le visites la nuit, Si tu m'éprouves, tu ne trouveras rien: Ma pensée n'est pas autre que ce qui sort de ma bouche.(Ps 17/3 ) A l'image de Christ  dont les motivations intérieures et les actes étaient purs et en accord.
  Il serait sinon, bien difficile de dire: Éternel! écoute la droiture, sois attentif à mes cris, Prête l'oreille à ma prière faite avec des lèvres sans tromperie! Que ma justice paraisse devant ta face, Que tes yeux contemplent mon intégrité! Ps 17/1  Ce sont nos motivations que Dieu sonde dans la souffrance comme dans la joie.
 
Combien n'ont conscience de ne donner que ce qu'ils font, pas ce qu'ils sont ? Il ne s'agit pas ici de ne renoncer qu'aux œuvres mortes, mais d'offrir notre être entier à l'Eternel, de  s'abandonner entièrement comme Christ  l'a fait. 
 
                   Savons-nous nous abandonner sur l'autel
- Abandonner tout droit sur nous-mêmes, notre âme, notre corps ?
- Abandonner nos visions, nos plans, nos affections ?
- Persévérer dans la souffrance comme dans les jours meilleurs, lui laissant le contrôle de chaque partie de nos vies ?
- Notre confiance en Lui va-t-elle jusque là ?
Comme l'ont fait les témoins d'Hébreux 11 (32 à 39), ceux qui ont obtenu et ceux qui n'ont pas obtenu, cependant ils avaient tous la même foi "Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n'ont pas obtenu ce qui leur étaient promis, Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous , afin qu'ils ne parviennent pas sans nous à la perfection. Heb 11/39
C'est ici plus que la foi qui mène au salut, c'est la foi arrivée à pleine maturité. A l'image d'Abraham à qui l'Eternel demanda de sacrifier sa vision, sa promesse, ce qu'il chérissait le plus, Isaac, et Dieu couronna cet acte par cette parole :"Car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique"Gen 22/12 Nous sommes loin ici de l'évangile de la prospérité  ou des "droits » du chrétien ..Droits que nous pouvons confondre parfois avec l’autorité qu’Il nous a donné.
 
Aimer Dieu de toute son âme, de toute sa pensée, de toute sa force signifie cela et rien d'autre. C'est là, ce culte agréable à Dieu, à l'image de Christ "Je vous exhorte par les compassions de Dieu à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable ..afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu , ce qui est bon, agréable et parfait" Ro 10/1-2. C'est ici  la volonté parfaite du Père pour nous, bonne et agréable, qui devient notre volonté parfaite, bonne et agréable envers Lui. La loi sur l'holocauste est une loi « parfaite" car «  La loi de l'Eternel est parfaite " (Ps 19/8)

                              Les parfums avec  les prières
La puissance dans  nos vies ne va pas sans souffrances de la chair , la chair de l'holocauste est découpée et brûle sur l'autel, même les cendres appartiennent au Seigneur. Le feu brûle jour et nuit ,et ne s'éteint point à l'image de la nuée le jour et de la flamme de feu la nuit qui accompagnaient  le peuple dans le désert . Le feu descend sur l'autel pour tout sanctifier, découvrir la volonté parfaite de Dieu pour nos vies, et pour que ce même feu de Dieu, sa puissance, nous accompagne le jour et au milieu de la nuit
Et la nuit vient (Es 21/11)……
Les ténèbres couvrent toute la terre. C'est la 6eme heure Luc 23/44.
Mais c'est ici votre heure et la puissance des ténèbres. Luc 22/53

Où dirons-nous comme beaucoup de disciples après avoir entendu Jésus parler de sa chair et de son sang :" Cette parole est dure : qui peut l'écouter
? (Jean 6/60)

Il est l’heure de mettre  nos cœurs, nos vies  sur l’autel, alors rappelons- nous que le Seigneur est doux et humble de cœur.
             Qui ne voudrait pas qu’un tel maître  règne sur lui ?
Luc 14/19

Deborah. 4 Février 2009